Faits-divers

Gang des coffres-forts: Pas de remise en liberté pour deux lampistes


Deux des cambrioleurs du casse des salaisons Mak-Yuen, Ino Ortain et Joseph Rouveau, restent placés en détention. Le parquet de Saint-Pierre avait fait appel de la décision du juge d'instruction, qui avait décidé la semaine dernière de la remise en liberté des deux protagonistes.

"Il y a des risques de pression et réitération s'ils ressortent, ils sont bien ancrés dans la délinquance", indique l'avocat général dans les colonnes du Quotidien.

Pour rappel, le soir des faits, une équipe de six individus, dont faisait partie Péniel Acapendié (arrêté la semaine dernière après trois mois de cavale), avait emporté le coffre-fort des Salaisons Mak-Yuen, qui contenait 8.000 euros et plus de 4.000 euros en tickets restaurants.

Les six lampistes se sont ensuite débarrassés du coffre-fort dans un champ de canne de la Ravine des Cabris.

 
Mercredi 20 Janvier 2016 - 07:56
Lu 1521 fois




1.Posté par Simandèf le 20/01/2016 08:42
Il parait que les cambrioleurs vont se former la bas et que certains viennent juste le temps d'un cambriolage et reparte chez eux en France.

2.Posté par kld le 20/01/2016 21:47
ha .les lampistes .......................

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales