Economie

French blue déploie ses ailes vers la Polynésie française en 2018

Jeudi 2 Novembre 2017 - 10:40

Photo : Pierre Marchal - Anakaopress
Photo : Pierre Marchal - Anakaopress
French blue, première compagnie française low-cost long courrier et filiale du Groupe Dubreuil, desservira Papeete sur l'île de Tahiti en Polynésie française au départ de Paris et via San Francisco à partir de mai 2018.
 
Cette nouvelle liaison Paris-Orly Sud <>Tahiti-Faaa sera opérée en A350-900 XWB (deux classes de voyage et 411 sièges à bord), le dernier né d'Airbus doté des technologies aéronautiques les plus récentes. La compagnie proposera deux vols aller-retour hebdomadaires tout au long de l'année et une troisième rotation en haute saison.

"Nous sommes très heureux d'enrichir l'offre de French blue grâce à l'approbation donnée par le gouvernement de la Polynésie française. French blue entend participer au développement du tourisme régional et au renforcement du trafic vers l'île de Tahiti en proposant une nouvelle offre de voyage de qualité et une politique tarifaire inédite sur la destination. Nous élargissons également l'éventail des possibilités pour les habitants de Polynésie française, qui pourront découvrir une nouvelle destination et une nouvelle offre. Cette nouvelle liaison Paris <> Papeete marque une étape clé dans le développement de la compagnie", se félicite Marc Rochet, président de French blue.
Zinfos974
Lu 4987 fois



1.Posté par RADIO BISTROT le 02/11/2017 10:30

Combien pour un REUNION-PARIS-SAN FRANCISCO-PAPEETE aller-retour ?

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2017 12:39

fukcd473
1.Posté par RADIO BISTROT le 02/11/2017 10:30
Avec ou sans le bon qui va bien ? Mdr !
Je me souviens d'un article début 2017 début 2017 qui annonçait que la French holidays carrier la susnommée Australe Air avait obtenu l'agrément pour pouvoir faire des vols d’affrètement aux States. Et depuis ? Le bide austral ! Pdr !

3.Posté par Donerlindependance le 02/11/2017 18:35 (depuis mobile)

Sa va coûter encore combien aux contribuables zorey?pour que nez nez y sa va faire un tour?

4.Posté par Serguei NOMADE le 02/11/2017 19:08

Les pauvres, ils vont aussi avoir droit à la qualité de service pourrie de French blue : on a voulu essayer et hélas, la qualité du service est plus qu'exécrable; à fuir!!!!!!!!!!

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2017 22:00

fukcd473
4.Posté par Serguei NOMADE le 02/11/2017 19:08
Et vous avez pris quel vol French Blue ?

6.Posté par Serguei NOMADE le 03/11/2017 06:34

bonjour,
celui de Paris/Réunion, je vous passe quelques détails : couverture mouchoir de poche, pas d'oreiller, l'eau payante à bord, réveil très brutal le matin pour tout l'avion ,snack le matin en guise de petit déj, sièges trop serrés et pas assez inclinables

7.Posté par Zerbabouc le 03/11/2017 10:10 (depuis mobile)

Le pitch le A350 BF les largement meilleur que le triple 7 de UU Mi fait 1m79 reskap ou les grand comme une baguette jazz.
Ou la pri un billet sans prestations classiques à bord en connaissance de cause ? Alors pourquoi plaindre à où après ?

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 03/11/2017 11:39

fukcd473
6.Posté par Serguei NOMADE le 03/11/2017 06:34
Ah lala ! low cost = low services and low education.
Le catering et le petit-déj French Blue. lol, mdr !
Et si on vole en basic ou smart, la compagnie compte sur les "pigeons" pour faire chauffer la CB pour acheter à la carte. Pour éviter les surprises avec des compagnies, des destinations vous avez des sites en flight report.
C'est un état d'esprit le low cost. Il ne faut pas vnir se plaindre par la suite. Sinon il faut voyager en premium.
Je dis ça, je n'ai rien dit. Chacun son truc.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Novembre 2017 - 18:22 Air Mauritius annule trois vols vers la Réunion