Société

GHER: Des "avancées" en 2015 pour la prise en charge du bassin Est


Au cours d’un point presse ce jeudi, le Groupe hospitalier Est Réunion (GHER) a fait le bilan de l’année 2015. Pour son directeur, David Gruson, la stratégie médicale de l’établissement l’an dernier "a permis d’assurer une meilleure couverture des besoins hospitaliers du bassin de la population Est".

En effet, depuis la mise en place de la direction commune en 2014, le projet médical du GHER inclut un travail de coopération avec les équipes du CHU Félix Guyon.

Sous l’égide des présidents des CME, un rapprochement entre les équipes médicales s’est alors opéré, donnant lieu "à l’élaboration d’un projet structuré et complémentaire de prise en charge des patients sur le territoire Nord Est, restitué par les équipes projets devant les différents acteurs de santé de l’Est lors d’un forum qui s’est tenu en juillet 2014".

Dans la filière chirurgie, les efforts du GHER "ont été poursuivis et accentués en 2015". Afin d’accroître l’attractivité en chirurgie de proximité, l’établissement s’est engagé à atteindre un taux global de 62% des actes réalisés en chirurgie ambulatoire d’ici 2017 et souhaite capter environ 25% de patients de la zone. Le GHER compte poursuivre le développement de nouveaux segments d’activité de chirurgie viscérale, de prise en charge de l’obésité en lien avec le CHU Félix Guyon, de chirurgie pédiatrique ou encore l’optimisation du bloc opératoire. À terme, le GHER souhaite "la structuration d’une filière chirurgicale complète".

Concernant la filière médecine, les besoins du bassin Est conduisent l’établissement hospitalier "à porter le projet d’extension du nombre de places dans le service d’addictologie auprès de l’autorité sanitaire régionale". "En cancérologie encore, une convention avec le CHU Félix Guyon permettra, sous réserve de validation finale par l’ARS, d’identifier le GHER comme centre associé pour la dispensation des traitements de chimiothérapies des patients de l’Est dès le 1er trimestre 2016", écrit encore le GHER dans son communiqué. Les actions de coopération avec des partenaires comme l’EPSMR ou encore l’AURAR ont également été renforcés. Un projet médical "ambitieux" est également porté par la filière gériatrique du GHER, "avec l’objectif de labellisation en 2016 de la consultation mémoire ou la mise en œuvre de la reconnaissance par l’ARS en 2015 de l’orientation gériatrique du service des Soins de Suite et de Réadaptation de Saint-André", poursuit l’établissement de santé.

Le GHER se félicite aussi de la "dynamique" du pôle Femme Mère Enfant, grâce au renforcement des équipes médicales et au déploiement du programme de maternité en mai 2015, "qui a permis l’émigration du suivi de la population".

L’offre de soins critiques dans l’Est a également été renforcée en mai 2015 avec l’augmentation de la capacité de lits de surveillance continue. De plus, une réflexion avec le SAMU a également été lancée pour orienter les patients du bassin Est vers des structures d’urgences plus adaptées, afin de désengorger les urgences du CHU.

Enfin, le GHER s’est félicité du score qu’il a obtenu dans l’enquête I-SATIS, le premier indicateur de résultat généralisé pour la santé en France. En effet, il obtient des scores supérieurs à la moyenne régionale et nationale sur deux thématiques à savoir la commodité de la chambre et la restauration hospitalière.

 
Vendredi 15 Janvier 2016 - 11:25
Lu 687 fois




1.Posté par Eno2016 le 15/01/2016 12:55
Cet hôpital de l'est est bien situé ... dans l'Est !
C'est tout neuf !

2.Posté par Dada le 16/01/2016 10:14 (depuis mobile)
Genial pour l hopital et mr Gruzon on en est ou avec les faits d harcèlement qui vous ebranlent là? Vous qui etes sur le départ? On en est où avec Maloya "tir sa" des réunionnais? Vous voulez partir sans bruit? Vous réglez quoi au fait.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales