Faits-divers

Fusillade au Trésor Public: Le Procureur apporte des précisions

Le procureur de Saint-Pierre a apporté des précisons sur les circonstances de la fusillade ce matin au centre des Finances publiques du Tampon. Après les coups de feu, le forcené se serait enfui sur son scooter pour s'enfermer chez lui avec des armes.


Fusillade au Trésor Public: Le Procureur apporte des précisions

Lors d'un point presse, Patrice Camberou, le procureur de la république de Saint-Pierre, a apporté des précisons sur la fusillade du Tampon. L'individu d'une cinquantaine d'années a fait irruption ce matin au centre des finances publiques. "Il était très en colère", selon les propos du procureur et souhaitait parler à un responsable pour un problème de dette fiscale.

L'agent qui l'a reçu n'ayant pas pu régler son problème, il s'est énervé et a tout renversé dans le bureau. Après qu'on lui ait demandé de partir, il a sorti un révolver et a menacé les fonctionnaires. "Il a ensuite tiré à cinq ou six reprises, on suppose avec un calibre 22 long rifle", précise le procureur. Deux agents ont été touchés, leurs jours ne sont pas en danger mais ils restent en observation à l'hôpital.

Il s'enferme chez lui avec des armes

L'auteur s'est ensuite enfui sur son scooter et s'est rendu à son domicile où il s'est enfermé avec des armes avant de mettre le feu à l'habitation. D'après les gendarmes, le forcené détenait un véritable arsenal chez lui, les pompiers ont notamment retrouvé un fusil et des munitions. Néanmoins, après avoir répondu aux injonctions des gendarmes, il se serait rendu rapidement, vers 9h40. Il semblerait que ce soit les munitions qui explosaient dans l'incendie qui l'aient incité à sortir de chez lui.

L'arrestation a été rapide car les agents de la trésorerie ont tout de suite transmis des informations aux gendarmes, notamment son nom et son adresse. L'homme n'était pas encore connu des services de police mais il semblait avoir la réputation d'une "personne à problèmes" auprès des agents des Finances publiques.

Le procureur n'a pas encore pu définir l'éventuelle préméditation de son acte. Il est pour le moment en garde à vue.
Mardi 3 Mai 2011 - 19:11
Lilian Cornu
Lu 2941 fois




1.Posté par David Asmodee le 03/05/2011 19:15
Entendu ce soir sur Antenne Réunion, le TPG dire : "S'il avait réglé ses impôts , il serait pas venu ce matin...." Le bon fonctionnaire modèle contre le méchant contribuable.
Quand on entend ce genre d'âneries exaspérantes, on comprend mieux le geste de ce contribuable.

Le mois dernier, un taximan s'est fait assassiner. Les services de l'Etat n'en avaient pas grand chose à cirer.

De grâce, qu'on arrête de nous saouler avec cette histoire svp !!!

2.Posté par noe le 03/05/2011 19:21
Des drames , tj des drames !!!

Quel monde d'énervés !
Toujours la violence ... on règle tout par la violence ....

3.Posté par noe le 03/05/2011 19:46
Espérons qu'on ne va pas nous pomper l'air avec le QPC ...

4.Posté par Ded le 03/05/2011 19:49
Tiens , pas encore de réactions du type habituel " bien fait pour ces fainéants de fonctionnaires trop payés"..
Bon c'est vrai ,on a frôlé le drame ,il aurait pu avoir mort d'homme!
Demandons nous pourquoi les gens pètent les plombs et en arrivent à ces extrémités?
La société va très mal, les injustices au plus haut niveau sont de plus en plus nombreuses..
La clique qui nous dirige ( ou plutôt qui se dirige à pas de géant vers des fortunes insolentes) se fout de la misère des Français "d'en bas" selon leur expression pleine de mépris!
Quand se rendront-ils compte?

Quand il y aura des morts anonymes ou quand l'un d'eux se prendra une balla à la place de ces fonctionnaires démunis qui eux se trouvent aujourd'hui en première ligne?

5.Posté par Bayoune le 03/05/2011 20:39
Mi krwa pa i fo tire dosi lé fonsiyonèr, zot i fé lo travay pou zot ginye zot manzé. I mète azot dovan, mé sate i déside ogmante zinpo, mète inpé pliss de pv sète ané, ce sont ces décideurs qui en sont responsables. Ces décideurs pour lesquelles comme des couillons nou va arvote pou zot prosinn zélèksiyon. I fo nou rouve noute ziyé, ke lé vré responsab i asume zote mépri de la popilasiyon.
Lé vré osi, na sertin, inn fwa lé asiz dann in biro, zot i krwa azot intousab. L'incident de ce matin vont certainement les faire réfléchir un peu plus avant de mépriser, d'humilier ceux qui sont en bas, ceux qui tirent le diable pou arivé zwinde lé de boute, se privant parfois pour payer des impôts injuste sur un patrimoine reçu de leurs anciens. La poliss lé parèy, zot parole asermanté i kraze la vote, minm si ou na rézon, zot i koke aou minm, lo danzé lé partou...

6.Posté par ras le bol le 03/05/2011 21:14
l'état doit arrêter les conneries, car bient^tot cela risque de peter mais il faut pas tirer sur les agents mais sur d'autres.........

7.Posté par L'INSOUMIS le 03/05/2011 22:58

22 long rifle mon oeil... pistolet à grenaille trafiqué, sans doute...
Sinon avec 6 cartouches il y aurait eu 2 fonctionnaires en moins !!!
Toujours est il, que les voisins de ce pauvre homme disent tous que c'etait un bon boug, juste à bout à cause du harcelement fiscal...
Peut etre que les agents des impots devraient, comme les huissiers, revoir leurs attitudes, sinon je crains qu'il y ait encore des victimes du fisc et de la justice...
Et je pense que, comme aujourdhui, ca n'attristera pas grand monde...

8.Posté par y en a marre le 04/05/2011 06:30
eh oui pauvre nous citoyen avec un ptit boulot,et qu'on arrive pas a joindre les deux bouts. et ces politiciens avec plusieurs fonctions avec plusieurs revenu, il faut payer ces impôts sinon comment pourrait on payer ces chers hommes politique surtout ici quand voit les repris de justice.
j'ai hâte d'être au présidentiel.

9.Posté par y en a marre le 04/05/2011 06:33
eh oui pauvre nous citoyen avec un ptit boulot,et qu'on arrive pas a joindre les deux bouts. et ces politiciens avec plusieurs fonctions avec plusieurs revenu, il faut payer ces impôts sinon comment pourrait on payer ces chers hommes politique surtout ici quand voit les repris de justice.
j'ai hâte d'être au présidentiel. l'employé qui fait son boulot c'est toujours lui qui prend.

10.Posté par CITOYENS TROMPES!!! le 04/05/2011 07:41
par les temps qui court a la reunion en cette période de morosité il vaut mieux faire de la politique, cela rapporte bien plus, surtout à la CIVIS car même si on est pris en flagrant délit on s'en sort pas mal !!!. malheureusement cet épisode fâcheux risque de se reproduire car les citoyens commencent a être exténuer par ces zozos qui nous dirigent, nous gouvernent, et appliquent leur loi avec légèreté???

11.Posté par Béa le 04/05/2011 09:17
il s'est trompé de cible, c'est sur ceux qui décident des lois qu'il aurait du tirer ....les alimentaires du système : nos politiciens....

12.Posté par Message clair le 04/05/2011 09:45
Message aux hommes politiques, aux Administrations, à ceux qui sont aux commandes :

Si vous ne vous occupez pas du peuple, le peuple s'occupera de vous.

13.Posté par David Asmodee le 04/05/2011 09:46
"il s'est trompé de cible, c'est sur ceux qui décident des lois qu'il aurait du tirer ....les alimentaires du système : nos politiciens.... "

euh...quand un gouvernement veut baisser les impôts, les syndicats du Trésor sont les premiers à monter au créneau pour que la pression fiscale insupportable ne diminue pas.
Quand il y a des débats télévisés où des associations de contribuables dénoncent les impôts trop élevés en France, il y a toujours en face un employé du Trésor qui dit : " mette enkor, la pas assez "


14.Posté par bibi97490 le 04/05/2011 09:47
il faut préciser que cet homme a fait un geste qui pourrait faire réagir les autorités françaises, un rmiste avec une facture fiscale de + de 2000euros. on va t'on? vous avez des rmi qui profite du system et ceux qui sont dans le besoin ce n'est pas parce qu'il a une maison qu'il est plus riche que quelquun d'autre la preuve par ces gestes désespérés. il faut arreter d'harceler les contribuables proposez des échelonnements et revoir votre systeme en fin d'année tout arrive en meme temps TH TF PRIME ASSURANCE ETC...Je le comprends le pauvre. nous contribuables sommes victimes des agissements des pouvoirs publics. quelquun qui a un retard sur son impot cest parcequil n'a pas les moyens de les payer cest clair........

15.Posté par noe le 04/05/2011 10:29
Finalement , ce monsieur n'a utiliser que des plombs pas plus gros que celui d'une dent plombée ... balle utilisée dans les fêtes foraines ...pas de quoi faire toute une histoire ..Chevrotines de chasse , on comprendrait mieux mais des balles de fête ... pas trop méchantes ...

Ben Laden a eu du gros calibre , il a été transformé en pâtée ...raison pour laquelle on ne peut rien montrer au monde ...il n'y a plus rien ... que de viande hachée ... on a préféré l'immersion ...plus humaine et plus pratique ....et ça coûte moins cher ...ni vu ni connu en mer d'Oman ...endroit infesté de requins paraît-il ?

16.Posté par thélyne le 04/05/2011 11:02
c'est partout ces employés font et disent n'importe quoi que se soit dans le public ou le privé cela sent le roussi cette affaire qi est arrivé hier risque de survenir dans le privé si les petits chefs ne font pas leur travail certains se cotente de se mettre devat leur ordi face la grande vitre qui donne sur la route et regarde les passants cela je vois tous les jours payer des gens pour travailler et non pour aller à la station, ou être devant la boulangerie pour .........

17.Posté par Augmentation exponentielle des problèmes des gens le 04/05/2011 11:48
On va droit à l'explosion sociale !

18.Posté par vieutang412 le 04/05/2011 12:01
La c'est au trésor public, a France telecom c'était le suicide des fonctionnaires, un de ces jours ce sera au rectorat que ça risque de pêter, je comprends NS de vouloir supprimer des postes de fonctionnaires, je suis pour, moi aussi pourtant ancien fonctionnaire je suis confronté à ce problème comme beaucoup de réunionnais, si ça continue j'irai vivre en douce à Mada comme beaucoup le font, avec ma retraite là-bas je serais le roi du pétrole, ce seront les malgaches qui profiteront....

19.Posté par Asmodee le 04/05/2011 15:39
Précision pour @1: A la suite du regroupement des services du Trésor public et des Impôts, il n'y a plus de TPG depuis la fin 2010, mais un Directeur des finances publiques, qui regroupe les anciennes fonctions de TPG et de DSF (directeur des services fiscaux).

20.Posté par william f le 05/05/2011 11:19
je me doutais bien que ça finirait par arrivé.
quand vous voyez le manque de considération des employés des services fiscaux envers les contribuables.
dans la vie vous construisez une maison vous faites un prêt, vous payez un terrain mais vous devez quand même payer pour y habiter.

où va-t-on comme celà. moi je geste de cet homme je le comprends je trouve même bizarre que ce ne soit pas arrivé avant.
aux impôts ou trésor public si vous n'arrivez pas à payer ils hypothéques votre maison et vous êtes à la rue.

je pense que l'on devrait aussi jetter un oeil sur les feuilles d'impôts et on constatera que la plus part du temps ce que l'on paye le plus c'est la part communale pour que des maires puissent faire leurs petites affaires et sucer le sang des contribuables.

comme je le re dis à nouveau la part d'impôt la plus importante surtout sur la taxe fonctière et habitation c'est la part communale.
franchement je pense que c'était la première fois qu'un évènement comme celà se produit mais pas le dernier.

de plus je trouve exaspérant et énervant que le prefet puisse qualifier celà d'intolérable lui qui ne paye pas d'impôt pour le logement qu'il habite.
lui qui a un énorme salaire que peut-il savoir de ceux qui n'ont pas les moyens et qui se battent pour survivre.

quand au directeur des finances publiques je lui aurait mis deux baffes si il était devant moi.
on remarquera que ce sera surement les plus gros salaires qui trouveront le geste de ce contribuable totalement fou et exagéré.
je jette la pierre au communes qui ne font rien pour prendre en compte la détresse des gens qui sont harceler par le fisc pour payer leurs gros revenus et ceux de leurs amis.

21.Posté par vieutang412 le 08/05/2011 18:34
S'il n'y avait que les impôts, il y a aussi les services douaniers qui ne sont pas en reste aux colis postaux de Saint Denis messageries, j'ai reçu un avis d'arrivée de colis le 29 avril, j'ai fais le nécéssaire par mail comme le prévoit ces services maintenant.
NE VOUS DEPLACEZ PAS
Aprés dédouanement, le colis sera livré à domicile par le facteur .
La douane ne reçoit le public que sur rendez-vous ou convocation

C'est complètement débile et mon colis je ne l'ai toujours pas reçu....

22.Posté par vieutang412 le 08/05/2011 18:40
Je suis pour la suppression des services publics, car il n'y a plus de services publics dignes de ce nom, tout va de travers que l'on dénationalise tout ça ou que l'on accepte la concurrence européenne dans certains domaines et la privatisation de tous ces systèmes plus ou moins glauques, y en a marre....

23.Posté par vieutang412 le 09/05/2011 08:05
Il y a aussi ces fonctionnaires qui se défoulent entre eux, coup bas multiples rien que pour le fun venant du 2 eme étage du rectorat partie réservée aux zoreils et a leurs petits copains, un exemple de non assistance à personne en état de faiblesse : Un fonctionnaire, prof de techno dans des écoles hyper difficile du côté de Sainte clotilde /chaudronfinit par pêter les plomds , hoptal psychiatrique et mis en congé maladie se retrouve dans l'impossibilité de continuer son travail est trimballé de services en services jusqu'à ce qu'il pète de nouveaux les plombs, on continue de le payer un certain temps puis au bout d'un moment il se retrouve sans salaires pendant un an (vivre dans sa voiture ou dans des cartons,) il prend un avocat qui va soi disant résoudre son problème!!!! résultat en début d'année il fait un AVC et là, le comble on le met a la retraite d'office avec un salaire de mille euros, il ne lui reste plus dans son état à se foutre une balle dans la tête ou a faire sauter le 2 eme étage du rectorat qui sait????

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales