Politique

François Hollande : "La lutte contre la vie chère, c'est toujours la priorité"


François Hollande : "La lutte contre la vie chère, c'est toujours la priorité"
François Hollande a défendu, au cours de ses vœux adressés aux ultramarins et diffusés sur Réunion 1ère, sa politique concernant la lutte contre la vie chère.

Pour le président de la République, la loi Lurel a déjà produits "des effets", notamment sur l''alimentation ou encore les télécommunications.

"La vie chère, ça fait partie des grandes revendications des ultramarins depuis des années. Il y a eu des mouvements sociaux très importants dans plusieurs régions et départements sur cette question et moi je les ai entendues, ces revendications. Donc la première décision du gouvernement de Jean-Marc Ayrault avec Victorin Lurel, ça a été de faire voter une loi contre la vie chère", a soutenu le chef de l'Etat.

"Et il y a eu des effets", a affirmé François Hollande, citant une baisse des prix  sur "les télécommunications",  "l'alimentation" grâce au bouclier-qualité prix ou encore une baisse des prix dans les "transports maritime".

"Faut-il encore que ça se répercute toujours sur le consommateur. Mais je ne lâcherai pas cette affaire. La lutte contre la vie chère, c'est toujours la priorité" a lancé le chef de l'Etat.

Le prix des billets d'avion toujours trop élevé

Toutefois, François Hollande a consenti que e prix des billets d'avions était encore trop élevé et lourd à supporter en outre-mer. "Autant j'ai dis qu'il y avait des progrès significatifs sur les télécommunications, sur les tarifs bancaires sur l'alimentation, sur les transports, j'espère demain sur les carburants, autant ça tarde sur les billets d'avion. Certes il y a Ladom (...) mais c'est insuffisant. 

Certes il y a eu un quatrième opérateur qui est venu aux Antilles pour le transport aérien et même à La Réunion. Mais c'est encore trop long même si ça a eu des conséquences sur les tarifs. Je suis tout à fait mobilisé pour qu'on aille plus loin
", a annoncé François Hollande.

Le chef de l'Etat a ajouté vouloir permettre "à ceux qui ont de la famille en métropole où l'inverse" de voyager "en dehors de la période où les prix son bas".
Jeudi 23 Janvier 2014 - 20:58
Lu 1296 fois




1.Posté par @ noé le 23/01/2014 22:25
Vite ton commentaire !

2.Posté par matahahrit le 23/01/2014 22:53
magnifique faute du "journaliste" en toute fin de texte...

3.Posté par L'Ardéchoise le 24/01/2014 00:18
A 3 : 5 fautes du "journaliste" sur le texte...

4.Posté par doec le 24/01/2014 02:42
Il nous conseil de voyages quand les prix dont bas???????????? Mais nous n'avons pas la même réalité !!!!! Les vacances scolaire!!!!!!! Il en fait quoi?

5.Posté par ZinZIN le 24/01/2014 06:23
Hollande : le FAUcialiste

6.Posté par Dimitri ALAIN le 24/01/2014 06:38
merci de faire passé des vessies pour des lanternes , mon porte feuille lui il a prit un coup de fusil a la hollande a par augmenté je n'ai rien vu a la baisse , la politique d'une main devant et une derrière merci un con!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!sommateur parmi tant d'autresqt[

7.Posté par noe le 24/01/2014 06:42
M. le Président , la vie n'est pas chère chez nous ...
Il vous suffit de regarder les tas de déchets que nous jetons ...on y trouve de tout : meubles encore en bon état, télé dernier cri , repas non consommés dans les cantines .... des voitures toutes neuves qui roulent à toute vitesse.... des gens trop obèses car ils mangent à chaque instant ....
Vous voyez ! nous dépensons beaucoup sans regarder aux dépenses car vous nous donnez plein d'aides diverses sans compensation de travail ! Nous nous bousculons lors de l'ouverture des grandes surfaces !

Nous aimons faire le "ti malheureux" devant les caméras ... "ti bébé i plère pa i gagne pas tété" et c'est tj valable ...
SVP , donnez-nous encore des sous ... encore des sous !

8.Posté par LOR-HEIN le 24/01/2014 08:47
MENTEUR !

9.Posté par etc ... le 24/01/2014 09:20
C'est surement à peu de chose près ce qu'il pourra dire l'an prochain ... en supposant bien sur qu'il soit toujours en situation de pouvoir le faire (car Sarko piaffe notamment ...)

10.Posté par yvon le 24/01/2014 09:45
Comprend pas tout là pourquoi des voeux aux ultramarins? ils ont tous des passeports Français non! donc déjà fait avec ses voeux aux Français et pourquoi pas aux Bretons, puis aux Auvergnats, aux Corses, il a rien d'autre à faire ou quoi...

11.Posté par Tonton le 24/01/2014 09:50
J'ai pas vu de baisse dans l'alimentation (que des baises), ni dans le transport, ni dans le telecommunications....

Il vie sur quel planet, ce Monsieur? Dans quel pays? Dans tout les cas: très, très loins des DOM....
Lurel a du lui souffler que des conneries ...
(et les députés PS de la Réunion certainement aussi).

12.Posté par hugo le 24/01/2014 10:31
ah bon ? pou ki ca ?

13.Posté par jean-jacques le 24/01/2014 13:45
Toujours le même baratin qui n'amène aucun résultat concret. Pendant ce temps la caste protégée du
gouvernement socialiste , les fonctionnaires , continue de recevoir un sur-rémunération de 53% et plus
si affinités ( rfo , météo-France , iédom ) , pour eux le problème de vie chère ne se pose pas vraiment.
Par contre les salariés et retraités du privé , les chômeurs et les précaires peuvent se serrer la ceinture.
Vive le socialisme , cette doctrine humaniste fondée sur la justice et l'équité envers les plus faibles !

14.Posté par franck le 24/01/2014 21:58
punaise ouvré votre conscience tout ça ne veux plus Rien dire ! Un Homme est ce qu'il fait non pas ce qu'il est ! le vrai changement le peuple uni contre les ennemis ?
le mensonge a ruiné à divisé le peuple

15.Posté par Antipode le 25/01/2014 07:07
C'est pas demain qu'il se fait déloger de l'Élysée ?!

16.Posté par franck le 25/01/2014 07:56
l' infos vu du peuple !

17.Posté par filiere carburant DOM le 27/01/2014 22:30
Bonjour nous vous invitons à prendre connaissance de l'actualité et des positions de la filière carburants dans les DOM sur le blog : www.carburantdom.com

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales