Politique

Gérald Maillot: "Il y a un gel des dotations, mais nous ne pouvons pas rester inertes"


On s'attendait à une assemblée plénière houleuse ce matin au Conseil général. Il n'en a rien été. La veille, le PS avait boycotté la conférence de presse de présentation des orientations budgétaires 2013. Deux raisons ont poussé les élus socialistes à ne pas y participer. "Nous n'avons pas été conviés suffisamment en amont pour travailler sur les orientations budgétaires 2013. 10 jours pour travailler sur les OB2013, je trouve que c'est insuffisant", lâche Gérald Maillot, conseiller général PS.

"L'opposition était invitée à travailler sur ces orientations. Je rappelle que la présidente n'a pas été élue présidente du Conseil général par les voix de l'opposition", ajoute-t-il. Autre point d'achoppement entre la présidente et les élus socialistes, l'absence du "Pack Jeune Citoyen" des orientations budgétaires 2013. "Il est inscrit et près depuis juin de cette année. Deux millions d'euros sont prévus pour cela. Jamais nous n'avons pu le passer en séance publique, soit la présidente renvoie vers les services du Département soit les services se taisent. C'était une rebellion de notre part et c'est pour cela que nous ne sommes pas venus", précise Gérald Maillot. Finalement, les services du Département inscriront le "Pack Jeune Citoyen" à l'ordre du jour de l'assemble plénière de ce matin.

Le gouvernement "en redressement judiciaire"

Sur les orientations budgétaires 2013, tous les élus ont souligné la difficulté de tenir le budget 2013 face au gel des dotations de l'Etat. Une situation décriée même à l'intérieur de la propre majorité composite du Département. "Les orientations sont là pour abriter et décider pour l'intérêt de la population. Qu'il y ait un gel de dotation c'est un fait, mais nous ne pouvons pas rester inertes. Nous prenons notre responsabilité", explique Gérald Maillot.

"Chacun prend la responsabilité de ce qu'il dit mais le gouvernement est là depuis quelques mois. Tout le monde attend que le gouvernement fasse des miracles en très peu de temps", ajoute-t-il. Prenant exemple des entreprises en "redressement judiciaire" Gérald Maillot la compare à la position du gouvernement. "Pour moi le gouvernement est en redressement judiciaire et Hollande s'attarde à le remettre dans le droit chemin mais cela ne peut pas se faire en quelques mois", conclut-il.

Mercredi 7 Novembre 2012 - 14:55
Lu 1163 fois




1.Posté par cacatoess le 07/11/2012 17:27
La révolte du peuple sera pour 2013 si les impots continuent a augmenter . Et vite l'assemblée unique avec moins d'élus.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales