Economie

Gestion du port de St-Pierre : La CCIR retire l'affaire de son Assemblée Générale

La CCIR a retiré de l'ordre du jour de son assemblée générale la cession par la mairie de Saint-Pierre de la gestion du port de plaisance de Saint-Pierre. La sous-préfecture du Sud ne serait pas prête à faire une telle opération. La CCIR a été un peu vite en besogne....


Gestion du port de St-Pierre : La CCIR retire l'affaire de son Assemblée Générale
 
L’affaire pourrait être au cœur des débats de l’assemblée générale de la CCIR prévue cet après-midi. Hier, “la proposition de la mairie de Saint-Pierre de céder la gestion du port de plaisance de Saint-Pierre à la CCIR" et "le principe d’une convention de partenariat entre la CCI Réunion (CCIR) et la mairie de Saint-Pierre”, comme inscit à l'ordre de jour de l'assemblée générale, ont été l’objet d’un début de polémique. Les deux affaires, qui devaient initialement être débattues aujourd’hui lors de l’AG, ont finalement été retirées de l'ordre du jour.

"Finalement, elles ont été retirées de l’ordre du jour. Il n’y a pas de polémique, on a peut-être été trop vite", regrette Jean-Marc Nourby, le directeur général des services de la chambre consulaire.

Le début de la controverse est né de l’étonnement de certains élus Saint-Pierrois qui ne semblaient pas informés de ce projet. Apparemment, l’inscription de ces affaires à l’ordre du jour de l’AG a été décidée pour "anticiper la procédure", selon les termes de Jean-Marc Nourby. Concrètement, il s’agissait de demander l’accord des élus de la CCIR pour envisager l’ouverture effective du dossier.

Évidemment, rien n’aurait été possible sans l’accord des élus de Saint-Pierre pour ce projet qui a pourtant été concrètement "envisagé par les services de la mairie de Saint-Pierre", assure Jean-Marc Nourby.

Le maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine, étant hors département, c’est Anne-Marie Papy, l’adjointe chargée des affaires économiques et de la gestion aéroportuaire qui a réagi. Elle a assuré qu’elle n’avait jamais eu vent de cette affaire. "Quand je l’ai appris, j’ai pris contact avec le maire qui m’a confirmé qu’il n’avait pas l’intention de transférer la gestion du port à la CCIR", précise-t-elle.

D’ailleurs l’élue semble absolument opposée à ce projet car "la ville a assumé les charges de ce port pendant des années. La CCIR veut récupérer les petits ports car elle va perdre la gestion des ports et aéroports commerciaux". L’élue Saint-Pierroise menace même de porter l’affaire devant le tribunal administratif si une convention dans ce sens était votée à la CCI.

Nul doute que le sujet devrait être évoqué cet après-midi dans les couloirs de la Chambre de commerce.
Vendredi 29 Juillet 2011 - 12:09
Lilian Cornu
Lu 1486 fois




1.Posté par c le bazar le 29/07/2011 14:38
Oui d'autant plus que la gestion des ports par la CCI est des plus contestable, avant.
Un exemple ? En 99, j'achète un bateau qui est à St-Gille, l'ancien propriétaire a payé son anneau pour l'année, mais le maître de port m' a demandé de payer à nouveau l'année complète car a t-il dit, combien même ce bateau aurait été vendu 10 fois, la redevance aurait été payée dix fois.
Je me suis toujours demandé si c'était vrai et si je ne m'étais pas fait enflé de 7000 francs à l'époque.
Je suis depuis à St-Pierre et suis très content.

2.Posté par Zinzin le 29/07/2011 17:02
Amateurisme incrédulité dépenses en voyage pharaonique. Patel arrête un coup!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales