Faits-divers

Franchise BMW: Le Groupe Caillé va engager des poursuites en Allemagne

Hier le tribunal de commerce de Saint-Denis s'est déclaré incompétent pour trancher le litige qui oppose le Groupe Caillé à la maison mère BMW. Débouté de toutes ses demandes, le Groupe Caillé n'entend pas baisser les bras et va engager de nouvelles procédures devant les juridictions appropriées, c'est à dire les tribunaux allemands.


Franchise BMW: Le Groupe Caillé va engager des poursuites en Allemagne
Hier, le juge des référés s'est déclaré incompétent pour trancher un litige contractuel entre la maison mère de BMW, basée à Munich en Allemagne, et le Groupe Caillé. Ce dernier avait déposé un référé pour "non respect du préavis minimum" après l'annonce par BMW de mettre fin au contrat de HG Automobiles pour les cartes BMW et Mini.

"Le tribunal de Commerce de Saint-Denis a rendu ce lundi 2 septembre sa décision et s’est déclaré incompétent pour juger le litige qui oppose HG Automobiles au constructeur BMW sur le non respect du préavis minimum. Le Groupe Caillé prend note de cette décision et engage dès aujourd’hui devant les juridictions appropriées, de nouvelles procédures pour faire reconnaître son droit et faire valoir ses intérêts", explique le Groupe dans un communiqué envoyé à la presse hier soir. En clair, les avocats du Groupe Caillé vont se tourner vers les juridictions allemandes pour demander la prolongation pour une durée de deux ans de la carte BMW à HG Automobiles.

"D’autre part, le Groupe Caillé s’attachera, si besoin est, à ce que soit respecté le droit du travail qui prévoit la reprise de l’ensemble du personnel affecté à l’activité, comme s’y est d’ailleurs engagé le nouvel importateur", ajoute-t-il. Le successeur de HG Automobiles, le groupe Mauricien Leal&Co, va dès le 1er octobre distribuer les marques BMW et Mini.

Enfin, Le Groupe Caillé tient à confirmer que la perte de la franchise BMW et Mini n'impactera pas son plan de sauvegarde. "Le Groupe confirme qu’en l’état, cette décision n’aura aucun impact sur sa capacité à honorer prochainement la deuxième échéance de son plan", conclut-il. Une deuxième échéance qui sera versée au mois d'octobre.
Mardi 3 Septembre 2013 - 07:25
Lu 2015 fois




1.Posté par Réunionnaise lucide le 03/09/2013 08:09
Le groupe Caillé devrait consacrer son énergie et dépenser son argent (?) à rembourser ses dettes auprès de l'ensemble de ses très nombreux créanciers !!!

2.Posté par polo974 le 03/09/2013 09:16
""" Le Groupe Caillé prend note de cette décision et engage dès aujourd’hui devant les juridictions appropriées, de nouvelles procédures ..."

on se demande où se situe le summum de l’incompétence...

3.Posté par jean jouhis le 03/09/2013 10:03
les salariés ouvriers reunionnais seront MIEUX payés que le directeur morissien MDR !

enfin tout ca a cause de la RAVAULT
elle en a fait du mal celle là

4.Posté par daredevil le 03/09/2013 11:01
Bon , maintenant on va voir si l'entreprise mauricienne va reprendre les employés ?? Alors pourquoi ont ils passé une annonce ?? Ca doit etre la logique mauricienne !! mdrrrrr . Mais que la bataille continue , ca permet de se marrer un peu et puis si caillé gagne , on va se retrouver avec 2 importateurs BMW , ca va etre chouette au niveau des remises !! Mais , on peut penser que si c'est le cas , il y a de grandes chances pour que Caillé gagne cette bataille , des 2 importateurs , je pense que caillé sera meilleur ..... Esperons que le tribunal lui donne raison et que nous ayons 2 concurrents BMW , on pourra acheter des tutures moins cheres !!!!!

5.Posté par leverre le 03/09/2013 12:02
l'adage créole : "NOURRI PAS LE VER POU PIK TON COEUR" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Dans cette affaire , l'adage est totalement vrai .... Ceux qui connaissent bien , doivent comprendre !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales