Politique

Gestion des fonds européens par la Région: Entre inquiétude et satisfaction pour l'opposition

Vendredi dernier, la Région annoncé son choix de gérer pour la période 2014-2020 les fonds européens (FEDER et POCT) via un guichet unique. La collectivité se retrouve ainsi en gestion directe des 1,138 milliard d'euros accordés par l'Europe à la Réunion. En face, l'opposition régionale est partagée entre inquiétude et satisfaction.


Gestion des fonds européens par la Région: Entre inquiétude et satisfaction pour l'opposition
Le président de Région, Didier Robert, était "heureux" de présenter son guichet unique de gestion des aides économiques européennes, vendredi dernier. Une gestion directe des 1,138 milliard d'euros pour la période 2014-2020 (en progression de 100 millions d'euros), auparavant entre les mains de l'Etat. La majorité a expliqué assumer "pleinement" cette gestion.

Présenté ce matin en assemblée plénière, ce guichet unique n'a pas fait l'unanimité, notamment sur le fléchage des fonds alloués pour la période 2014-2020. Dans les rangs de l'opposition, on se dit partagé entre inquiétude et satisfaction.

D'un côté le PS regrette le manque de "détails" sur les orientations des montants alloués sur les fonds 2014-2020. "Il est dommage que l'opposition n'ait pu discuter sur les orientations. Je suis inquiète. Il faut se préoccuper des routes, des logements sociaux, du tourisme, mais également d'un dossier sur lequel il faut se pencher prioritairement, la gestion de l'eau", explique Christine Soupramanyen, conseillère régionale PS. Pour le Parti socialiste, il s'agit de ne pas laisser de côté la question de la gestion de l'eau durable, que se soit pour l'agriculture comme pour l'eau potable.

Une inquiétude à laquelle Didier Robert, président de Région, a souhaité répondre. "80 millions d'euros seront alloués sur la question de la gestion de l'eau pour la période 2014-2020. En ce qui concerne le domaine agricole, il s'agit là d'un dossier à la charge du Département", rappelle Didier Robert.

Autre motif d'inquiétude, cette fois-ci du côté de l'Alliance. "Mon inquiétude est liée à la condition d'attribution des fonds européens soumise au déficit budgétaire de la France. En cas de dépassement serions-nous confrontés à une diminution des fonds structurels ?", s'interroge le conseiller régional, Elie Hoarau. Mais ce dernier explique également sa "satisfaction" de voir une légère augmentation de ces fonds pour la période 2014-2020.

Le vice-président de la Région, Frédéric Cadet, souligne qu'en aucun cas, la collectivité ne pourrait être tenue responsable des dérapages du déficit public de la France. "Nous n'avons pas la maîtrise sur les 3% de déficit liés au PIB", explique-t-il. "L'augmentation des fonds européens est en partie dû au travail de lobbying de la Région qui a fait l'objet d'intenses discussions", ajoute-t-il.

Sur la période 2007-2013, les projets soutenus par l'Europe à la Réunion ont eu un taux de programmation de l'ordre 89% et un taux de certification de l'ordre 70%. Une donnée "faible" a reconnu le président de Région avant de rappeler que la gestion de ces fonds étaient entre les mains de l'Etat et du préfet jusqu'à présent.
Mardi 22 Avril 2014 - 13:54
JD
Lu 1342 fois




1.Posté par Vague bleue le 22/04/2014 15:38
Malgré les détracteurs , le Président de Région fait un excellent travail !

2.Posté par 35° à l''''ombre le 22/04/2014 16:22
Combien on parie qu'il veut son A380 ?..........

Pour les futurs touristes. (En vrai juste pour son ego)

On est mal barré. C'est quand encore les Régionales ?

3.Posté par pitoyable le 22/04/2014 16:35
La Réunion toute entière pouvait écouter les débats sur le site internet de la Région.

C'était pitoyable de voir Camille Sudre et André Thien Ah Koon dans leur exercice d'opposants.
C'était lamentable, quelle image donnons nous à ceux qui nous écoutent ou qui nous regardent. Un manque de respect et une insolence.

4.Posté par noe le 22/04/2014 19:27
« Si l'on élimine l'impossible, ce qu'il demeure, bien qu'improbable ne peut être que la vérité »

5.Posté par jacouille du chaudron le 22/04/2014 22:42
Mr Robert gère le zaffair comme d' hab nana in peut le coeur lé gros parceque zot y veut out place continuer le pop continuer la lom domoune y fait à ou confiance ! ou lé bien entourer inquiète pas le chaudron lé là !

6.Posté par pfffffffff!!!!! le 23/04/2014 10:02
Et c'est là qu'on peut vérifier qu'avoir une personnalité comme celle de Didier Robert ne peut qu'attiser le feu de jalousie d'autres personnes n'ayant pas les compétences pour y faire face.

7.Posté par BLUESHARK @ 3 le 23/04/2014 16:48
Je suis entièrement d'accord avec vous!

C'est la première fois que je pouvais regarder une assemblée plénière de notre Conseil Régional. Je vous avoue que j'ai trouvé pitoyable l'attitude de TAK et Camille Sudre.

J'ai eu honte!!! Un moment donné j'ai préféré rire tellement je trouvais les intervention de Camille Sudre ridicules, je me suis même posé la question "a-t-il toute sa tête? Comment a -t-il fait pour devenir docteur?"

Bref j'ai apprécié la hauteur avec laquelle le Président les a écouté, il n'y avait aucune arrogance, mais au contraire du respect! Bravo Monsieur Didier ROBERT.

8.Posté par Réunioné ouvre zot yeux, vote Didier le 23/04/2014 20:15
Lorsque les réunionnais vont ouvrir leurs yeux, ils voteront pour didier.
Pensez une seule seconde à ce qui a été fait pour les nous, et aussi les jeunes !

Les opposants sont ridicules, ils sont d'une autre époque avec des méthodes longtemps

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales