Faits-divers

Front de mer de St-Pierre: Le lieu de toutes les attentions policières


Front de mer de St-Pierre: Le lieu de toutes les attentions policières
Une agression sauvage s'est jouée il y a 48 heures sur le front de mer de Saint-Pierre. Un jeune homme a perdu la vie pour une sacoche volée. Cette frange littorale fait régulièrement l'actualité des faits-divers mais la réalité des chiffres vérifie-t-elle ce ressenti d'insécurité?

La mairie de Saint-Pierre, qui n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, en lien avec sa police municipale, laisse le soin à la police nationale d'aborder la question de la sécurité sur ce secteur littoral attractif de la commune.

Combien d'agressions et de plaintes enregistrées rien que sur ce front de mer en 2013 ? "Nos statistiques opérationnelles, qui sont très importantes puisqu'elles nous donnent une photographie de l'évolution que l'on peut avoir en fonction des problématiques, ne sont pas communicables publiquement", regrette le commissaire Lionel Vançon, de la police nationale de Saint-Pierre.

A défaut de statistiques révélatrices (ou pas) de ce sentiment d'insécurité, le commissaire confirme que par sa configuration, "c'est une zone sensible sur laquelle on est particulièrement attentif". Les créneaux du week-end, vendredi et samedi soir, sollicitent particulièrement les forces de l'ordre.

Il y a un peu plus de trois ans, le GLTD a été mis sur pied. Le groupe local de traitement de la délinquance associe les acteurs de la sécurité publique sous l'autorité de la sous-préfecture, du procureur de la République et donc des effectifs de la police nationale. Originalité de ce dispositif, il localise spécifiquement son champ d'intervention sur le front de mer de Saint-Pierre.

Par ailleurs, la ville bénéficie aussi, mais cette fois-ci sur la globalité de son territoire, d'un Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Son rôle reste sensiblement le même : être une instance de coordination locale de tous les acteurs de la prévention et de la sécurité.

Dans le cadre même de cette agression fatale pour un homme de 33 ans, le procureur de la République ainsi que le commissaire Vançon devaient en livrer les derniers développements de l'enquête ce soir au tribunal de Saint-Pierre.
Jeudi 26 Juin 2014 - 18:29
LG
Lu 2764 fois




1.Posté par noe le 26/06/2014 20:21
Y a-t-il un flic pour sauver St Pierre-plage ?

Ils mettent la pression nos flics quand le baisement a déjà eu lieu ...
On se demande s'ils ont des couilles ... avec leur révolver en chocolat et chargé à balles à blanc !

2.Posté par le taz le 26/06/2014 22:33
agression sauvage ?
pas de réactions de nos dirigeants qui v ivent dans leur tour d'ivoire ?
pas un petit discours à la léonarda de cette cloche de hollande pour souligner la sauvagerie de l'agression ?

tant qu'une frange de plus en plus réduite de la population pense qu'il ne faut pas envoyer les gens en prison (et je vous signale qu'ils sont au pouvoir en ce moment), cela ne cessera jamais.

je pense qu'avec tous ces hurluberlus et farfelus qui eux ne sont jamais en contact avec la violence qu'ils encouragent, et qui persistent à empêcher les flics de faire leur boulot et encouragent la justice à relaxer, relaxer, relacher, l'insécurité va gravement augmenter...

faudrait les envoyer passer quelques mois dans les banlieues des quartier nord de marseille, ou dans les belles banlieues parisiennes, voire sur le front de mer de st pierre...

3.Posté par Paradis le 26/06/2014 23:58
Aucune réaction du "Sénatèr? un Adjoint? Rien... c'est pas leur affaire?!!! Le pouvoir de police est bien la compétence du maire et à double titre en tant que législateur!!!
RESPONSABLE mais pas COUPABLE ? trop facile!!!
Peut-on porter plainte par un collectif de citoyens pour MISE EN DANGER et NON ASSISTANCE AUX PERSONNES a l'encontre du MAIRE/SÉNATEUR ? et comment procéder, c'est l'affaire de notre cité et l'Etat C'est NOUS TOUS!

4.Posté par Vipère le 27/06/2014 00:16
..."dans les belles banlieues parisiennes, voire sur le front de mer de st pierre... "...
j'ai rarement lu de pareilles stupidités

5.Posté par adrien courtois le 27/06/2014 06:08
Je ne me souviens pas d'avoir vu des policiers sur le front de mer de St Pierre, donc je ne vois pas vraiment de quoi ils parlent. Et pourtant je sortais quasiment chaque weekend!

6.Posté par serge benamou le 27/06/2014 07:05
Je travaille sur le front de mer depuis 2009 et a chaque fois qu on appelle les flics ils ne se deplacent pas voila la sécurité a st pierre a part faire les cow boy a partir de 7h00 du matin ils sont aux abonnés absent

7.Posté par @ Paradis le 27/06/2014 08:59
Tout à fait d'accord avec vous quand vous signalez qu'aucune personne n'est venue porter secours ou séparer les protagonistes. C'est donc du NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER aussi, dont il faut tenir compte ; et déposer plainte contre X à ce sujet. Même au niveau de la clientèle de bar, il devait y en avoir certain(e)s qui ont pris des cours de boxe ou de défense.
Fallait-il également en arriver là ? Ce monsieur serviable, qui transporte des gens gratuitement et qui se fait voler sa sacoche... C'est une honte ! Pour ma part, je prend des auto-stoppeurs de temps en temps. Mon sac est accroché à la ceinture de sécurité, et quand un auto-stoppeur ou une auto-stoppeuse monte à l'avant, je met mon sac toujours attaché, du côté portière. Comme ça, pas de risque d'envie de voler de la part du passager.

8.Posté par a paradis le 27/06/2014 09:19
depose ta candidature pour un poste de vigile le soir sur le front de mer de saint pierre toi qui sait jouer au robocop derrière ton écran d'ordinateur .

Sait tu ce que c'est qu'un CLSPD ? renseigne toi avant de cracher ton venin !!!

9.Posté par NITA le 27/06/2014 12:22
MISSION D'UN POLICIER MUNICIPAL : Une police municipale française est un ensemble de fonctionnaires et d'agents publics, placé sous l'autorité directe d'un maire et qui contribue à assurer les fonctions de police dont est responsable l'élu local.

En effet, le maire, en France, est chargé d'importants pouvoirs de police administrative, au sens de l'article L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT)2, comme la responsabilité d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique ; c'est une fonction administrative, que l'on appelle aussi « pouvoir de police du maire ».
La police municipale est l'une des composantes des forces de l'ordre françaises, avec la Police nationale et la Gendarmerie nationale.

EXTRAIT DE COLLECTIVITES-LOCALES GOUV.FR :

Aux termes de l’article 21 du code de procédure pénale, les policiers municipaux ont des attributions de police judiciaire sur le territoire de la commune.

C’est ainsi que les agents de la police municipale ont notamment pour mission :
- de seconder, dans leurs fonctions, les officiers de police judiciaire ;
- de rendre compte à leurs chefs hiérarchiques de tous crimes, délits ou contraventions dont ils ont connaissance ;
- de constater, en se conformant aux ordres desdits chefs, les infractions à la loi pénale et de recueillir tous renseignements en vue de découvrir les auteurs de ces infractions ;
- de constater, par procès-verbal, les contraventions au code de la route dont la liste est fixée par le décret no 2000-277 du 24 mars 2000 (absence du titre justifiant l’autorisation de conduire le véhicule, de carte grise...) ;
- de constater, par rapport, les délits prévus par l’article L. 126-3 du code de la construction et de l’habitation (voies de fait et menaces de commettre des violences dans l’entrée, la cage de l’escalier ou les parties communes d’un immeuble collectif...).

Les policiers municipaux sont chargés de verbaliser plusieurs catégories d’infractions, notamment les infractions :
- aux arrêtés de police du maire ;
- au code de l’environnement en ce qui concerne la protection de la faune et de la flore, la pêche, la publicité...,
- à la police de conservation du domaine routier (dommages causés à un panneau directionnel, à un terre-plein...) ;
- à la lutte contre les nuisances sonores (celles engendrées par les véhicules à moteur, les postes radio, les bruits de voisinage...) ;
- à la police des gares (circulation ou stationnement dans la cour d’une gare...) ;
- à la législation sur les chiens dangereux (non déclaration de l’animal en mairie, non-respect des obligations fixées par le code rural...).

Les policiers municipaux disposent de plusieurs moyens pour assurer leurs missions :
- le relevé d’identité (article 78-6 du code de procédure pénale) ;
- le dépistage d’alcoolémie, la rétention du permis de conduire, l’immobilisation et la mise en fourrière de véhicules, la consultation des fichiers des immatriculations et des permis de conduire (articles L. 234-3 et L. 234-4 ; L. 224-1 ; articles R. 325-3, L. 325-1 et L. 325-12 ; L. 330-2 et R. 330-3 du code de la route) ;
- l’accès aux parties communes des immeubles à usage d’habitation (article L. 126-1 du code de la construction et de l’habitation) ;
- les palpations de sécurité dans le cadre des missions confiées par le maire (article L. 2212-5 du CGCT) ;
- l’inspection visuelle ou la fouille des sacs et bagages dans les cas prévus par l’article 96 de la loi du 18 mars 2003 précitée (à l’occasion de l’accès à une manifestation sportive, récréative ou culturelle rassemblant plus de 1 500 personnes...) ;
- le carnet de déclarations destiné à recueillir les observations éventuelles des contrevenants verbalisés.

Ces missions sont-elles vraiment suivies à la lettre par nos MAIRES à la Réunion ? Je ne le pense pas. Dans plusieurs mairies de l'île on ne voit pratiquement pas ces policiers municipaux. Il y aurait beaucoup à revoir en ce qui concerne leur emploi...

10.Posté par flo le 27/06/2014 14:07
Jusqu'à quand allons nous vivre cette "tolérance" au crimes? ?? Trop d'injustice, peut être y a til pas assez d'agents??? Pourquoi viennent t ils toujours lorsque l'horreur est déjà commis? ?? Ya vraiment urgence! Aucune tête politique en parle est ce normal? ?? Trop d'injustice tue la justice...

11.Posté par dadou le 28/06/2014 09:14
Comme cela est dit dans plusieurs post,la police est aux abonnés absents quand on les appelle!!on s'est fait agressé mes amis et moi pres du jardin de la mairie,racket de gsm,coups ..la police ne s'est meme pas deplacée!!ah par contre quand il y a un drame ,le commissaire s'exprime ,blablabla!!!

12.Posté par dadou le 28/06/2014 09:18
Mr le deputé maire ne se sent pas concerné car bien en securité dans sa super barraque loin de la ville!! et surtout lui ,et ses accolytes,au moindre probleme, la police accourt et regle les problemes tout de suite contrairement au citoyen lambda!!et malgres leurs incompetences,ils sont réelus sans probleme!!

13.Posté par Dodalélà le 20/09/2014 18:38 (depuis mobile)
Vous me faites marrer, on va enfin dans le bon sens et ça critique les initiatives...Ben on va avancer avec ça.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales