Société

Fraude à la mutuelle : Silence radio chez les opticiens locaux


Creative Commons (flickr.com)
Creative Commons (flickr.com)
L'enquête de L'UFC-Que Choisir est tombée  et a fait du bruit. Un opticien sur cinq pratiquerait la fraude à la mutuelle, notamment en gonflant le prix des verres optiques, au détriment des montures, afin de falsifier sa facture et que le client soit mieux remboursé par sa mutuelle. Puisque c'est un sujet sensible, la plupart des opticiens du centre-ville de Saint-Denis n'ont pas du tout souhaité s'exprimer sur la question.

Malgré tout, un responsable de la firme Afflelou trouve "aberrant" que l'on puisse "encore parler aujourd'hui d'une histoire comme celle-ci". Pour lui, c'est une affaire "grave" et "des mesures avaient déjà été prises au niveau national, il y a longtemps". Les opticiens sanctionnés avaient même, pour certains, "perdu leur diplôme". Scandalisé, il affirme que "l'on ne peux pas jouer avec ça et que ce n'est pas utile".

Cependant, il n'est "pas étonné" de voir "certains opticiens indépendants" s'adonner à cette pratique, "parce que la conjoncture n'est pas simple" et qu'ils "s'en sortent comme ils peuvent", contrairement aux grandes structures qui tiennent le cap plus facilement.

Une double intention

Pour Guillaume Peyrot, Directeur Général de Centre Optique, les opticiens ont cette démarche, avant tout pour "satisfaire le client", qui, à cause de lois "injustes" sur le plafonnement du remboursement des mutuelles, "demande clairement aux opticiens de falsifier la facture".

Il explique aussi que ce peut être "très tentant pour certains opticiens qui sont dans le creux de la vague", car leur marge sera supérieure. Mais il estime que son entreprise n'a "pas besoin de ça" pour contenter le consommateur, car elle a "des offres intéressantes".

Il souligne que "des sanctions dures existent" et que cette démarche "manque de cohérence" car le risque encouru est très lourd. Selon lui, cette fraude existe de "moins en moins et semble en récession" même s'il est "difficile de la quantifier".
Mercredi 21 Mai 2014 - 15:42
Lu 1268 fois




1.Posté par noe le 21/05/2014 17:13
A la Réunion , les opticiens ne fraudent pas malgré les prix élevés des lunettes ... au-dessus de 2000 € pour des verres au top , des montures de marque ... Notre orgueil sera tj présent !

2.Posté par justedubonsens le 21/05/2014 19:57
un débat sur une radio métropolitaine il y a une 15zaine de jours évoquait le prix de la monture en titane à 1,50€ et le verre entre 2 et 3 € venant de Chine. Cherchez l'erreur ! Il n'est pas surprenant de voir il y a quelques années fleurir les magasins d'opticien un eu partout dans l'île.

3.Posté par môvélang le 22/05/2014 08:07
"""2.Posté par justedubonsens le 21/05/2014 19:57 """""
Et que pensez -vous des appareils dentaires venant de madagascar ou de chine, , des appareils vendu par des prothésistes locaux 75 € sont revendu plus de 750 par les dentistes, ces appareils venant de mada ou de chine coute plus de 4 fois moins cher, mais pas dans la bouche des patients

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales