Société

Gendarmerie: Un nouveau commandant à Saint-Pierre


Le chef d’escadron Imbert officiellement installé par le colonel Auffret (de dos). Il remplace le lieutenant-colonel Romain Champenois à Saint-Pierre
Le chef d’escadron Imbert officiellement installé par le colonel Auffret (de dos). Il remplace le lieutenant-colonel Romain Champenois à Saint-Pierre
En poste depuis début août, le chef d’escadron Nicolas Imbert a officiellement pris ses fonctions de commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre ce jeudi 8 septembre.

En présence du sous-préfet et des élus de l’arrondissement sud (Bachil Valy, Patrick Lebreton, Michel Dennemont, David Lorion, André Thien Ah Koon), le militaire a été installé dans ses fonctions par le colonel Luc Auffret, commandant de la Gendarmerie de La Réunion.

Il ne s’agit pas du premier poste Outre-mer de ce père de famille de 43 ans. De 2009 à 2013, le chef d’escadron Nicolas Imbert a officié en tant que commandant en second de la compagnie du Marin en Martinique. Ces deux dernières années, en région parisienne cette fois, ses missions en tant qu’adjoint au chef du Bureau Opérations Emploi ne l’ont pas éloigné des problématiques ultra-marines puisqu’il était en poste au Commandement de la gendarmerie Outre-mer.

Les premiers mots du N°1 de la Gendarmerie de La Réunion sont allés saluer le parcours du militaire au sein de l’institution, depuis 1999. Diplômé en sciences économiques et d’un DESS Droit et stratégie de la sécurité, le chef d’escadron Imbert a en effet poussé les portes de la gendarmerie en tant que gendarme auxiliaire, parmi les tout derniers contingents ayant servi sous cette appellation.

"Ça montre bien que la gendarmerie sait réserver des possibilités de progression sociale à ses personnels dès lors qu’ils en démontrent à la fois l’envie, les compétences et les qualités, ce qui est parfaitement votre cas. Et ça montre aussi, comme je le disais ce mercredi à Saint-Benoît*, la capacité de la gendarmerie à sélectionner les meilleurs", a complimenté le colonel Auffret.

En plus d’une "bonne vision outre-mer" grâce à son passage au sein de "la maison-mère d’Arcueil", le nouveau commandant de la compagnie de Saint-Pierre a également parcouru la France. Gendarme mobile à Besançon en sortie d’École des sous-officiers de Montluçon, il sera affecté en 2005 à l’unité de Luneville après l’École des officiers de Melun.

A Saint-Pierre, il sera à la tête de quatre communautés de brigades, d’une brigade de recherches et d’un peloton de surveillance et d'intervention.

*lors de la prise de poste du nouveau commandant de la compagnie de Saint-Benoît

Le capitaine Vincent Roret, commandant en second de la compagnie de Saint-Pierre, lors de la cérémonie d'installation ce jeudi matin
Le capitaine Vincent Roret, commandant en second de la compagnie de Saint-Pierre, lors de la cérémonie d'installation ce jeudi matin
Jeudi 8 Septembre 2016 - 23:48
Ludovic Grondin-Prisca Bigot
Lu 1278 fois




1.Posté par noe le 09/09/2016 05:47
Longue vie à la Gendarmerie !
Bon séjour à ce nouveau commandant et à sa famille !

2.Posté par Tanguy47 le 09/09/2016 10:40
encore un de Métropole,....!!!!!!!

3.Posté par Serge MENESTRAUD le 09/09/2016 11:54
Bienvenue à ce nouveau Chef d'Escadron. A ceux qui critiquent la venue d'un Métropolitain un sondage démontrera qu'un % important de Créoles préfères que les affaires pénales et autre soient traitées par des
Métropolitains afin déviter des copinages liés à des relations familiales locales. J'en parle en connaissance de cause.

4.Posté par vieuxcréole le 09/09/2016 14:44
Post 2, un de métropole car c'est son tour; demain ce sera le tour d'un originaire, d'un affinitaire, d'un réunionnais, d'un breton bref celui d'un autre gendarme qui aura choisi de venir travailler à la Réunion.

Bienvenu à la Réunion à vous et à votre famille.

5.Posté par loyada le 09/09/2016 15:25
3.Posté par Serge MENESTRAUD****certainement avez vous raison mais il y a aussi le fait que la gendarmerie ne compte beaucoup de réunionnais en ses rangs, certes il y en a mais où sont ils ? ds toute ma carriere je n ai rencontré ceux ci ; les dernieres années beaucoucoup de gendarmes adjoints oiginaires de l ile mais tres peu ont réussi le concours sous off, sur ces candidats malheureux beaucoup se sont dirigés vers les métiers de la sécurité et la pénitentiaire , mais en tout cas de braves petits gars et....filles

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales