Société

Future tempête Amara : "Il n'y a aucune raison de paniquer pour les prochains jours"


Le système dépressionnaire présent dans le Sud-Ouest de l'Océan Indien devrait être baptisé Amara (prénom masculin provenant de Tanzanie, ndlr) dans les prochaines 24 heures.

"Pour le moment il n'a pas atteint le stade du baptême mais cela devrait être le cas d'ici demain", souligne Philippe Caroff, chef prévisionniste à Météo France. Ce dernier explique par ailleurs que "les conditions environnementales"  favorisent une intensification du système, actuellement classé dépression tropicale, dans les prochains jours même si "prévoir l'intensité d'un système dépressionnaire est un challenge délicat, plus difficile que la prévision des trajectoires", indique-t-il.

"Il y a de grandes chances pour que le système dépressionnaire devienne tempête tropicale. Pour le moment les modèles numériques tablent pour un passage au stade de cyclone mais cela reste à confirmer", ajoute Philippe Caroff.

L'île Rodrigues pourrait être touchée par Amara

Doit-on craindre le passage d'un cyclone pour Noël ? C'est encore trop tôt pour le dire, insiste le chef prévisionniste. "Il n'y aucune raison de paniquer pour les prochains jours. A priori, on est tranquille jusqu'à jeudi inclus, voire même vendredi". La fête du 20 décembre pourrait donc être épargnée par le mauvais temps. Pour le week-end prochain et les jours d'après, il faudra suivre attentivement l'évolution du phénomène.

D'après la communauté Actus Météo 974, qui fait régulièrement des bulletins cycloniques sur le réseau social Facebook, "au-delà de cette échéance, il est attendu qu'il continue à se rapprocher des Mascareignes en poursuivant son intensification. L'échéance encore lointaine ainsi qu'une grande dispersion des modèles numériques ne permettent pas, à l'heure actuelle, de préjuger de l'importance de la menace finale pour Maurice et la Réunion".

En revanche, l'île Rodrigues pourrait être directement menacée par le futur Amara, "la petite île devant entrer dans l'influence périphérique du phénomène dès mercredi soir", note Actus Météo 974.

Deux systèmes baptisés en une semaine ?

L'année dernière, au même moment, plusieurs systèmes dépressionnaires avaient déjà été baptisés dans le Sud-Ouest de l'Océan Indien. "Dans la moyenne climatologique, le premier phénomène à être baptisé l'est une année sur deux avant le 15 novembre. Il y a donc un retard qui ne constitue pas pour autant une anomalie en soit", constate Phiippe Caroff.

D'autant que le retard ne pourrait être que de courte durée, puisqu'un deuxième système dépressionnaire, au stade embryonnaire, est en train de se former. Il se trouve pour le moment au large des côtes de Sumatra. "Le retard sera vite rattrapé si nous avons deux systèmes baptisés en une semaine, ce qui n'est pas à exclure", souligne Philippe Caroff.

Pour les semaines et les mois à venir, le chef prévisionniste de Météo France table sur "une saison d'activité normale ou légèrement supérieure à la normale" comme lors des deux dernières saisons cycloniques. Avec toutefois un indice de confiance légèrement moins élevé que les deux années précédentes.
Lundi 16 Décembre 2013 - 16:27
Lu 6923 fois




1.Posté par Thierry le 16/12/2013 17:40
Zioup !!! une pirouette ... qui peut me donner les numéros de l'euromillion de mardi ? certainement plus facile que de prévoir la météo.

Dans un monde de consumérisme au "tout, tout de suite", le météorologiste, c'est un peu comme le médium. Je ne dis pas que ce n'est pas utile mais ça a mauvaise réputation faute de devoir conjuguer au futur.

2.Posté par kersauson de (P.) le 16/12/2013 17:46
oui ici deja a rodrigues les vents soufflent bien plus fort depuis hier , du nord est
et tres chauds !

nous craignons de fait etre touché comme en avril
merci a meteo reunion de nous informer car Vacoas est NUL
et les morissiens trop fiers pour acheter des bulletins a la france

3.Posté par timagnol le 16/12/2013 18:36
OUF ! je suis rassuré. Ma copine n'attends que ça. Je commence ce soir. Merci Mr Météo.

4.Posté par Pour suivre en permanence ! le 16/12/2013 20:39
Pour suivre pas à pas les cyclones de la zone, voici la carte que j'utilise:

http://tropic.ssec.wisc.edu/real-time/storm.php?&basin=indian&sname=93S&invest=YES&zoom=4&img=1&vars=11111000000000000000&loop=0

une fois affichée, cochez la case : IR-NHC (3éme tout en haut)
Puis sur le coté gauche : Image Résolution, choisir la case "8km"

Vous obtenez une superbe carte météo de l'océan indien, mise à jour régulièrement ainsi que la trajectoire probable des cyclones.

5.Posté par L'Ardéchoise le 16/12/2013 21:48
Amara, prénom masculin, qui peut être aussi féminin.
En fait, c'est l'Eon de l'Océan indien !

La tempête va-elle se conduire en femme (et c'est fou ce que femme varie) ou en homme ?
A suivre de très, très, très (on en met autant qu'on veut) prés, comme écrit un certain amateur de météo que j'ai suivi à loisir durant mes années sur l'île.
Les pensives violettes ne savent plus s'il faut se mettre aux abris...

Et les Rodriguais, s'ils en font les frais, ne vont pas trouver l'A marrante... (facile, celle-là, je ne pouvais pas résister).
Bon courage à la perle et à ses habitants.
...

6.Posté par noe le 17/12/2013 07:06
Petite tempête qui nous apportera un peu de pluie pour bénir le Noël morose (pas de fric) qui nous passerons tant bien que mal à cause de la crise persistante que Hollande n'arrive plus à éradiquer ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales