Politique

Gilbert Annette demande aux commerçants de patienter deux mois

Jeudi 24 Août 2017 - 19:31

Les commerçants du centre ville de Saint-Denis ressortent déçus et remontés contre la décision de la mairie de Saint-Denis de vouloir maintenir l'actuelle modification de la circulation.

Ils étaient reçus ce jeudi depuis 17H30, en mairie de Saint-Denis. Une réunion qui s'est achevée par un désaccord vers 19H. Les commerçants ont obtenu du maire que le dispositif soit tout de même évalué au bout de deux mois. Mais ce sont "deux mois de trop", affirme pas du tout convaincu Sandiren Permale, le président de l'Union des commerçants de Saint-Denis. 

Les commerçants déplorent depuis une semaine les modifications "sans concertation" de la circulation opérées dans les rues Felix Guyon et Maréchal Leclerc. 

Des réunions de travail avaient été programmées en fin de semaine dernière au sein de la CCIR. Une délégation avait été reçue par le président Ibrahim Patel qui accompagnait également les commerçants aujourd’hui à l’hôtel de ville où une réunion avec la mairie et la CINOR était organisée. Les professionnels ont également reçu le soutien du président de la Chambre de métiers, Bernard Picardo.

"Le projet a déjà failli être réalisé l’année dernière. Les panneaux avaient même été installés. Mais nous avions obtenu deux réunions avec les élus et, vu notre désaccord, le projet avait été stoppé. Mais voilà que les panneaux sont installés à nouveau du jour au lendemain sans concertation avec les riverains", indiquait la semaine dernière le président de l'Union des commerçants dionysiens, Sandiren Permale.

Le voilà déçu, ce jeudi soir. "Le maire n’a pas voulu nous écouter. Il persiste et garde la rue telle quelle. Deux mois c’est trop long, une société peut fermer. Nous sommes déçus, une deuxième fois. On est invité ce soir pour qu’il nous dise ce qu’il nous impose".

L’interview de Sandiren Permale, commerçant dans la rue Maréchal Leclerc et président de l'Union des commerçants dionysiens (UCD) 

S.Hitchon - L.Grondin
Lu 6022 fois



1.Posté par klod le 24/08/2017 20:00

c'est vrai quoi ! c'est quoi 2 mois dans une vie ? patientez ....................... puisqu'on vous dit que c'est pour votre bien .

2.Posté par Mass le 24/08/2017 20:04

bien fait pour leurs tronches aux commerçants !!!

Fallait pas qu.ils refusernt l'immense centre commercial couvert du pôle océan qui aurait attirer beaucoup de monde et qui aurait concurrencer le centre commercial de Duparc.

Et puis Saint Denis il n'y a que des pauvres qui veulent tout à un euros ! Les riches habitent en hauteur ou en périphérie n'est ce pas Gilbert et toute la clique.

3.Posté par GIRONDIN le 24/08/2017 20:07

Bernardo et patex en campagne électorale.

16 semaines pour avoir un kbis ?!!!!!!!!
2 jours en France !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par babar run le 24/08/2017 20:24

qu'ils crèvent......moi je ne vais JAMAIS dans Mal Leclerc......on dirait Beyrouth en pleine guerre.....


5.Posté par jean le 24/08/2017 20:31

Post 3. Ce ne sont pas les chambres consulaires qui délivrent le Kbis mais le greffe du tribunal de commerce.
Donc c'est un service de l' Etat qui est défaillant.
Apres, je suis d'accord avec vous, ce délai est inadmissible car pénalise les entrepreneurs.

6.Posté par klod le 24/08/2017 20:40

girondin , mais la run c'est la France , on nous le rabache depuis 70 ans !! égalité réelle ?

7.Posté par Samya le 24/08/2017 21:15 (depuis mobile)

Ôté regarde kisa y plaigne à zot. Le plus grand dents nena en ville St denis. Les gars arrête fait rentre le vent avec zot tarde pas la porte zot magasins zot y passe pu. Et puis zot le tellemt plein zot là pas besoin travail zot i traine avc patel

8.Posté par KKD le 24/08/2017 21:54 (depuis mobile)

Annette a raison! Attendez 2 mois le temps de crever! C'est ça la belle vie en pays socialiste....

9.Posté par David le 24/08/2017 22:10 (depuis mobile)

Moi je dit denvoyer un journaliste ou autre passer deux mois avec une famille ou plusieurs automobilistes qui empreinte ce trajet tout les jours pour qu''il puissent voir réellement la galère qu''ils vivent au quotidien et faire un reportage!

10.Posté par Dolly Prane le 24/08/2017 22:47

@ 9.Posté par David le 24/08/2017 22:10

Prend le bus lé pas fé pour le chien

11.Posté par GIRONDIN le 24/08/2017 23:17

5.Posté par jean
Ok, c'est noté

Moi je suis resté aux vœux D'Ibra
..... "..... Autre satisfaction à venir: la CCI va récupérer la gestion des RCS, ce qui permettra de proposer les KBis en 72 heures (contre plusieurs mois actuellement)...."..... 7 magazine

Toujours pas de Transfert ?

12.Posté par MATT le 25/08/2017 00:42

ACHETER EN BUS EN VILLE C'EST RETOURNER SANS SACHET LA CAZE.
Y FAIT PEUR !!!!

13.Posté par Creoleb le 25/08/2017 01:07

Ahahaha les commerçants vont à nouveau soutenir la droite du coup pour les prochaines élections? N'oublions pas leur ingerence dans la vie politique Dyonisienne.

14.Posté par 1 de st denis le 25/08/2017 05:18

je suis de tout coeur avec Mr le maire pour les transports en commun
bravo

15.Posté par Légayar le 25/08/2017 07:41

Pauvres chous: Ils doivent faire un détour pour garer leur Porsche Cayenne ou autre BM Q7!

16.Posté par lecteur attentif le 25/08/2017 08:02

Avec un tel président bafouilleur et magouilleur pour les représenter, les commerçants sont assurés de vendre plus de vent et de salades !!!

17.Posté par totor le 25/08/2017 08:18

Cette belle brochette de ''commerçants dionysiens'' a des effluves de récupération politique.

Deux conseillers régionaux de Didier Robert qui feraient mieux de s'occuper du Lycée de Bois de Nèfles qui sera, hélas, encore en chantier le 1er septembre quand les enfants auront, enfin, leur rentrée scolaire.
Bruit et poussière voilà le cadeau de rentrée de ces clowns à nos marmailles !!! Le vrai scandale de cette rentrée est que nos enfants attendent 2 semaines avant de reprendre l'école.

Construire des lycées et les livrer à temps pour la rentrée, ça c'est votre boulot !!! Occuper vous bien de ce que vous avez à faire avant d'essayer de donner des leçons aux autres.

18.Posté par Thierry le 25/08/2017 10:33 (depuis mobile)

Rien à foutre, j'y mets jamais les pieds

19.Posté par Anissa Bouraly le 25/08/2017 10:53

Les socialistes, ces parasites, ne vivent pas sur la même planète que le commun des mortels. En 2017, à moins de s'appeler Hayot, quel commerçant peut se permettre de perdre deux mois de chiffre d'affaires ?

20.Posté par Josumé le 25/08/2017 12:31

@19 : les parasites sont peut-être ceux qui se gavent sur les Réunionnais en vendant de la babiole super cher.

21.Posté par Pamphlétaire le 25/08/2017 15:29

La patience est l'art d'espérer. Vauvenargues, Maximes et réflexions, 251.

C'est une grande et rare vertu que la patience, que de savoir attendre et mûrir, que se corriger, se reprendre et, comme disait l'apôtre : tendre à la perfection. Mais le goût de la perfection va se perdant. C'est dommage. C'était une qualité bien française. Gide, Attendu que…, p. 61.

Les hommes ont les yeux fixes; ils regardent la ville à travers les murs; ils ne pensent à rien, ils ne remuent plus guère, la grande patience militaire est descendue sur eux avec le soir : ils attendent. Ils ont attendu le courrier, les permes, l'attaque allemande et c'était leur manière d'attendre la fin de la guerre. La guerre est finie et ils attendent toujours. Sartre, la Mort dans l'âme, p. 213.

Patience ! Patience ! L'avenir, monsieur Chavarax, est à ceux qui savent attendre. La Direction des Dons et Legs est de personnel limité et les mutations y sont rares. Patientez, et laissez-moi faire !
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, iiie tableau, iii.

Un proverbe : La patience est la vertu des ânes, c'est-à-dire c'est une sottise de supporter ce qu'on peut ne pas endurer.

A méditer pour ce dimanche en regardant la houle....

22.Posté par marcko le 25/08/2017 16:20

Il serait vivement souhaitable que la CINOR (le service qui s’occupe du réseau urbain) avec la CITALIS mette en place, dès maintenant un arrêt de bus de la ligne 8 et de la ligne 25 après la station du collège Bois de Nèfles, à Sainte-Clotilde. Par exemple mettre cet arrêt de bus dans la rue qui monte très durement (après le collège) qui se situe dans la rue où il y a une crêperie, une pizzeria.....Chemin des Pêchers, une pétition signée par plus de 350 usagers a déjà été déposée à la CINOR il y a déjà pas mal de temps pour demander cet arrêt de bus. Cet arrêt de bus est souhaité par de nombreux usagers du bus de la ligne 8 et de la ligne 25 de CITALIS. Mettre aussi en place dans cette zone un ou deux ronds points pour faciliter la circulation.

23.Posté par Payet gilles le 25/08/2017 19:00

Belle brochette de profiteurs et d'alimentaires.

24.Posté par Les trois petits cochons le 25/08/2017 19:14

20.Posté par Josumé le 25/08/2017 12:31

@19 : les parasites sont peut-être ceux qui se gavent sur les Réunionnais en vendant de la babiole super cher.


Personne n'oblige...

25.Posté par Josumé le 25/08/2017 20:34

@24 : certes, mais ici, l'image compte beaucoup pour certains. "Faut" être à la mode.

26.Posté par MATT le 25/08/2017 23:12

tout ceux qui critiquent. Prends le Bus et allez fait zot achats.
Je ne suis pas commerçant, je bosse en ville.
Je suis solidaire. C'est un foutoir la ville !!!
Annette ne fait rien. Par contre li recupere bien zot l'argent des impots.
au moins eux, y bloquent pas la route !

27.Posté par Pamphlétaire le 26/08/2017 03:32

La bombe fiscale qui attend les commerçants et entreprises à la rentrée

La facture fiscale sera salée et détruira encore plus de petits commerçants et artisans, cette frange de la société représentant le premier pôle d’emplois en France. Pire que tout, il n’y a aucune visibilité dans cette augmentation, personne ne sait à quelle sauce il sera mangé, ni à quoi s’attendre ; ce qui, aux yeux de l’ équipe dirigeante, plus que jamais frappée de myopie, est très bon pour le moral et les affaires… /...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >