Politique

François Fillon : “Pour répondre à la crise, l’Etat a déjà investi 730 millions d’€ à La Réunion”

Il n’y a aucune annonce en matière économique et sociale que la population réunionnaise ne savait déjà. A Saint-Paul lors de l’inauguration de la route des Tamarins, le Premier ministre a juste détaillé toutes les aides de l’Etat depuis le début de la crise. Ce sont tout de même 730 millions d’€ qui ont déjà été investis…


C’est dans un concert de klaxons de camions et de bus mobilisés pour la venue de François Fillon, que le cortège ministériel est arrivé sur la route des Tamarins. Paul Vergès a été le premier sur le site, protocole oblige, c’est Huguette Bello et le président de la Région Réunion qui a accueilli le Premier ministre.

Si les trois personnalités étaient souriantes, il n’y a pas eu de temps mort, ils sont rapidement passés du discours. C’est la députée-maire Huguette Bello qui a été la première a s’adresser au ministre.

Puis, dans un exercice de style dans lequel excelle Paul Vergès, il a lié rappel historique, constat de la situation actuelle, et perspectives à venir réelles mais fragilisées par un héritage “qui doit évoluer et cela sur plusieurs plans”.

Paul Vergès a terminé son discours par la phrase lancée par feu son fils Laurent à l’Assemblée nationale : “Nou lé pas plis, nou lé pas moin, respect à nou”. Ce à quoi François Fillon a répondu par de multiples interventions de l’Etat.

“Je vois dans cette route des Tamarins, un symbole de votre volontarisme et de votre volonté de moderniser La Réunion. Cette modernité passe par la logique de développement durable qui a accompagné ce grand chantier”.

Puis, François Fillon a énuméré les actions menées par l’Etat pour répondre à la crise : apurement des dettes fiscales, création de l’observatoire des délais de paiement et l’observatoire de la commande publique, accompagnement des entreprises par l’Agence de développement, prêt à taux zéro pour les TPE…

“Ce plan de relance a permis de mobiliser 370 millions d’€. Et si l’on ajoute les aides de l’Etat accordées dans d’autres domaines : logement social, RSTA, emplois aidés, ce sont 730 millions d’€ qui ont été accordés à La Réunion, et ce pour faire face à la crise…”, a expliqué le Premier ministre François Fillon.

Ce sont les artisans, les TPE et les PME du BTP et du transport qui vont être heureux de découvrir cette nouvelle information…

Jeudi 9 Juillet 2009 - 20:05
Jismy Ramoudou
Lu 496 fois




1.Posté par mastercard le 10/07/2009 07:28
730 millions? Mais, comment et où ces 730 millions? C'est là où est le problème.
De toute évidence, il ne s'agit pas totalement de crédits supplémentaires . IL faudrait demander au Premier ministre de détailler.

2.Posté par Cambronne le 10/07/2009 10:08

1. Posté par mastercard le 10/07/2009 07:28
730 millions? Mais, comment et où ces 730 millions? C'est là où est le problème.
De toute évidence, il ne s'agit pas totalement de crédits supplémentaires . IL faudrait demander au Premier ministre de détailler.


Le même budget qu'il ya trois ans voir moins dans les détails vu que le Département de Dam Dindar ne sait plus ou trouver des roupies pour faire dans toujours de social

Avec l'entretient d'agriculteurs les mieux rémunéré d'europe pour un produit non rentable des agriculteurs qui ressemblent plus à des emplois fictifs qu'autre chose ...
avec des fonctionnaires qui sont considéré comme au bon vieux temps des colonies ces gens refusant toute réforme des institutions…La gorgone Jacobine creusant chaque jour un peu plus le déficit de la France ...
En 1946, c’est-à-dire depuis que les colonies furent transformées en département d’Outre-Mer, (D.O.M. et T.O.M. P.o.m P.o.m & COT cela avait un sens attractif de payer un fonctionnaire le double l'hexagone avec éloignement les liaisons en bateaux ..
mais aujourd'hui avec les dessertes aériennes et la facilité cela n'est plus justifier d'entretenir des parasites qui ne pensent qu'une chose amasser le maximum pour construire la Mas en Provence au frais du contribuable ..
d'autant que tout et le contraire administratif a été tenté pour éviter de développer l’économie locale . avec dans une constance affairiste le soutien grotesque et si ruineux, à maintenir l’économie sucrière à avoir la canne la plus chère du monde , remplacé activement dans la hâte par le soutien en catimini de la mafia et autres magouilles politicienne de droit de pêche sur exploitation , tout aussi ruineux, à l’économie légine australe .
quand dans différent domaine d'activité la Réunion reste en retard d'au moins 10 ans avec la métropole
Soutien qui fut entretenu au sens manichéen du terme aussi bien de la part des collectivités locales Région et département , que par l’Etat français, puis, plus tard de la Communauté Européenne. avec pléthore et triple source de subventions en pure perte sans contrôle aucun qui ont englouti un nombre faramineux de milliards de francs, puis maintenant d’euros, en un demi-siècle absurdité alors que nos voisins dans la zone n'ont pas les mêmes moyens .pour caractériser ce phénomène du tonneau des danaïdes cela reviendrait à dire transporter de l’eau à l’aide d’une passoire .

Suffit avec un œil observateur quand chaque année, en effet, nos gros planteurs et nos agriculteurs divers et variés ,nos transporteurs routiers nos petites et moyennes entreprises, nos marins-pêcheurs, etc.etc etc manifestent et viennent crier à celui qui braillera le plus fort à la disparition totale de leur activité, à leur ruine, si une autorité quelconque ne leur donne pas en aide sans délai sans compensation . Chaque année !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales