Société

Gilbert Annette s'envole à l'île Maurice


Gilbert Annette s'envole à l'île Maurice
Le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, a décidé de faire le déplacement à l'île Maurice, qui doit faire face à d'importants dégâts suite aux fortes pluies de samedi, principalement sur la capitale Port-Louis.

Gilbert Annette devrait, dès demain indique le consul de Maurice, rencontrer le maire de Port-Louis pour lui adresser un message de soutien, et sans doute pour apporter ses condoléances aux familles endeuillées. Rappelons que 11 personnes ont péri dans les inondations.

Gilbert Annette se serait par ailleurs déjà engagé à faire voter, au prochain conseil municipal, une participation financière visant à aider les sinistrés de l'île soeur, nous informe le consul de Maurice à la Réunion, Jacques Véloupoulé.

Rappelons qu'environ 10 à 12.000 Mauriciens vivent à la Réunion.



ERRATUM :

La ville de Saint-Denis informe que le maire, Gilbert Annette, se rendra à l'Ile Maurice le jeudi 11 avril. "Prévu de longue date, ce déplacement va concrétiser un partenariat avec le Ministère de l'Education et des Ressources Humaines de la République Mauricienne. A 10h00, Gilbert Annette et le Docteur Vasant Bunwaree (Ministre de l'Education) seront aux côtés de Bijaye Madhou (Directeur du Mahatma Gandhi Institute, MGI) pour signer une convention dans le cadre de l'apprentissage des langues indiennes dans les écoles dionysiennes. A l'image de l'anglais et bientôt du mandarin, la Ville de Saint-Denis souhaite pouvoir proposer prochainement des initiations à l'hindi (langue officielle indienne) et à terme au tamoul. Cette signature permettra notamment à des formateurs mauriciens de venir à Saint-Denis effectuer des sessions destinées aux futurs enseignants réunionnais. Le Maire de Saint-Denis mettra ce court séjour à contribution pour s'entretenir avec le Maire de Port-Louis, Aslam Hosenaly, sur la catastrophe qui a touché la capitale samedi dernier."
Mardi 2 Avril 2013 - 17:26
Lu 1947 fois




1.Posté par Il a raison le 02/04/2013 17:34
Quitte à se déplacer, il vaut mieux aller se faire acclamer à Maurice, que de se faire huer à Saint Denis !

2.Posté par vangog974 le 02/04/2013 18:01
il va jette un oeil que ces hotels particulier n'on pas trop souffer t avec les inondation s

3.Posté par pierrot le 02/04/2013 19:42
mauvaises langues les deux internautes j'espère que ce nous arrive pas car vous ferez pitié car critiquer Gilbert Annette ne rentre pas dans ce cadre de catastrophe naturelle.
Tu attends peut etre qu'on te donne de l'argent sans rien faire car tu n'es pas un vrai citoyen

4.Posté par posez vous la question le 02/04/2013 19:49
qu'on arréte de dire des conneries il va faire un chéque avec l'argent de la commune rien de drole

5.Posté par mary le 02/04/2013 19:50
belle initiative (oui i fo aidé) mais nana "sinistrés" aussi à la Réunion !

6.Posté par byby le 02/04/2013 19:56
APRES MADA VOILA LE ZOZO KI PART A MAURICE POUR DEPENSER 1 PEUT D.ARGENT DE LA COMMUNE DE ST DENIS.POUR NE PA CHANGER D.ABITUDE EN PROFITE BIEN MR.ANNETTE KAR 2014 I ARRIVE EN PHARRE.AU FAITE KI PAYE TON BILLER POUR ALLER A MAURICE.

7.Posté par Thierry le 02/04/2013 20:32
Et notre ministre qui vient, ... il va se retrouver tout seul !!! De la démagogie pure et dure ... c'est simple.

8.Posté par AVATAR le 02/04/2013 20:43
et gino le mauricien du conseil municipal de st denis candidat au municipal de st denis es silencieux ou doit etre dans la valise de annette

9.Posté par pierrot le 02/04/2013 20:51
quel égoisme de la part de certains nuls .
heureusement que ces gens qui pensent comme ça et qu'à eux sont minoritaires.

oublie pas qui c'est qui pleure quand il se retrouve coincé à l'extérieur du pays ou avec un décès sur les bras et qui fait l'aumône pour faire rapatrier le corps.

le malheur ne choisit pas son pays ni son heure. je ne te souhaite pas la même chose mary et les autres qui ne parlent pour ne rien dire.

au fait regarde l'étiquette de tes vêtements peut être tu trouveras le label Made in Mauritius

10.Posté par Anin le 02/04/2013 21:10 (depuis mobile)
Ce n est pas le rôle d' un maire d' aller faire cd genre de représentation mais celui d' un président de Region ou de département ! Il se prend pour le gouverneur de la Reunion et va distribuer l argent des dionysiens : lamentable

11.Posté par franck le 02/04/2013 21:42
jacque véloupoulé lé pas famille, véloupoulé service sécurité la ville sa. Ben sa un tite partie je te donne tu me donne sa non, un notre moyen vole demoune st denis.

12.Posté par Yusuf le 03/04/2013 01:09
Son départ pr Maurice ct prévu Pour la signature de la convention avec le ministère de l’éducation de l’île Maurice et l'institut Mahatma Gandhi dans le cadre de l'apprentissage de langues indiennes.

J’espère pour ts les cons qui e en train d critiquer G.Annette par rapport l'aide qu'il va faire voter... J’espère pour vous que Demain c pas votre cas d’être dans la même situation que les sinistrés en question.

Une pensée émue pour toutes ces familles en endeuillées.

13.Posté par St Denis le 03/04/2013 07:20
qu'il s 'occupe de sa ville sinistré par la misére, les fraudes,le chomage,etc....

14.Posté par dhobyL le 03/04/2013 08:01
Ils vous l'ont dit hier soir aux infos. Il n'ont rien à foutre de vos aides. Ils se débrouillent comme d'habitude. Ils sont solidaires. Qui plus est, il n'ont pas pleuré pour demander à déclencher "état de catastrophe naturel". Restez chez vous monsieur. Arrêtez de les emmerder, foutez leur la paix, laissez les penser leur blessures merde !

15.Posté par falcucci pascal le 03/04/2013 08:08


BRAVO AU MAIRE VIVRE ANNETTE BRAVO FELECITATION

PASCAL FALCUCCI

16.Posté par Môvélang le 03/04/2013 09:16
si chaque mauricien de la Réunion, de france et d'ailleurs donne chacun 10 € çà fera des dizaines de millions d'€ pour les compatriotes, même pas besoin de pleurer auprès des collectivités.
si annette au lieux d'aller la-bas, il donne cet argent ( billet d'avion, hotel bouffe, transports etc ) çà fera des économies pour tout le monde

17.Posté par mary le 03/04/2013 09:56
Pierrot - P9 : va apprendre à lire ....

18.Posté par tic tac le 03/04/2013 10:31
10.Posté par Anin le 02/04/2013 21:10 (depuis mobile)
Ce n est pas le rôle d' un maire d' aller faire cd genre de représentation mais celui d' un président de Region


EXACT, et comme cet article n'en est pas un, c'est carrément de la désinformation, on le savait de certains.. (suivez mon regard), mais si ces pseudos journaleux s'y mettent aussi, où va la démocratie !!! tout fout déjà le camp dans cette île...

Pour savoir ce que va faire zilbert à Maurice, la journaliste a certainement "oublié" de d'aller voir sa page facebook, où son agenda y est inscrit toutes les semaines... ce qui n'est pas le cas de tous les élus péi.. quant à Didier Robert, on ne s'inquiète pas pour lui, pour sur qu'il voyage aux frais du contribuable, et pas en 1ère classe une fois l'année.... et on se demande pour quel résultat... là ça signe ! et pour les dionysiens....

19.Posté par mimi le 03/04/2013 10:55
moi je rejoint mary le post 5 elle na raison ..................................kan na in inondation ici fau apel la radio pour avoir de l'aide oussa i lé band maire y trouve pas zot arrete i peu dont la verité na point 50 couleurs lol.

20.Posté par Association TAMIJ KALLAI PALLY le 13/04/2013 16:54
bonjour merci de diffuser
Gilbert ANETTE contre les tamouls !
Saint-Denis, le 13 avril 2013
Monsieur le Maire,
Nous tenons à vous exprimer notre profonde indignation concernant votre volonté d’installer le hindi dans les écoles primaires de la ville de Saint-Denis.
En effet, ce projet actuel pose un préjudice moral, culturel, religieux et socio- économique et est nuisible à la culture tamoule et va à l’encontre de la cohésion sociale de sa population.
Cela fait plus de 50 ans que nous les associations culturelles nous nous efforçons de remettre en place les vraies valeurs de notre culture et que nous essayons de réparer les dommages subis par nos ancêtres qui sont issus en majorité du Sud de l’Inde (le Tamil Nardou) depuis leur arrivée sur l’île à ce jour.
Nous représentons environ 300 000 tamouls dont une forte partie de la population réunionnaise.
Pourquoi avoir choisi le hindi au lieu du tamoul ?
Pourquoi privé un grand nombre de réunionnais de continuer à pratiquer leur culture et leur culte ?
Pourquoi vouloir réduire au silence cette population ?
Quel intérêt avez-vous en instaurant le hindi dans l’enseignement ?
Qu’est ce qui a motivé votre choix ?
Quelle concertation et avec qui a-t-elle été faite ?
Nous constatons qu’aucune concertation n’a été faite à ce jour pour savoir quel est notre choix, que les acteurs culturels n’ont pas été consulté et que la population réunionnaise qui pratique cette culture et cette religion est mise devant le fait accompli.
Nous ne menons pas un combat contre la langue hindi, qui fait partie des 18 langues constitutionnelles de l’union Indienne, comme le Tamoul, le Mayalam, le Gujarati...
Mais cette décision est unilatérale et favorise une infime partie de la population au détriment de l’autre.
Dans une république laïque, nous devons laisser le libre choix à la population et ne pas imposer une volonté d’utiliser ou de manipuler une autre partie.
La langue tamoule est parlée par plus de 200 millions de personnes dans le monde et dans toute l’Inde, dans plus de 25 pays (Sri Lanka, Malaisie, France, Allemagne, Angleterre, Afrique du Sud, Ile Maurice….) et est l’une des plus anciennes au monde.
Pourquoi réduire la langue tamoule au second plan ?
Les fables de La Fontaine ont été traduites du tamoul au français.
Dans nos temples, dans nos associations, les sculpteurs, les peintres, les artistes, les musiciens, les prêtes… s’expriment en tamoul et pas en hindi.
Priver un peuple de sa langue, c’est lui privé de son identité. La langue ne se limite pas seulement au langage oral, mais c’est un tremplin vers la conservation et la transmission des valeurs culturelles et cultuelles, (musique, cuisine, tenue vestimentaire, prière …) indiennes.
L’utilisation de la langue tamoule à la Réunion se fait dans toutes nos pratiques, dans la langue réunionnaise n’existe-t-il pas de nombreux mots d’origine tamoule (kari, mèt in kal sous la roue, passe in kal, viens-va, rougail, roussi…), sans compter les fruits, plantes ou autres expressions de tous les jours.
La population réunionnaise n’a-t-elle pas adopté la culture et la religion tamoule ?
La culture et les traditions tamoules ne sont-elles pas intégrées à la culture réunionnaise ?
Pourquoi recruter des intervenants de l’extérieur alors qu’ici même nous avons des personnes compétentes pour mettre en place une formation très approfondie de la langue tamoule.
A l’institut Mahatma Gandhi jusqu'à 4 langues indiennes sont enseignées, sans aucune discrimination ou distinction culturelle.
Le gouvernement Mauricien met même en avant la promotion des langues indiennes qui ne sont pas enseignées. A la Réunion, c’est l’inverse. Le fait d’enseigner uniquement le Hindi nous fait reculer de 30 ans.
Rappelez-vous lorsque le gouvernement mauricien a enlevé l’écriture tamoule sur les billets de banque, ces billets ont été immédiatement enlevés et réimprimés, face à la révolte des tamouls.
Au Sri Lanka, le gouvernement central en voulant imposer la langue Cingalaise à toute la population, les tamouls là aussi se sont révoltés.
Lorsque vous avez voulu enseigner le mandarin dans nos écoles, vous êtes allez en Chine pour signer une convention.
Nous, quand nous avons besoins de développer et de promouvoir notre culture, nous invitons des artistes et professeurs de l’Inde.
Oui, nous affirmons qu’aujourd’hui, nous pouvons dispenser d’une formation avec une pédagogie adaptée aux réunionnais en langue tamoule. Nous le faisons dans nos associations !
Actuellement un profond sentiment d’injustice et de mécontentement se fait ressentir et une pétition circule à travers l’île et sur les réseaux sociaux.
Nous considérons votre démarche comme une provocation et un affront envers nos ancêtres. Nous nous opposons donc, fortement à votre décision.
Nous espérons que vous serez capable et que vous prendrez vos responsabilités devant cette grande frustration que provoque votre attitude envers la population réunionnaise.
Nous vous demandons donc, une table ronde afin de discuter de ce problème qui est très grave avec les acteurs culturels que nous sommes et de trouver ensemble des solutions rapides et efficaces à la non reconnaissance de l’existence de la culture tamoule qui est pourtant fortement présente à l’ile de la Réunion notamment lorsqu’il s’agit de promouvoir le tourisme.
Nous vous invitons aussi à rencontrer les vrais acteurs de la vie culturelle, qui travaillent pour l’ensemble de la population réunionnaise, sans faire de discrimination et sans intérêt personnel.
Le collectif pour la promotion et le développement de la culture tamoule à l’ile de la Réunion.
Copies adressées à :
Président de la République – Ministères de l’éducation et de l’intérieur
Préfecture de la Réunion
Consulat de l’Inde à la Réunion
Rectorat de la Réunion
Conseil Régional et Général
Médias
Les associations culturelles et cultuelles de la Réunion

TAMIJ KALLAI PALLY
N° 44 bis, route de Domenjod -97490 Sainte-Clotilde – Ile de la Réunion
Gsm: 0692 54 21 27 Tel /Fax : 0262 53 30 68
Mail: tamij-kalai-pally@hotmail.fr

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales