Santé

Fusion des hôpitaux : Recours au tribunal administratif pour une partie du personnel hospitalier

La fusion des hôpitaux a du plomb dans l'aile. Selon Antenne Réunion, des représentants du personnel du GHSR auraient déposé hier un recours administratif pour faire annuler les délibérations du conseil de surveillance du 25 mai dernier. La création du CHU prévue au 1er janvier 2012 pourrait être compromise.


Fusion des hôpitaux : Recours au tribunal administratif pour une partie du personnel hospitalier
Deux mois après les délibérations du conseil de surveillance du GHSR qui avaient entériné la fusion avec le CHD Félix Guyon, une partie des membres du personnel du GHSR aurait déposé un recours au tribunal administratif. Selon l’information révélée par Antenne Réunion, ils ont dénoncé des anomalies dans le processus de délibération.

Les arguments mis en avant pour s’opposer à la fusion des deux hôpitaux du nord et du sud sont connus depuis longtemps : La situation financière des deux groupes hospitaliers est différente. A Saint-Denis, l’hôpital Félix Guyon cumulerait trois fois plus de dettes que le GHSR et il serait doté de deux fois moins de provisions. Pour les employés, notamment ceux du syndicat "Sud Santé", il s’agit là simplement de déshabiller Paul pour habiller Pierre, la fusion serait un moyen détourné de rééquilibrer les comptes du Nord au détriment du Sud, qui lui serait en meilleure santé financière.

Ce n’est pas la première fois, là non plus, que ces inquiétudes concernant les aspects financiers sont mis en avant par le personnel du GHSR. L’agence Régionale de Santé avait pourtant apporté des garanties financières aux syndicats (lire notre article). mais elles ne semblent avoir convaincu tout le personnel.

Deux jours après les délibérations du conseil de surveillance du GHSR, le 25 mai dernier, André Thien Ah Koon avait déjà fait planer le doute d’un risque d’annulation. L’ancien député-maire du Tampon n’avait pas pu participer au vote, tout comme Béatrice Sigismeau qui représentait elle aussi le conseil général. La non-participation d’un représentant du département lors du vote pourrait entacher d’irrégularités les délibérations. A l’époque, André Thien Ah Koon avait annoncé son intention de demander l'annulation des délibérations du conseil de surveillance du GHSR (Lire notre article : Création du CHU : TAK veut faire annuler la fusion des hôpitaux).

Aujourd’hui, la fusion des deux hôpitaux pourrait être compromise et à travers elle la création du centre hospitalier universitaire (CHU) prévue initialement au 1er Janvier 2012
Jeudi 21 Juillet 2011 - 07:07
Lilian Cornu
Lu 1982 fois




1.Posté par noe10000000000000000000 le 21/07/2011 08:30
La fusion des hôpitaux devient la fusion nucléaire !

Il faut les refroidir ...au plus vite ...Le tribunal est là pour ça ...

2.Posté par longanis le 21/07/2011 09:59
Et une bonne douche glacée...

Et une bonne douche glacée pour notre Noé national, avec en prime une jolie petite camisole de force à fleurs...il y a aussi des cliniques pour ça, mon bon Noé...

3.Posté par zembroKaf le 21/07/2011 10:02
une partie des membres du personnel du GHSR(...)

Quand certains médecins "chefs" du GHSR de Saint Pierre, utilisent un syndicat pour s'opposer à cette fusion....dans cet hôpital beaucoup de "médecins" moi je..." se prennent pour "dieu le père" car ils prennent les gens du Sud pour des "arrièrés" !!!
A quand un véritable nettoyage dans cet établissement, certains chefs de service sont comme des dictateurs...ils se croient à vie...chefs !!!
il y a un qui en prend le chemin du coté de la "cancéro"....pour lui un malade...ce n'est qu'un dossier !!! même le Dr House est plus humain que lui...c'est dire !!!

4.Posté par malade le 21/07/2011 11:44
Les familles en attente de greffe rénale, apprécieront que la guerre politico TAK VIRAPOULLE FONTAINE , NORD contre SUD,empêche la création du CHU pour nommer les chirurgiens du rein...

Chacun sa chapelle voilà ce que veulent les médecins pour jouer au chef.... et empecher la nomination de pointures dans l ile...

On oublie les malades....SUD SANTE (DEBALMANN) et le docteur défendent ils vraiment l’intérêt général?

Sur quoi porte le recours au Tribunal? personne ne sait vraiment?
L'argent du Sud qui va au nord? comme si le malade devrait choisir sa commune pour développer sa maladie




5.Posté par zorro !!!!!!!!!!!!!!!! le 21/07/2011 11:48
C'est une très mauvais nouvelle s'il s'avère vrai.
En effet, c'est une chance pour la Réunion d'avoir un CHU qui permettrai de faire venir des étudiants en médecines et peut être des chirurgiens de renom. Cette fusion et transformation en CHU a aussi l'avantage de faire remonter les 2 hôpitaux dans le palmarès des hôpitaux car actuellement ce n'est pas vraiment pas bon.......
Le combat syndicaliste me laisse parfois perplexe !!!!!

6.Posté par TANGO le 21/07/2011 17:46
Tout a fait d'accord avec Zembrocaf il s'agit d'une manipulation du corps médical de la néphro qui abuse de la notoriété "girouette" et connue du représentant syndical sud santé.

Le représentant du personnel sud santé, il faut le savoir, a toujours fonctionné en "papillon la lampe" tantot FO puis CFTC et pour le moment sud santé.

Rappelons également que ce syndicaliste avait, selon des sources même du GHSR, fait embauché un membre proche de sa famille, cet emploi par affinité s'est vu rejeté par un licenciement suite au rapport de l'IGAS.

Ce syndicaliste ne fait que se représenter et tente un coût d'éclat à l'aube des échéances électorales au sein du service public hospitalier prévu en septembre 2011 donc très très bientôt.

Je suis convaincu que cette fusion est utile et nécessaire au devenir de la qualité du soin par une main d'oeuvre médicale locale, une plus grande proximité dans le cursus universitaire.....

Le médecin néphrologue a peut être peut de voir arriver un professeur qui deviendra son supérieur hiérarchique direct ce qui implique qu'il risque de perdre lui même son statut de chef de service.

En tout cas messieurs vous pouvez vous vanter de contribuer à tirer la Réunion vers le bas.

Ce positionnement ne m'étonne pas de la part d'un corp médical mais je dis "Honte à sud santé".

7.Posté par lanklime le 21/07/2011 21:05
De Balman quelle plaie? embauché par piston au sein du GHSR , ce mec a toujours fonctionné avec sa grande gueule c'est un syndicaliste pourri qui mange à toutes les sauces, il doit avoir l'âge de la retraite, il était tantôt FO tantôt CFTC ne pas oublier qu'il avait quitté le GHSR pendant trés longtemps pour travailler dans le privé et toujours par piston, il a retrouvé un poste au GHSR.

8.Posté par citoyen2 le 21/07/2011 21:44
lanklime:ne pas oublier qu'il avait quitté le GHSR pendant trés longtemps pour travailler dans le privé et toujours par piston, il a retrouvé un poste au GHSR.

Tu es bien informé, il a quitté pendant 17 ans! la limite dans la fonction publique c 10 ans , mais alors...
une vraie magouille pour revenir, e c'est là qu on retrouve le piston avec le DRH condamné ...
Plus qu une plaie: un menteur magouilleur qui cherche à faire linterressant mais i coné in merd!


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales