Blog de Pierrot

Fred Dargaud de retour au Conseil général

Jeudi 22 Avril 2010 - 11:42

Le 30 octobre dernier, je vous annonçais le départ de Fred Dargaud du Conseil général. Après avoir été 5 mois directeur de Cabinet de Nassimah Dindar, il avait fini par craquer -comme tous les autres avant lui- et avait transité quelques mois dans un placard doré du Palais de la Source comme Directeur du développement durable, avant de prendre la gestion, en compagnie de son ami Jean-Pierre Haggai, du centre de séminaires et de congrès de la CINOR, situé Terrain Elisa à Sainte-Marie.

Apparemment, les affaires ne marchent pas aussi bien qu'ils l'espéraient, puisque voilà Fred Dargaud qui revient au Conseil général en tant que "Conseiller spécial auprès de la présidente chargé du suivi et de la valorisation des projets"! Rien que ça! Quelqu'un me disait un jour que plus un titre est ronflant, moins celui qui le porte travaille...

Au fait, pourquoi Fred Dargaud n'a t-il pas tout simplement repris ses fonctions de patron de ses diverses sociétés, dont Gag's Animation? Parce que c'est plus rentable de toucher des deux côtés?
Pierrot Dupuy
Lu 3874 fois



1.Posté par Under Ground le 22/04/2010 11:46

C'est à quelque chose près le job que Dieu avait donné à Joseph...
"Conseiller spécial auprès de Marie chargé du suivi et de la valorisation des projets"

2.Posté par etjosedire le 22/04/2010 12:04

Dargaud doit sûrement faire de la maïeutique avec N. Dindar.

Certains souvenirs sont ainsi remontés et vu la majorité vacillante sur laquelle elle s'appuie, il devenait urgent de récompenser certains trous de mémoires chez Dargaud.

Disons que nous payons pour Nassimah cette nouvelle attraction tirée de la panoplie des gags de Dargaud.

Comme quoi, Il n'y a pas que la terre pour engendrer une attraction, la planète Dargaud réussit tout aussi bien.

3.Posté par francine le 22/04/2010 15:32

monsieur dargaud ,vous voila de retour, mais surtout ne croyait pas que vous allez tout chambouler et avec autant d'autorité comme avant .Il y a les syndicats qui vous guettent, ne pensez pas en faire tant , dans certains services les gars vous attendent, peut être que vous seriez obligé de prendre le velo écolo que vous avez laissé pour repartir. Au faite combien allez vous être payé sur votre nouveau contract, voila ou va aussi notre argent....

4.Posté par mwa la pa di le 22/04/2010 16:49

Voilà un jolie titre qui annonce un placard doré. A quoi va servir ce bonhomme? Un instable apparemment un chercheur d'or ? que cherche t il ce Monsieur? Et que lui donne Nassimah ? Vive Dallas pays !

5.Posté par pimanzoizo le 22/04/2010 21:53

Nassimah a nettoyé son darg(e)aud ?!!!!!!!!

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/04/2010 22:32

"plouf plouf....c'est toi qui sera mon nouveau directeur de cabinet...mais comme la reine et la reine ne savent pas ce qu'ils veulent ça sera pas toi..ou plutôt ça sera de nouveau toi..euh non...je sais plus.....oté, que c'est difficile d'être présidente de conseil général"..

pensée de Nassimah Dindar au moment de désigner la personne qui porte le nez de clown, le bouffon autrement dit, chargé de ...de quoi déjà ..? on s'en fout par ailleurs, vivement qu'elle démissionne ou qu'elle se fasse dégager électoralement parlant bien sûr...

7.Posté par cary le 29/04/2010 18:02

Et Jean pierre haggai se fait une troisième retraite après SFR, INTERMETRA,maintenant la CINOR à quand la quatrième ?

8.Posté par Miss le 20/01/2012 18:18

le hasard sur le net fait aussi bien les choses que Dame Nature !!!

Me voilà en présence d'un article faisant mention de Jean-Pierre Haggai, mon employeur à l'époque où il dirigeait à Toulouse Tofinso, une SDR flambant neuf. L'expression "placard doré" utilisée plus haut aurait pu convenir à cette SDR dont j'ai gardé un souvenir plus que cuisant, m'étant fait mochement licencier pour "faute professionnelle". Tomber enceinte "non pas d'un enfant mais de deux", comme me l'avait signifiée JP Haggai, représentait pour lui un crime de lèse-majesté -expression collant parfaitement à la posture du bonhomme qui ressemblait fort à celle qu'aimaient à prendre nos anciens colons riches, en villégiature sur la métropole-
J'ai appris plus tard qu'il avait, à son tour, subi le même sort que le mien, mais pour incompétence.
Oui, on ne peut indéfiniment jouer les bouche-trous et vouloir en même s'enrubanner de titres à rallonges. Comme le dit l'article très subtilement, à propos de son ami Dargaud "plus un titre est ronflant, moins celui qui le porte travaille..".
Un jour, cela peut fâcher !!!!


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter