Social

Grand Bleu: Après 82 jours de grève, le travail reprend

Jeudi 5 Janvier 2017 - 15:10

Photo d'archives
Photo d'archives
La grève, qui a duré 82 jours d'affilée, est terminée. Un protocole d'accord a été signé ce mercredi soir entre la direction de Croisières et Découvertes (le Grand Bleu) et ses salariés.

Alors que le mouvement social portait sur la revalorisation des salaires, le protocole est jugé "satisfaisant" par Bruno Jallet, délégué syndical de l'UR974. "Il concerne l'ensemble du personnel de Croisières et découvertes", explique-t-il, sans en dévoiler le contenu que la direction souhaite garder confidentiel. 

Le travail a donc officiellement repris ce jeudi matin. 

---
Lire par ailleurs : 
La grève des salariés du Grand Bleu jugée légale par le TGI de Saint-Pierre
 
MA
Lu 3866 fois



1.Posté par Samwinsa le 05/01/2017 15:24 (depuis mobile)

Comme quoi, quand ou bataille po out droit...

2.Posté par La vérité vraie... le 05/01/2017 16:07

Dit la direction gout a nou !
Bravo aux salariés pour s'être fait respecter...la direction qui veut garder le secret. C'est compréhensible, surtout, après la honte qui leur a été infligée par le tribunal.

3.Posté par Vache à Lait le 05/01/2017 16:17

Cela serait comique que cette boite tombe en liquidation à cause de ce mouvement de grève, ils auraient l'air cons ces grévistes

4.Posté par klod le 05/01/2017 16:57

les nons grévistes devraint dire un grand merci aux deux combattants ........................ tout domoun y sa profiter de la résistance des deux camarades !

5.Posté par REN2E le 05/01/2017 19:08

con toi meme poste 3 . aujourd'hui la loi permet au salarier de reprendre l'entreprise . et je crois ce qui a fait fliper DEL'VECKIO le patron . bravo les grevistes

6.Posté par bravo le 05/01/2017 19:54

Une nouvelle victoire pour la CGTR bis. Ca nous change du collaborationisme de la cfdt et unsa

7.Posté par 51889 le 05/01/2017 21:35

Une entreprise qui peut se permettre de tenir 82 jours sans tourner, qui attend 82 jours pour trouver une solution à un conflit est sans doute championne du dialogue social. Rappelons tout de même qu'une grève obéit à des règles, qu'elle fait l'objet d'un préavis, avant qu'elle ne devienne effective. Cela signifie que le dialogue peut toujours reprendre à tout moment. Mais visiblement, certains préfèrent jouer la carte du pourrissement. Il serait intéressant de faire le rapprochement entre ce que l'entreprise a perdu en 82 jours et ce que demandaient les grévistes...

8.Posté par la Cata le 06/01/2017 16:10

Cela me rappelle ces idiots de gréviste qui avait fait fermer le Club méditerranée, car celui-ci refusait toutes discussions avec leurs revendications débiles ==> 110 chômeurs ! Bravo les syndicats !!

9.Posté par Tonio le 09/01/2017 20:05

Accords secrets... ça manque de transparence !

Pourtant le résultat de cette lutte de longue haleine aurait intéressé nombre de travailleurs faisant face à des patrons du même acabit que celui du Grand Bleu !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 13:04 L'audiovisuel public en grève ce mardi

Lundi 16 Octobre 2017 - 09:37 La recette du succès de l'UR 974