Blog de Pierrot

Gérard Ethève se fout vaiment de la gueule des gens !

Lundi 17 Janvier 2011 - 14:50

Gérard Ethève se fout vaiment de la gueule des gens !
Souvenez-vous : Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL France Alpa) d'Air Austral avait déposé un préavis de grève pour la période du 30 décembre à minuit au 2 janvier à 23h59 pour apporter son soutien au commandant Ho Phong Son qui s'était fait licencier le 6 décembre dernier pour avoir refusé de décoller avec son ATR 72 les 4 et 7 novembre derniers au départ de Pierrefonds. Motif : Il avait noté une panne sur son appareil, panne pour laquelle le manuel de bord prévoyait qu'elle interdisait le décollage.

Ce pilote avait donc été licencié pour n'avoir fait que suivre à la lettre les consignes de sécurité édictées par le constructeur de l'appareil, en total accord avec la Direction de la Sécurité civile...

Au début, Gérard Ethève avait pris la menace de grève à la légère. Jamais jusqu'à aujourd'hui, une grève n'avait empêché un avion d'Air Austral de décoller. Il pensait qu'il allait en être de même cette fois ci.

Malheureusement pour lui, pour une fois, la solidarité a joué à fond en faveur du commandant de bord et quand Gérard Ethève a compris que des vols allaient devoir être annulés par manque de pilotes, à une période où ils sont pleins à craquer, il a fait marche arrière. Il a fait mine de découvrir le problème et a mis en cause un "manque de circulation de l'information en interne" pour faire marche arrière et promettre de réintégrer le commandant Ho Phong Son.

Sauf que nous sommes aujourd'hui le 17 janvier, soit quatre semaines après que Gérard Ethève ait fait cette promesse et que... ce dernier pointe toujours au chômage !!!

Son calcul est simple : "Vous pouvez maintenant faire grève si vous voulez, nous sommes en basse saison et même si des avions ne décollent pas, la perte sera légère pour la compagnie"...

Maintenant, tout le monde sait ce que vaut la parole d'un Gérard Ethève !

Au fait, il en pense quoi le président de la Région, représentant du principal actionnaire d'Air Austral ?
Pierrot Dupuy
Lu 3205 fois



1.Posté par L.F. le 17/01/2011 15:36

Réponse: il s'en fout. Il a d'autres chat(e)s à fouetter et plus à perdre à s'en mêler.

2.Posté par noe974 le 17/01/2011 15:39

Oté , ce patron est fin calculateur...

Merci pour l'info , M. Dupuy !
Un patron comme ça ferait des bénéfices dans des entreprises en faillite .

Rêve ... Et comme Président de la Rép . , il boucherait les déficits , les trous , les retraites sans problème !!!!!
N'est pas Président qui veut , n'est-ce pas les f.... ?

3.Posté par Choupette le 17/01/2011 15:48

Gérard Ethève fait traîner les choses parce que ce pilote est plus intelligent que lui (il sait lire lui au moins) et a une plus belle gueule que la sienne.
Voilà le problème.
Le Comité de Surveillance devrait intervenir. Ou alors, peut-être faudrait-il une grève à la tunisienne pour lui faire entendre raison...

4.Posté par ciment d'medef le 17/01/2011 15:59

" il en pense quoi le président de la région "....à mon avis....pas grand chose !
le pdg a réussi a " gruger " les candidats grévistes pour préserver l'intérêt de la compagnie...
DR devrait lui voter.....une augmentation !
loooool !

5.Posté par zorro le 17/01/2011 16:00

Tant que ce naufrageur sera à la tête de cette compagnie, je ne mettrai plus les pieds dans un de ses avions.
Une question de solidarité et de justice.
Une question aussi de sécurité, notion qui à Air Austral semble s'effacer complètement derrière celle du profit à tout prix.

6.Posté par datnic le 17/01/2011 17:57

en fin .. je connais rien en aviation. mais ce que pense de savoir est qu'il y a des comités de sécurité national et international. ce qu'il faut faire c'est de faire intervenir ces organismes et faire interdiction à Air Austral d'attérire sur les aéroportes internationaux , parce que visiblement la company ne respect pas des normes et regles de l'aviation...
faut les suspendre pour 3 mois du sol europaen

7.Posté par El Diablo le 18/01/2011 10:53

Enfin j'espère que les réunionnais va rouve zot yeux! cet article de pierrot montre bien que cette compagnie non seulement est une menace pour la sécurité des vols, des passagers mais aussi ceux du personnels a bord et au sol!
un seul mot d'ordre RENTABILITE et pa pour les passagers et le personnel mais pour ses dirigeants qui s'associent dans diversent sociétés pensant etre les rois du pétrol et que la clefs de l'emploi leur appartiennent mais jusqu'a quand?
Alors vous les gens qui crtiqué avant même de savoir ce qu'est cette compagnie lisez et apprennez la dure réalité! le licenciement du pilote toujours non réintégré comme prévu!
le licenciement d'un délégué syndical qui gêne parce qu'il fait parti de ceux qui ont voter pour la mise en place d'une expertise des comptes de la compagnie et d'autre de petite société gérer par le même direction de cette compagnie. les motifs sont différents mais le but c'est de faire dégagé ceux qui peuvent ce mettre sur leur route! audetriment du personnel et la vie des gens!

8.Posté par emilealoz le 18/01/2011 11:50

Message pour Monsieur Franco,
Encore une fois vous avez manqué l’occasion de vous taire. Air Austral est une compagnie de presque 1000 employés, s’il fallait que M. Ethève la gère à la Antoine Franco, elle aurait suivie le même chemin que feu-Minerve, feu-air-liberté, feu-air Bourbon et bientôt probablement feu-Corsair, car avec 28 millions € de perte sur l’exercice 2009/2010 pour 2 millions de passagers transportés ses actionnaires ne voudrons plus sortir l’agent de leur poche pour boucher le trou.
Au lieu de pleurer sur le passé, et ressasser votre rancune personnelle à l’égard de MONSIEUR ETHEVE, laisser le faire son job de BIG BOSS car jusqu’ici il fait mieux que les PGD d’Air Mauritius, d’Air France et de CORSAIR au regard des 3 exercices comptables passés.
En dépit de votre acharnement sur la compagnie sur le dirigeant d’AIR AUSTRAL dont beaucoup de réunionnais expriment leur fierté nous encourageons ce dernier maintenir le cap vers d’autres conquêtes de part de marché.
Faisons comme Martin Luther King « I have a dream » : rêvons que dans 5 ans la flotte d’Air Austral se présente comme suit :
Desserte SYD/MOU 3 B777 300ER
Desserte Mayotte/CDG 2 B777 200LR
Desserte Bangkok/RUN 1 B777 200ER
Desserte BOMBAY/SHANGAI 2 B777 300ER
Desserte CDG/RUN 2 B777 300ER
Desserte MAR/TLS/BOR/NAN 2 Dreamliner B787
Desserte low-cost RUN /CDG/ANTILLES
(continuité térritorriale) 4 A380 single-classe
Auquel il faut rajouter 2+2 B737 800 pour drainer le potentiel de voyageur de l’Océan Indien vers le hub des A380 de Gillot
Liaison Maurice/Pierrefonds 4 ATR.
Ce projet que je lis dans le cerveau de MONSIEUR ETHEVE deviendra réalité puisque sur les rails.

9.Posté par DGAC le 18/01/2011 13:35

Ici la DGAC. Gérard Etheve je vous informe que vous êtes viré. En effet vous avez perdu tout sens critique et toute honnêteté. Prenez un long vol et à jamais !

10.Posté par Caton2 le 18/01/2011 20:22

8 Si Corsair n'était pas concurrent de AA où en seraient les tarifs d'AA? Vous voulez une inflation des tarifs éco?

11.Posté par emilealoz le 18/01/2011 23:08

Sachez monsieur FRANCO que je n’ai aucun lien de parenté avec monsieur Ethève, et que je ne suis ni fournisseur, ni sous-traitant encore moins salarié d’Air Austral. Le seul lien qui me lie à « Air Austral » est d’avoir eu le privilège en 1989 d’aller à Mayotte à bord d’un FOKKER 28 piloté par un certain Gérard Ethève. Et j’avoue avoir eu un pincement au cœur lorsque j’ai pris le B738 Desiré Barquisseau le 30 décembre dernier pour Maurice. Monsieur FRANCO pourquoi tant de haine, tant d’acharnement à l’égard d’un capitaine d’entreprise, dirigeant d’Air Austral. Faire croire c’est votre métier, et celui qui vous croit c’est un couillon ! SVP Arrêtez de racontez des bêtises aux réunionnais, arrêté ressasser n’importe quoi. Lorsque vous parlez de l’argent des qui profitent aux actionnaires et aux dirigeants et autres gaspillages sachez que le bénéfice net d’air austral n’est que 4.8 millions € soit un profit net de +5.33 € par passager transporté. Corsairfly l’année dernière dans le même esprit a fait -14€ pour 2 millions de passagers transportés sur tous son réseau !!! soit 28 millions €. Imaginons un instant que le PDG d’Air Austral nous annonce une perte de 84 millions € comme l’a fait Air Mauritius ces dernières années (voir lien ci-dessous).
http://www.impact.mu/NewsView.asp?NID=1903
Là on aurait trouvé de grande gueule pour parler de gaspillage de l’argent des contribuables réunionnais. Eh Bien justement parce qui s’agit de l’argent des contribuables, heureusement qu’il un capitaine compétant à la barre d’Air austral. Air Austral est l’exception qui confirme la règle : AF perd de l’argent, Air Caraïbes a encore la tête sous l’eau aux Antilles, Corsairfly dans le rouge…
Monsieur Franco quelle est votre méthode miracle ?
Quand vous attaquez à son gendre qui fait la pub d’Air Austral, Monsieur Franco le résultat, le fruit de ce travail est visible par tous. Si en plus le gendre est efficace et compétant, entre nous monsieur Franco ne trouvez-vous pas que cette charte publicitaire est une réussite !!!
Vous parlez de népotisme et d’autoritarisme, moi je dis rigueur et professionnalisme. Que pensez monsieur Franco d’une entreprise de 1000 personnes où l’autorité n’a pas sa place? Le principal souci de son dirigeant est de trouver chaque jour qui passe le million € nécessaire à sa perennité.
Je termine en vous rappelant une phrase de Nietzsche « ce qui ne me tue pas me renforce »
Emile Aloz

12.Posté par citoyen le 19/01/2011 07:01

Je n'ai aucune action, privilège, faveur avec AA et celle-ci peut se défendre toute seule. Mais je suis fort étonné que Pierrot Dupuy embraye aussi facilement le discours alarmiste et simplificateur, outre qu'il est systématiquement anti-Gérard Ethève, du sieur Franco.

1 - Sur le fait que AA ait licencié puis soit revenue sur sa décision sous la pression de syndicats, et qu'ensuite 2 à 3 semaines plus tard, ne respecte pas apparemment ses engagements (réintégration du pilote): je suis étonné et tend à partager votre étonnement, voire votre indignation.

Quand on s'engage, il faut ensuite tenir parole. Là on est d'accord.

=> Conclusion: perte de crédibilité grave d''AA au plan social.

=> AA doit réagir ou sinon l'opinion publique aura tranché et jugé cette société à capitaux publics.

Là dessus on est d'accord.


2 - Par contre, qu'on simplifie à ce point le problème ayant déclenché le licenciement du cdt SON, là non non non!

Extrait:

"....soutien au commandant Ho Phong Son qui s'était fait licencier le 6 décembre dernier pour avoir refusé de décoller avec son ATR 72 les 4 et 7 novembre derniers au départ de Pierrefonds. Motif : Il avait noté une panne sur son appareil, panne pour laquelle le manuel de bord prévoyait qu'elle interdisait le décollage."

Il s'agissait d'un ressort de siège cassé, siège pour le personnel (hôtesse) devant sasseoir à côté du téléphone de bord au décollage et à l'atterrisage.

Ce foutu siège étant cassé depuis longtemps, la solution d'AA est de dire au personnel concerné de s'asseoir sur un siège passager, pas loin. Pas de quoi fouetter un chat même si ce téléphone peut servir en cas d'évacuation d'urgence de l'appareil (instructions du CDT j'imagine).

Mais selon ce que j'ai lu, la réglementation autoriserait à ce qu'il puisse s'asseoir à proximité. Ce qui est bien le cas.

Mais comme dans "l'article blog, rien n'est précisé sur ce problème, ceux qui ne connaissent pas l'affaire peuvent penser qu'il s'agirait d'un problème très grave de sécurité (moteur...) et penser que le décollage était impossible, car le"manuel" obligerait à refuser le décollage dans ce cas là.

Or, cela n'est pas établi et relève a priori de la simplification voire de la désinformation.

Alors, à moins de m'indiquer les références précises du texte confortant votre version, et de le citer in extenso, il serait bon de préciser ces points et ne pas simplifier voire désinformer.....

Je suis donc étonné de ce manque apparent de rigueur et de ce parti pris de Pierrot Dupuy. Mais peut-être aussi qu'il a raison: à lui d'apporter des précisions. La balle est dans son camp.


3 - Maintenant, qu'il y ait par ailleurs un problème de népotisme et de management un peu tyrannique chez AA: c'est fort possible. Qu'attend Pourpre pour porter plainte. Ou les syndicats?

=> Dénoncez ce qui est exact et mérite de l'être, mais pas d'amalgames et de simplification graves de ce type, SVP, ou alors des précisions, infos complémentaires (car je ne prétends pas connaître le fin mot de l'affaire...).

4 - Je suis tend à partager le point de vue de Emile Aloz (ou alose?) :-)
J'en ai donc un peu marre que l'on dise un peu n'importe quoi sur AA.

Exemple, et j'en profite ici pour réagir ici à l'article de M. FRANCO qui parle de licenciements au pluriel, sans autre précisions, comme si il en "pleuvait" tous les mois à AA. Elle existe depuis des décennies. Elle compte 1 000 salariés. Un peu compréhensible qu'il y en ait un par ci par là des licenciements.

Alors, des précisions chiffrées (dates ,personnes concernées, rang, motif du licenciement) sont nécessaires. Bien sûr de source sûre. Ou sinon, il s'agit d'une autre "envolée" idéologique peu crédible.....

Qu'on dénonce précisément ce qui ne va pas, si c'est vrai, très bien, mais les "grandes envolées" et dénonciations générales, j'en ai un peu marre de les lire ici...

Et je persisterai à mettre mon grain de sel par honnêteté intellectuelle et pour rétablir un peu l'équilibre.

13.Posté par Antoine FRANCO le 19/01/2011 08:03

Cher "emilaloz", pour éclairer les lecteurs de zinfos974 et les Réunionnais sur ce qui est le fond du sujet traité, la sécurité et la vie des centaines de milliers de passagers d'Air Austral, je vous renvoie à mon article du 18.01.11 "Parlons d'Air Austral, la compagnie aérienne réunionnaise" .

Les laboratoires Servier ont de très nombreux salariés et a réalisé d'énormes bénéfices avec les malades et la SS tout en faisant des centaines de morts. Servier est selon vos critères un grand capitaine d'industrie. Qu'en pensent les familles de ses victimes ?

Faut-il accepter qu'Air Austral et son PDG, au nom de ses 900 salariés, au nom du sacré sain profit, donc du fric, obligent les Commandants de Bord, sous la menace de licenciement, de décoller même si les règlements et le M.E.L. dictés par la compagnie elle-même, par le constructeur et par l'Aviation Civile imposent de ne pas décoller ? Là est le vrai problème posé par Air Austral : l'autoritarisme du PDG qui préfère prendre des risques avec la vie de ses personnels et ses passagers ( pas la sienne ) au nom des résultats commerciaux et financiers.

Tous les Commandants de Bord ( ils ont été nommés par le PDG qui les en a donc jugés aptes au cours de leur carrière de pilotes !!! ) dignes de ce nom et de cette mission, en France et en Europe, refusent de jouer avec leur vie, celle de leurs équipages et passagers, même au risque scandaleux de se voir licenciés. Il faut du courage et surtout de la conscience professionnelle pour courir le risque de perdre son emploi, ses revenus et son statut social en cette période de crise et de chômage !!!

C'est le PDG qui dans ces conditions devrait prendre sa retraite ... bien méritée par ailleurs car il en est bien temps à 80 ans le 5 mars prochain. Place aux jeunes compétents, il en existe !!!

14.Posté par GRENADE974 le 19/01/2011 08:37

11 - Mr ALOZ, ou vous êtes malhonnête ou aveugle ! Choisissez !
Personnellement j'opterai pour la malhonnêteté
AIR AUSTRAL étant une compagnie régionale, le conflit d'intérêt est évident, il faut le dénoncer (comme pour les VERGES ou les DINDAR par exemple) ...Vous attaquez Mr FRANCO mais pas l'auteur de l'article Mr DUPUY !

.

15.Posté par emilealoz le 19/01/2011 10:22

ATTN Grenade974, il n’y a aucune malhonnêteté à dire la vérité. Il est vrai que l’article est signé de Monsieur Dupuy, à ce titre ce dernier en sa qualité propriétaire de ZINFOS974 manque totalement d’impartialité et s’aligne systématiquement sur le point de vue de sieur Franco.
M. Franco laisse entendre que les avions de AA sont des poubelles volantes comme Yemenia Airways où la vie des passagers sont en danger permanant alors qu’AA a la flotte la plus récente de d’Europe. Il veut faire croire que les contrôleurs de la DGAC ne fait pas leur travail.
Emile ALOZ

16.Posté par Z'embroKaf le 19/01/2011 10:30

(....) pour avoir refusé de décoller avec son ATR 72 les 4 et 7 novembre derniers au départ de Pierrefonds. Motif : Il avait noté une panne sur son appareil, panne pour laquelle le manuel de bord prévoyait qu'elle interdisait le décollage.(....)

Là on parle de panne, et dans précédents articles ont parlé de siège PNC cassé à coté de l'interphone !!!
une panne c'est problème mécanique et là il faut consulter le manuel constructeur pour la continuité du vol avec les minimas requis !!!
un problème sur la sécurité (par exemple gilets de sauvetage manquants, masques oxygène défaillants...ou un simple réparation de la structure) là le Commandant du Vol doit aviser la DGAC pour autoriser ou non le vol...Est ce que que ce commandant à aviser la DGAC pour le cas en question ???Si la DGAC est présent à Pierrefond, cette autorité devait faire un enquête d'autant que le problème a éte constater à Pierrefond et par 2 fois et avec refus de décoller de cet aéroport ...et pourquoi pas depuis "Gillot" puisque tous les vols d'Air Austal partent de "Gillot" et ce commandant commence ses vacations depuis "Gillot" !!!
Loin de moi de défendre Air Austral mais là pour moi il y a des zones d'ombres :
-Un commandant qui refuse de décoller par 2 fois d'un même aéroport "loin de sa base"
-Une DGAC aux abonnés absents
-un siège cassé....qui devient une panne, et la sécurité de 2 vols menacés !!!

17.Posté par Antoine FRANCO le 19/01/2011 10:54

Cher "citoyen", sachez que je n'invente rien et que les licenciements scandaleux ont été très nombreux du fait d'un PDG qui assimile cette entreprise, Air Austral, un peu comme jadis les seigneurs et grands propriétaires géraient leurs domaines et leurs esclaves. La totale opacité et le règne de la peur qui sévissent à Air Austral rendent les informations internes difficiles à obtenir. Mais l'histoire très récente de la Tunisie montre que les pires fonctionnements anti-démocratiques et anti-sociaux ont une fin même s'il a fallu pour y parvenir qu'un jeune diplômé tunisien de 26 ans s'immole par le feu et en décède pour lancer le signal de la révolte.

Les réunionnais ont en mars 2010 jugé du népotisme pratiqué par le président sorti. Si le népotisme règne à Air Austral, comme il régnait à la région, le problème essentiel n'est pas là. Le problème essentiel est la menace de licenciement que le PDG entend faire peser sur les Commandants de Bord qui entendent dans l'exercice de leurs prérogatives rester "seuls maîtres à bord de leurs appareils", leur vie, celle de leurs équipages et leurs passagers le justifiant pleinement. Vous n'êtes pas, cher "citoyen" en leur lieu et place aux commandes de leurs appareils, encore moins que le PDG lui-même, pour jouer les donneurs de leçons. J'ai pris la peine et le temps de 1976 à ce jour, de m'informer auprès de nombreux pilotes de nombreuses compagnies pour oser me permettre d'aborder le sujet de la sécurité étant fondateur d'une école de parapente, Parapente Réunion dont depuis 1992 la sécurité de ses personnels et de ses clients et élèves en l'air, donc en vol, ont été ma problématique et ma responsabilité.

Cher" citoyen", j'aurai dans les prochains mois l'occasion de vous éclairer sur les très nombreux licenciements abusifs et condamnés par la Justice, car elle existe, au sein d'Air Austral mais de vous éclairer aussi sur les modalités par lesquelles le PDG s'est mis en situation de faire et de croire que cette compagnie est la SIENNE et les salariés ses dociles serviteurs, espionnage, délation, menaces à la clé. Zinfos974 a très largement commencé avec de nombreux articles cette nécessaire investigation sur les facettes très opaques de la gestion d'Air Austral.

18.Posté par franco diffamateur le 19/01/2011 12:24

Il est facile d'accuser en permanence Etheve Gérard, mais franco, parle nous un peu de ta condamnation pour diffamation !! tu es moins prompt a parler de tes mensonges !!!!

19.Posté par Antoine FRANCO le 19/01/2011 13:28

Cher" Z'embrokaf", pourquoi ne vous donnez vous pas la peine de vous renseigner avant d'écrire. Apparemment, vous avez raison quand vous écrivez "une DGAC aux abonnés absents" puisque c'est cette administration qui est en charge de garantir le respect par les compagnies des règles et procédures en vigueur en conformité avec la Loi. Pour ce qui est des incidents survenant sur un appareil, les textes et règlements émanant de la compagnie, du constructeur de l'appareil et de l'Aviation Civile sont très stricts et ne souffrent pas d'interprétations subjectives, surtout celles reposant sur le souci financier et commercial.

Quand le Commandant de Bord a refusé d'embarquer 700 kg de fret, quand il a refusé de décoller suite au blocage du siège du chef de cabine rendant impossible de l'occuper et donc ne respectant pas les règles et procédures pour garantir la sécurité du vol, il a eu entièrement raison. Il a été le garant de sa vie, de celle de son équipage et de ses passagers. Au lieu d'être licencié parce que cela faisait perdre de l'argent, il aurait dû être remercié et félicité.

Si j'avais été à bord de l'appareil en question ce jour là, j'aurais porté plainte contre le PDG qui, par son ordre autoritaire de décoller, mettait ma vie en danger ainsi que celle des autres passagers. Je vous garantis que de très bons avocats se seraient fait plaisir de se saisir de ma plainte avec la certitude de gagner et de faire condamner le PDG qui a procédé délibérément à la mise en danger de la vie d'autrui et qui a exercé des représailles sur le Commandant de Bord qui n'a exercé que son rôle.

Bien que président d'une association d'usager, je ne suis pas en droit de plaider puisque n'étant pas directement concerné par le danger encouru. Par contre, il m'importe qu'à l'avenir ce type d'affaire n'intervienne plus et que les Commandants de Bord d'Air Austral pourront faire respecter leurs décisions sans craindre la menace d'un licenciement dicté par le profit maximum !!! C'est toute la raison d'être de mon action médiatique auprès des Réunionnais malgré les insultes et les menaces de certains. L'information est la base de toute démocratie soucieuse de la défense de l'intérêt général.

20.Posté par Antoine FRANCO le 19/01/2011 14:09

Merci cher "franco diffamateur" post 18 de rappeler aux zinfonautes que j'ai été condamné en juin 2006 par le tribunal correctionnel de St Denis pour avoir employé le mot "r......t" pour désigner les pratiques commerciales tarifaires d'Air Austral vers Maurice et vers Mayotte, pour avoir fait état de l'existence d'un rapport de l'Office de Contrôle des Vols de 2005 qui soulevaient les problèmes de la sécurité des vols résultant de la gouvernance de la direction, rapport dont je n'ai jamais pu obtenir la divulgation possible. Difficile de se défendre dans ce cas-là.

Je rappelle aux lecteurs de zinfos974 que c'est surtout le fait que j'ai cassé le monopole d'Air Austral sur Mayotte et Moroni en y amenant avec COLL'AIR et le soutien du Conseil Général et des maires, une fois par semaine la compagnie marseillaise Axis Airways avec des billets de 300 à 600 € moins chers, en transportant 3 000 passagers, en faisant économiser au Conseil Général et au Rectorat de Mayotte plus de 450 000 €, soit en réduisant de plus de 3 millions les juteuses recettes d'Air Austral. Voilà le vrai motif des poursuites engagées contre moi et de la condamnation qui a suivi. Je ne regrette rien et suis même très fier car depuis la concurrence d'Air France et de Corsair est venue briser le monopole d'Air Austral sur Mayotte.

Certains de mes détracteurs ne prennent aucun risque de se ridiculer, puisque qu'anonymes, avec des arguments " volant aussi bas" !!!

21.Posté par franco diffamateur et menteur!!! le 19/01/2011 15:53

arrêtes franco, tu veux nous faire croire que tu as été condemné sans raison et que tu es une victime!! Mais tu ne sers a rien!!! tu es comme le H de hawaî , tu ne sers a rien!!!!

22.Posté par bravo le 21/01/2011 18:36

oui c est vrai franco
tu sers a rien et tu es un diffamateur
allez , ranges un peu ta haine dans ta poche et ne perds pas ton temps en diffamations ridicules
vas a la plage , cueilles des fruits , fait un truc bien pour ton petit coeur sec: arrêtes un peu de dire du mal .. tu vas voir ça fait du bien ... un bien fou même

23.Posté par le congo chez tintin le 21/01/2011 19:43

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient....


Si M Ethéve a affaire a un syndicat de baltringues qui se satisfait de promesses (écrites ou même pas ???) il aurait tort de se priver.

24.Posté par emilealoz le 22/01/2011 19:00

Cher monsieur Franco,
Je vous répète je n’ai aucun lien parental ou économique avec Monsieur Ethève ou AA. Concernant mon anonymat, contentez vous d’un observateur passionné comme il y en a des milliers qui ne pensent pas comme monsieur Franco et Monsieur Dupuy sur certains sujets. Au-delà de cela il s’agit d’une critique courtoise lorsque trop d’excès se fait sentir. Je tiens à signaler que je place la sécurité des passagers, des pilotes et PNC au dessus de tout. Ce qui s’est passé n’aurait tout simplement jamais dû arriver. Cependant ce n’est ni monsieur Dupuy et ni monsieur Franco de s’ériger en juge, Procureur, gendarme… La justice a été saisie, le procureur a jugé de ne pas donner suite à l’affaire, nous sommes dans une démocratie, si vous n’êtes pas d’accord mangez votre chapeau, mais c’est comme ça !
Il y a des autorités telles que DGAC pour la partie réglementation aérienne et le Préfet qui a la gestion de la sécurité générale à l’approche d’un cyclone. C’est aux responsables/contrôleurs de l’Aviation civil d’être intransigeant à l’approche des conditions impossibles de vol, tel que l’a été les autorités calédoniennes récemment. A l’approche du météore la tour de contrôle n’aurait jamais dû autoriser le décollage de Mayotte, ou sinon une fois sur place exiger d’AA de repartir illico sans passager pour mettre l’avion à l’abri.
J’ai trouvé dans la vidéo de monsieur Dupuy des propos incohérents. Il fait les louanges d’AA en donnant la palme d’or de la qualité, du confort, du professionnalisme, de la sécurité (hors cyclone), il ajoute même que c’est la meilleure compagnie de la région et pourtant il réclame la démission de celui qui est à la base de toute cette réussite! La qualité, une flotte récente d’avions modernes et moins gourmands en kérosène, cela a un coût. En gros vous voulez la qualité, le confort toute l’année au prix charter. C’est la méthode Coll’air/FRANCO en faisant comme Le Point Mulhouse/Minerve/AOM/Air Bourbon toutes ont fait faillite et Corsairfly qui l’année dernière a perdu 28 millions € pour 2 millions de passagers transportés. Soit une perte de 14€ par passager. Sur 335 millions € de chiffre d’affaire AA a fait 4.8 millions de profit soit 1,43% après impôts ou 5.33 € /passagers pour 900 000 transportés. Baisser le billet seulement de 50€ aller et 50€ retour et AA perd 100 millions pour un million de passagers ! Qui paieront le trou ? N’oublions pas que la partie publique du capital d’AA est de 47%, reste 53% de capitaux privés.
Monsieur Dupuy je trouve petit, votre ambition pour la Réunion se limite seulement à une AA régionale, comme AIR LITTORAL, BRITAIR , REGIONAL, CITYJET , TRANSAVIA… toutes filiales d’AIR FRANCE-KLM et toutes perdent de l’argent. Messieurs ETHEVE et VERGES ont su se dresser face à AIR France KLM et faire de cette compagnie ce qu’elle est aujourd’hui. Et ce n’est pas fini la feuille de route sur le moyen terme d’AA en plus de la consolidation des dessertes actuelles est la desserte de l’INDE et de la CHINE et avec un partenariat gagnant/gagnant avec les intenses politiques des Antilles. Le pavillon réunionnais des 2+2 A380 de la filiale d’Air Australe voleront fièrement dans les Caraïbes.
Vous voulez des prix bas, il n’y a pas de miracle, les méthodes de COLL’AIR de monsieur FRANCO ont conduit toutes les compagnies charter à bas coût sur l’axe RUN/PAR à la banqueroute. Je préfère et de loin la stratégie du binôme VERGES/ETHEVE qui en choisissant l’A380 avec une consommation de kérosène de 2.9 litre/siège/100 km en sigle-classe 840 sièges produiront des billets 25% moins chère avec un confort identique à la classe éco d’Emirates. Si vous ajoutez à cela une contribution pour continuité territoriale vous avez 4 A380*840 sièges*365j = 1 226 400 billet moins chères. Même le PDG d’Air France ne cesse de dire que chaque A380 lui fais économiser 15 millions € en version 538 sièges, je vous laisse imaginer avec 840 sièges…
Je m’étais interrogé pourquoi Monsieur VERGES tenais tant à garder le fauteuil de président de conseil de surveillance d’AA, maintenant j’ai la réponse : avec cette meute qui peut porter atteinte à la réussite de projet global je soutiens ces 2 octogénaires comme garant
Emile ALOZ

25.Posté par Antoine FRANCO le 24/01/2011 13:32

Comment les lecteurs de zinfos974 pourraient-ils apporter un quelconque crédit à vos propos et vos critiques et attaques contre Pierrot Dupuy et moi-même alors que vous gardez l'anonymat qui vous permet d'écrire n'importe quoi.

J'invite les lecteurs à chercher dans les pages blanches 974, le "bidonneur" et bidonnant signataire : Emile ALOZ !!! Il croit tellement en la qualité de ses arguments qu'il se cache derrière un nom d'emprunt auquel il veut donner un semblant de réalité.

Si vous indiquez très sincèrement vos coordonnées, nom, adresse courriel, éventuellement téléphone, je suis tout à fait disposé à ouvrir avec vous sur zinfos974 un débat rigoureux et loyal sur le thème d'Air Austral, son rôle, sa gouvernance, sa gestion, son avenir. Mais je crains fort que le courage ne soit pas votre principale qualité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter