Economie

François Caillé est au tribunal de commerce


François Caillé est au tribunal de commerce
Peu avant 10h, François Caillé, ancien PDG du groupe Caillé, est arrivé au tribunal de commerce entouré de ses avocats et de cadres du groupe. C'est l'audition de la dernière chance pour les responsables du groupe Caillé qui doivent convaincre les juges d'homologuer leur plan de sauvegarde. Un plan de sauvegarde sur 10 ans qui prévoit de rembourser 221,6 millions d'euros.

Ce matin, ce sont d'abord les entreprises en redressement ou liquidation judiciaire qui font part de l'évolution de leur situation aux juges, et à partir de 14h le plan de sauvegarde va être étudié. Une audience qui risque de se finir tard dans la soirée.

Des responsables syndicaux ont fait le déplacement au tribunal. Pour autant, aucune décision ne sera annoncée aujourd'hui. Le tribunal de commerce rendra sa décision sur la plan de sauvegarde du groupe Caillé demain après-midi.

François Caillé est au tribunal de commerce
Mardi 13 Septembre 2011 - 10:37
Lu 1978 fois




1.Posté par Le prétentieux le 13/09/2011 14:39
Ce Caillé est un incapable imbu de sa personne. C'est très dommage pour les employés qui en ont fait les frais.
Qu'il retourne faire le beau sur les pistes de sky et qu'il laisse diriger les entreprises par des gens sérieux.

2.Posté par Nade le 13/09/2011 15:48
Prétentieux
Vs faites quoi ds la vie vs, a part baver sur les gens qui font cette iles. Vs créez des emplois. ? Ne croyez pas que les employés soient ts contre le boss, non , un bon nombre est bien content de l avoir, car il ne lâche pas et se bat , pas comme certain qui on tt vendu a cfao ( ça personne n en parle par contre) et on baissé bien vite les bras....

3.Posté par David ASMODEE le 13/09/2011 16:03
"Des responsables syndicaux ont fait le déplacement au tribunal."

On dirait un documentaire animalier... "Les vautours se nourrissent de carcasses d'animaux morts. Ils chassent en volant haut dans le ciel pour repérer les animaux morts ou proches de la mort. Une grosse proie telle qu'une vache ou un dromadaire est souvent partagée par plusieurs oiseaux.
Ces habitudes alimentaires amènent les vautours à participer activement à l'élimination naturelle et rapide des cadavres de gros animaux, aussi bien des animaux sauvages dans les régions peu habitées par l'homme que des animaux d'élevage, tels que des moutons ou des vaches."

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales