Social

GTOI: Accord trouvé, les chantiers reprennent


GTOI: Accord trouvé, les chantiers reprennent
La GTOI sort de trois jours de grève. Un protocole d'accord a été signé hier entre la direction du groupe de BTP et les représentants syndicaux de la CGTR BTP.

Le licenciement pour faute grave du chef de chantier Philibert Grondin est annulé. Ce dernier est néanmoins rétrogradé d'échelon. La Direction de la GTOI a proposé sa réintégration dans le centre d'activité du Génie civil, à la fonction d'assistant chef de chantier avec un accompagnement en formation et sous l'autorité d'un chef de chantier génie civil expérimenté. Une proposition acceptée par Philibert Grondin.

Les discussions ont également porté sur les négociations annuelles obligatoires avec l'instauration du 13e mois pour les contractuels, une prime d'ancienneté pour les employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM), un accord d'intéressement et la mutuelle à 100%.

Concernant la prime d'ancienneté des ETAM, la direction a accepté l'application d'une prime à partir du 1er janvier 2015 suivant les modalités de la convention collective des ouvriers du BTP Réunion de 2004. Le calcul de l'ancienneté se fera sans rétroactivité.

Les autres revendications
Les autres revendications

La participation mutuelle, actuellement prise en charge à 60%, sera portée à 65% dès ce mois-ci avant de passer à 70% à compter de janvier 2015.

La direction a également émis un avis favorable à la mise en place d'un accord d'intéressement. Les modalités de cet accord seront déterminées par un groupe de travail.

Sur l'instauration du 13e mois pour les contractuels, la direction a accordé une gratification correspondant à 20% du salaire de base au personnel ouvrer en CDI. Une prime qui sera versée sous condition.

Jacky Balmine, secrétaire général de la CGTR BTP se félicite de ces avancées. "Merci  â l'ensemble du personnel GTOI. L'objectif N°1 de réintégrer notre collègue Philibert Grondin, ce père de famille, est atteint. Le reste est aussi important. La NAO 2015 arrive vite ! Je ne dis pas victoire, je dis juste que la solidarité a permis ça !"

Les chantiers de la GTOI paralysés depuis lundi 1er septembre peuvent reprendre ce jeudi matin.
Jeudi 4 Septembre 2014 - 07:37
Lu 735 fois




1.Posté par noe le 04/09/2014 10:36
Comme quoi des solutions existent quand on se parle mais il fallait quand même une grève !

2.Posté par KLOD le 04/09/2014 23:16
L'intéressement des salariés aux bénéfices de l'entreprise devrait etre obligatoire dans une vraie démocratie . Et quant les bénéfices diminuent , retour au smig ou au montant mini des conventions collectives.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales