Blog de Pierrot

Frédéric Mitterrand ne peut que démissionner

Jeudi 8 Octobre 2009 - 18:05

Merci tout d'abord à Pierre Boiteau, un lecteur de Zinfos, qui a publié dès le 30 septembre dernier un courrier des lecteurs intitulé "Quand Frédéric Mitterrand payait pour des garçons" (cliquer ici pour lire l'article) dans lequel il reprenait des passages pour le moins explicites du livre écrit il y a quelques années par notre actuel ministre de la Culture.

Je vous cite à nouveau le passage incriminé : "J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas".

Suite à cette parution, plusieurs blogs et sites métropolitains ont repris cet article, effectuant un simple copier-coller, gardant au passage d'ailleurs le même titre. La polémique a commencé à enfler, jusqu'à ce que Marine Le Pen en parle il y a deux jours sur le plateau de France 2 et que Benoit Hamon rebondisse au nom du PS. Aujourd'hui, le sujet fait la Une de tous les journaux.

Au début, le débat a porté sur le côté pédophile du dossier. Mais force est de reconnaître que Frédéric Mitterrand, malgré ses aveux reproduits ci-dessus, s'est toujours bien gardé d'évoquer l'âge des "jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles" qu'il consommait à l'occasion de ses déplacements en Thaïlande. Au vu des multiples reportages sur le sujet, on peut légitimement se demander s'il ne s'agissait pas de mineurs, mais une fois de plus, le doute doit bénéficier au suspect.

Devant l'impossibilité d'accuser le ministre de pédophilie, le débat se déplace aujourd'hui vers un autre aspect, le tourisme sexuel. Et là, force est de reconnaître que c'est Frédéric Mitterrand lui même qui apporte de l'eau au moulin de ses détracteurs : "J’ai pris le pli de payer pour des garçons […] Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] ".

Même s'il existe un vide juridique sur l'illégalité du recours à des prostitué(e)s majeurs à l'occasion de voyages, Frédéric Mitterrand ne peut échapper à la condamnation morale puisqu'il qualifie lui même ses pratiques d'"abominable".

Quels que soient les arguments qu'il pourra avancer ce soir dans le journal de TF1, le mal est fait. Un ministre se doit d'être irréprochable, tout comme devait l'être la femme de César. Plutarque rapporte que, interrogé sur la répudiation de Pompéïa, sa troisième épouse, soupçonnée de relations illicites avec Claudius sans que la preuve n'en ait été rapportée, le grand Jules César avait répondu : "La femme de César doit être irréprochable". Ce qui signifie que son épouse, par la force des choses proche du pouvoir, devait être écartée, qu'elle soit réellement fautive ou pas.

Nicolas Sarkozy n'est semble t'il pas sur cette ligne puisqu'il a encore pris aujourd'hui la défense de son ministre de la Culture. Mais si la polémique continue à enfler, il n'aura d'autre possibilité que d'accepter sa démission !
Pierrot Dupuy
Lu 1537 fois



1.Posté par bertel le 08/10/2009 19:06

Nous vivons dans un monde politique virtuel... où vivent bien ceux qui se payent sur les travailleurs réels, composants du peuple assujetti !

Comme le papy giscard a déliré sur ses fantasmes.. vous trouverez demain, toujours, des fidèles pour défendre l'indéfendable...

Ainsi va notre pauvre France...

Bertel de Vacoa

2.Posté par papapio le 08/10/2009 20:43

Ces affaires tournent au cauchemard, quel exemple pour des Enfants et adolescents, à qui l'on souhaite faire la morale, ou qu'on souhaite "payer" pour leur "assiduité"...
Décidément le rétablissement du Droit de Cuissage d'influents ne suffisait encore pas à noircir le tableau déjà peu flatteur... Le Long Fleuve Tranquille, c'est pas pour demain

3.Posté par mansour le 08/10/2009 20:47

Tout à fait d'accord !
Et notre cher président est ,si j'ose dire, dans de beaux draps ,lui qui a acheté un "nom"!
Ah voilà comment on met à mal une opération politicienne on est vraiment à l'abri de rien !
Curieux que les soutiens gouvernementaux de F Mitterrand n'aient pas encore allumé un contre-feu en accusant internet de tous les maux!

4.Posté par arai50 le 08/10/2009 21:04

ce soir il va faire part du fait que son livre lui a permit d'exorciser ses démons; qu'il est allé en Thaïlande qu'il s'est retrouvé au milieu de personnes majeurs par lesquels il était attiré mais il était obligé de payé.... il a participé au tourisme sexuel contre sa volonté, alors même qu'il ne l'approuve pas et qu'il trouve ça intolérable!

bon le ou la journaliste évitera de lui demander si en plus de la Thaïlande il a fait la même chose au Maroc et en Indonésie et s'il a effectivement fait la voix-off du court-métrage "Mon copain Rachid" (sombre histoire de sexualité enfantine)... le journaliste de tf1 ne devra pas poser de question, juste le laisser parler.

5.Posté par PEPE-LE-TOXIC /METROPOLE.... le 08/10/2009 21:25

FAUT-IL LEGALISER LA PEDOPHILIE .... ? ... C'EST LA VERITABLE QUESTION KE L'ON DOIT
SE POSER AU 21e SIECLE.... AU MOMENT où DES VIEUX PAPIS DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS ACTIF, AVEC DES GAMINES DE 13ans..... JE SUIS PARTICULIEREMENT INDIGNE !!!!!!!!!
ON NE PEUT KE CONDAMNER DE TELLE COMPORTEMENT.... CES INDIVIDUS S'AUTORISENT
TOUT DES LORS KILS TRAVERSENT NOS FRONTIERS & K' IL SONT PARTIS AILLEURS OU
à L'ETRANGER....

6.Posté par tleilax le 08/10/2009 21:30

Malheureusement Pierrot,

Comme tu le soulignais dans un autre billet, "selon que vous serez puissants ou misérable" .

Donc à mon avis, ça va faire un peu comme Hortefeux, il va trouver une excuse à la noix, qui tiendra assez longtemps le temps que tout ça se dégonfle ou que tel service de com ou telle officine monte une nouvelle polémique qui fera oublier ce scandale.

Plus rien ne m'étonne, mais beaucoup de choses me révulsent ....

7.Posté par boucan le 08/10/2009 22:18

Castration chimique ce n'est pas celà que suggérait cet excellent ministre de l'intérieur?
Plaidoyer pour le tourisme sexuel dans un pays lié par convention avec la France pour lutter contre ce fléau ?
Ce mélange de démagogie la plus crue et de" pipolisation" la plus exhibitionniste et glauque a quelque chose de profondément décadent!
Mr Mitterrand ,ministre de la République, peut-il se rendre Thailande sans courir le risque de se faire arreter?
La "SARKOLUSCONISATION" de la France vient ,avec cette affaire, de franchir une étape supplémentaire!
Ah quand les photos des"plongées" de F Mitterrand dans les beaux quartiers de THAILANDE dans Paris-Match,hebdomadaire du "frère" du Président?

8.Posté par Under Ground le 08/10/2009 22:35

Il vient pratiquement de se "poser" comme victime sur le plateau de TF1...

9.Posté par Logique le 09/10/2009 00:21

Question pratique:

Si on vire tous les membres du gouvernement qui ont eu recours au moins une fois dans leur vie à des prostituées, il reste qui?

Le problème est-il la prostitution ou bien l'homosexualité?

10.Posté par Basile le 09/10/2009 05:44

Le ministre du cul...tourisme doit démissionner...

11.Posté par Basile le 09/10/2009 06:52

Le feuilleton de la semaine

Le sinistre du cul...tourisme va-t-il démissionner ?

Vous le saurez au prochain numéro !

12.Posté par Erika le 09/10/2009 08:17

Il ya 5 ans quand le livre a sorti, ça n'a pas fait polémique.
Il en a parlé sur plein de plateau d'émissions littéraires.

13.Posté par Azalee le 09/10/2009 08:45

On lui fait un procès pour ce qu'il a écrit de ses actes dans le passé. Je ne les approuve évidemment pas, comme je vois mal l'intérêt qu'il y avait à les écrire. Ces actes sont moralement condamnables, que l'on soit ministre ou pas. Et un intellectuel ne peut ignorer quand les révélant dans un livre, il a contribué à les banaliser. Irresponsabilité en plus, donc.
Mais le vrai débat, c'est tout de même cet élan de solidarité envers Polanski et les termes utilisés alors (pas seulement par Frédéric Mitterrand d'ailleurs). Comme si le fait d'être un cinéaste talentueux vous conférait une sorte d'immunité. Polanski a pris des risques. Celui d'une relation avec une mineure -qu'il a reconnue. Celui de fuir la justice de son pays. Le passé le rattrape. Cela finit toujours par arriver. Si tous ces gens étaient vraiment ses amis, ils ne nieraient pas la réalité de ces deux actes. Ils ne tenteraient pas de les excuser au prétexte que c'est un grand monsieur. Ils lui souhaiteraient du courage pour assumer enfin, en homme. Et arrêter de se conduire en lâche.

14.Posté par Ulysse le 09/10/2009 09:50

le ministre de la culture ... lutte mais sera sans doute contraint de finir par se retirer ...

15.Posté par beverly, une réunionnaise le 09/10/2009 10:40

qu'on fait des cochonneries ok,c'est sa vie. pourquoi les écrire dans un livre, faire un livre exprés pour cela.Les quelques lignes qu'on lit choque quand meme, à moins d'etre dans le meme bain que lui et avoir le meme etat d'esprit tourné comme lui.5 ans c'est pas loin, date à laquelle le livre est sorti, et ca a fait fureur, vu le nombre qui a été vendu.La mauvaise vie, le titre parle de lui meme.
Hier soir, je l'écoutais et je me suis dit où il veut en venir, il a les mots pour le dire quand meme.Je l'ai vu aussi venir parler de ce monsieur qui a déconné aussi, à la tv.
Si l'homme n'est pas écrivain,S'il n'a pas cette pulsion de les écrire, de décharger toute cette panoplie dans un livre, on ne connait vraiment pas ce qui se passe chez lui.
Hier soir, en le regardant, on était quand meme en eaux troubles, avec des comportements, des mots qui choquent l'esprit, qui troublent.Meme si on voit des reportages, des documentaires à la tv, c'est loin, très loin pour nous.Mais là, mr Mitterand est là, très près de nous, il est notre ministre de la culture.Quand il a écrit le livre, il ne pensait pas qu'il deviendrait ministre.Et puis il est venu défendre l'autre monsieur.
il faut faire attention, car s'il y a des petites photos qui trainent, par ci, par là, j'ai vu dans des documentaires des albums photos s'ouvrir à la tv, et là, ca craint.

16.Posté par beverly, une réunionnaise le 09/10/2009 10:52

L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas".
moi, c'est cette phrase surtout qui me choque et bascule en eaux troubles.Chacun a sa sensibilté, en regardant quelqu'un comme hier soir à l tv.Il est vieillissant quand meme.

17.Posté par tessy le 09/10/2009 11:41


ce monsieur qui s'est présenté en victime hier soir sur Tf1 m'a choquée pour ne pas dire dégoutée, pathétique il a cherché hier soir à avoir le soutien de l'opinion publique. Il s'est permis d'appeler d'apostropher la journaliste par son prénom pour l'attendrir au départ de l'interview, mais ensuite cette journaliste ne faisant que son travail en lui posant des questions qui l'ont dérangé certes, monsieur s'est énervé et je dirai même qu'il avait des difficultés à se maitriser et à contenir son agacement. Monsieur le "Sinistre de la Culture" assumez vos responsabilités ! vous avez écrit des choses, vous avez en effet par vos écrits apporter de l'eau à notre moulin, quand je lis tous ces extraits, Monsieur, j'éprouve du dégout vis à vis de vous, je trouve tout cela Infâme ! choquant ! révoltant pour un représentant de la République, mais je n'en suis pas étonnée.
Quant au soutien que vous apporte le Chef d' Etat et le vôtre pour R. Polanski en créole y appelle sa "la panse y soutient la tripe",

Les indemnités et avantages dont vous bénéficiez en tant que Ministre d'Etat c'est plutôt çà que vous avez peur de perdre en ne démissionnant pas.

Au fait, quand je lis ces extraits "j'ai pris le pli de payer pour des garçons..." dont vous vous targuez, à cette époque vous parliez bien de garçons, et comme par hasard hier dans vos propos ces garçons se sont transformés en hommes de votre âge pour certains à l'époque.

Pour qui vous nous prenez ? pour des demeurés ? cherchez autre choses pour votre défense Monsieur, là çà ne passe pas !

Beurk !!! et dire çà se dit Ministre de la Culture et de la Com ah ! question kiltir c pa sak i mank à li !

18.Posté par alain BLED le 09/10/2009 17:34

Après les gaffes aéroportuaires d'un préfet, puis les blagues auvergnates de son ministre, voilà les prises de position (qui ne sont pas celles du missionnaire) de notre nouveau ministre de la culture.
Et dans culture, il y a...ture ! Alors qu'il démissionne, bien sûr, d'ailleurs, aurait-il dû seulement être nommé ?
Mais cependant, ne tombons pas dans le piège émotico-politique de Mme Lepen-fille, qui a trouvé là une bonne occasion de faire coup double : mettre dans l'embarras des adversaires politiques, et proposer une pétition démagogique qui c'est évident ne peut que rassembler une majorité de français (ce n'est pas la pétition que je met en cause, mais le groupe politique qui la propose). Il sera ensuite facile au F.N. de prétendre avoir rassemblé une majorité de français contre F.M.
Et, cerise sur la gâteau, cela permettra à l'extrême droite de conforter l'amalgame entre
homosexualité et pédophilie. Allez l'O.M ! (Ordre Moral !)
Sarko aurait dû virer immédiatement son ministre. Maintenant, de gauche à droite, les chiens politiques sont lâchés, et les bêtes immondes aussi ! c'est pourquoi, tout en étant pour la démission de cet hurluberlu, je ne signerai jamais une pétition signée par Marine, ce qui ne ferait qu'ajouter plus d'ignominie au débat !

19.Posté par zarcboutan le 10/10/2009 12:25

Décidément il ne se passe pas une semaine où un membre du gouvernement ne fait pas l'actualité,avant c'était Hortefeux,Besson ...et aujourd'hui Mitterand. Dans les autres pays démocratiques, le ministre aurait été amené à démissionner mais en France c'est tout autre chose.On s'accommode,on trouve des prétextes et on finit par oublier ou on alors l'auteur lui-même affirme ne pas avoir dit ce qu'il a dit=====> quand il y en a 1 sa va mais c'est quand .......J'ai payé pour coucher avec des garçons mais je n'ai pas fait du tourisme sexuel. Euh faut comprendre les nuances de la langue et ses subtilités hein. Peut être qu'il y a une chose à comprendre en définitive, tout dépend de celui qui est l'auteur des actes.

20.Posté par Basile le 10/10/2009 15:21

Soutien au petit neveu violeur...

Décidément, le sinistre du cultourisme "s'enfonce" !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >