Faits-divers

Fraude à la canne : Huit planteurs en garde à vue


Fraude à la canne : Huit planteurs en garde à vue

Les interrogatoires se poursuivent au commissariat Malartic concernant l'affaire de la fraude à la richesse de la canne. Hier, ce sont pas moins de huit nouveaux planteurs qui ont été placés en garde à vue dans les locaux du commissariat de Saint-Denis.

La brigade financière soupçonne les huit planteurs d'avoir participé à cette fraude d'ampleur.

Des auditions qui font suite à celles des employés techniciens du désormais célèbre CTICS (Centre technique interprofessionnel de la canne et du sucre). La brigade soupçonne ces derniers d'avoir accepté des pots-de-vin en échange de leur complicité dans l'augmentation artificielle de la richesse en sucre des cannes des planteurs incriminés, dont le nombre pourrait d'ailleurs gonfler au fil des semaines.

Les faits auraient été constatés dès 2009 par la direction de l'usine du Gol. Une entreprise frauduleuse qui aurait généré près de 2 millions d'euros de fraude au final par campagne sucrière à l'usine du Sud. Les auditions devraient amener la brigade financière à élargir le champ des acteurs de cette vaste fraude qui a jeté le trouble dans le monde de l'agriculture locale.
Mardi 29 Mars 2011 - 09:49
Ludovic Grondin
Lu 1940 fois




1.Posté par peau dan le 29/03/2011 12:17
si les auditions et garde à vue concernées les élus vous sreiez tous entrain de les condamner. ET là pas une seule réaction, même pas un nom ni d'agriculteurs ni de techniciens.
Après la justice à deux vitesses, maintenant la presse à deux vitesses.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales