Procès du Foyer de Terre-Rouge

Foyer de Terre-Rouge : ce que le procès ne vous dira pas

Ce jeudi débute le procès de l’affaire du Foyer de l’enfance de Terre-Rouge au tribunal de Saint-Pierre. Pour les charges de discrimination à l’embauche et favoritisme, l’affaire est présentée comme ne faisant pas de victime directe. Mais d’autres faits, plus sordides pourraient bien être y être reliés.


2008, les élections du Conseil Général font basculer la majorité. Nassimah Dindar s’allie à Jean-Jacques Vlody. "Clairement, à ce moment là il y a eu des changements. Dès l’été, quand nous demandions des renouvellements de contrats, la procédure était bloquée." raconte C.R*, une source proche de l'affaire.

Commence alors le défilé des recrutements, "des gens sortis de nulle part, sans aucune expérience" confie C.R Rapidement, un signalement est envoyé au procureur. À la clé, une quinzaine de postes d’agents administratifs, d’assistant de direction, d’animateur sportif, de surveillants de nuit, de maitresses de maison et d’aide éducateur.

Les contrats ne sont pas renouvelés, sans aucune explication.

Le personnel déjà en place était pourtant qualifié et l’établissement avait dépensé quelques 100.000 euros en formation : des deniers publics. Les contrats ne sont pas renouvelés, sans aucune explication.

Parmi les nouvelles recrues, des gens qui n’ont jamais travaillé au contact d’enfants. D’autres ont perdu de vue la vie active depuis plus de dix ans. "Ces personnes n’hésitaient pas à affirmer qu’untel ou untel "me doit un travail". Les gens ne pensaient pas une minute que ça pouvait être répréhensible" se souvient C.R. Ancien chauffeur de poids-lourds, masseuse, personnes ne détenant pas un permis de conduire : les profils sont hétéroclites et pourtant uniformes dans leur incompétence. Dans le lot, seule une ou deux personnes font l'affaire.

Des films pornographiques pour calmer les adolescents mineurs

"Certains arrivaient au travail quand ils voulaient, au risque de laisser les enfants sans manger le midi. D’autres, en mal d’autorité n’hésitaient pas à projeter des films pornographiques pour calmer les adolescents mineurs" , affirme C.R. Le veilleur de nuit s’est fait licencier une fois le pot-aux-roses découvert. Mais ce nouveau personnel instaure un climat d’impunité totale, où chacun se croit tout permis. Le ver est dans le fruit.

Mise en danger des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance

"L’enquête s’est focalisée sur la discrimination à l’embauche et le trafic d’influence. J’aurais aimé qu’ils aillent sur le terrain de la mise en danger des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance", confie C.R.

Plusieurs enfants ont signalé des abus sexuels

Et pour cause, il y a une autre affaire qui n’a jamais été officiellement reliée à ce procès mais qui pourrait bien être la conséquence directe de ce trafic d’influence.

En 2012, un certain Frédéric N., ancien chauffeur de poids lourds et qui a donc été embauché sans aucune compétence avec son nouvel emploi, est chargé de la surveillance nocturne d'un groupe d'enfants. "Il s’est avéré qu’il recueillait chez lui au Tampon des jeunes du foyer en fugue. Plusieurs enfants ont signalé des abus sexuels. Le foyer a immédiatement rempli une fiche de signalement mais en apprenant l’affaire, Frédéric N. s’est suicidé au mois d'août quelques jours après, entraînant l’extinction de l’action publique", révèle C.R.

Il n'y a donc pas eu de procès et les choses en sont restées là. "Les enfants, tout le monde s’en fout. Ils ne votent pas. Le seul intérêt du foyer de l’enfance, c’était d’avoir des postes pour les copains", condamne C.R, qui regrette qu'à aucun moment on n'ait cherché la responsabilité des élus à l'origine du recrutement de ce Frédéric N.

*Initiales préservant l'anonymat


Mercredi 9 Mars 2016 - 17:56
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 8583 fois




1.Posté par le mage le 09/03/2016 18:57

le probleme ce n'est pas l'embauche, mais mettre des gens competents à la porte et remplacer par des incompetents

2.Posté par haha le 09/03/2016 19:12

Enfin un syndicat qui se bouge dans la fonction publique. Ce cas est généralisé dans l'ensemble des collectivités territoriales. Le CV n'est pas le critère principal d'embauche. Il suffit de coller des affiches, de faire le gros bras ou de lécher les bottes de l'élu(e) pour être embauché. Comment se fait il que ces agissements, pourtant illégaux, perdurent à si grande échelle sans que la justice ne fasse son travail? Pendant ce temps des jeunes qui veulent bien faire les choses dans leur vie en faisant des études, pointent au chômage parce que les postes sont réservés aux incompétents politisés.

3.Posté par GIRONDIN le 09/03/2016 19:26 (depuis mobile)

Courage
"Christiane Taubira lui aurait-elle promis l'impunité,ou une peine avec sursis n'entrainant pas d'inéligibilité,en échange du fait qu'il rejoigne le camp de son amie Huguette Bello?"
Cabinet noir?Alors le canard lé noir comme le canard VC😁

4.Posté par rasta le 09/03/2016 19:29 (depuis mobile)

C'est marrant, c'est comme dans les lycées où des AED en informatique recruté à peu près pour leurs compétences ont été remplacés par des personnes sorties de nulle part sans compétences recrutées en interne par la Region...

5.Posté par SYNDICALISTE le 09/03/2016 19:30

Bravo à ces syndicalistes CFTC pour leur travail et leurs courage pour affronter en face une machine politique. Une fois de plus le syndicat CFTC se distingue des autres syndicat en faisant ce que d'autres n'osent pas faire. Idem pour l'ARAST où tous les syndicats ont préféré fuir le combat laissant quelques femmes sur le terrain abandonnés à leur sort. CFTC un vrai syndicat libre et indépendant de toute influence politique et politicienne. 8 ans de combat en espérant que la justice juste soit au rendez-vous.

6.Posté par André le 09/03/2016 19:52

"ancien chauffeur de poids lourds et qui a donc été embauché sans aucune compétence avec son nouvel emploi, est chargé de la surveillance des adolescents. ""Il s’est avéré qu’il recueillait chez lui au Tampon des jeunes du foyer en fugue. Plusieurs adolescents ont signalé des viols."
SANS COMMENTAIRE.......

7.Posté par Françoise le 09/03/2016 20:18

En fait, l'affaire de Terre-rouge est l'arbre qui cache la forêt, il serait temps que la justice se saisisse de cette affaire, elle est grave, ce n'est pas normal qu'une partie de ce dossier soit enterrée, si les élus ont cautionné de tels faits, il est souhaitable qu'ils s'expliquent.

8.Posté par Titi or not Titi le 09/03/2016 20:30

AFFLIGEANT !! 😡

Citoyens A Vos Chéquiers !! 😜

ANouLa©®

9.Posté par kld le 09/03/2016 20:46

pratique courante il me semble ds de nombreuses collectivités comme on peut le lire sur zinfos, si elle est avérée, la pratique, pas la collectivité.

10.Posté par VR le 09/03/2016 20:48

lé élus ont fé dé recomandation mais sans l'intervention du malbar de l'ombre rien ne seré passé.
ojourdhui il sévi toujou dans limpunité
les preuve son sur sont ordi
pkoi est til toujours en service

11.Posté par citoyen le 09/03/2016 21:18

CFTC libre?
ne me faites pas rire

C est le syndicat qui soutien la loge arretez et les Directeurs dans les magouilles...

Quel courage, y a aucun nom sur le papier.. la peur?

12.Posté par cassou de ses pieds le 09/03/2016 21:43

Regrettable affaire mais si avec ces témoignages et ces preuves ils ne sont pas condamnés alors il ne reste qu'au peuple pour juger. Merci de votre grande attention sur ce sujet qui est la preuve des 3 M. Menteur, Manipulateur et Magouilleur. Les vérités ont été dévoilées lors des dernières élections mais malheureusement, la souffrance des tributaires d'un petit contrat a fait que ce maire concerné continue son ABU DE POUVOIR SUR LES PLUS DÉMUNIS DE NOTRE VILLAGE. Réfléchissons ensemble de l'avenir de nos enfants.

13.Posté par mario le 09/03/2016 21:49

Bravo au syndicat CFTC santé pour votre courage et votre détermination, ces élus véreux sont la gangrène dans notre société réunionnaise,
nous voulons tout simplement que la justice mette un grand coup de pied de la fourmilière, les pratiques et les agissements dont nous pensions relever d'un autre temps sont devenus plus que jamais monnaie courante, il faut que cela cesse.
C'est inadmissible pour nous tous, de voir des élus de la République bafoués avec arrogance les lois de Notre République.

14.Posté par Citoyen actif le 10/03/2016 07:04

Bizarre que cette affaire ne sorte que 8 ans après ! Est ce à dire que la plainte de Gino Ponimbalom concernant les embauches de 2015 à la Montagne sera jugée en 2022 ??? Les magistrats sont, il est vrai, débordés ...

15.Posté par Question bête le 10/03/2016 07:04 (depuis mobile)

Que risquent les mis en examen vlody vally et dindar? Une déchéance de leurs droits civiques? Amende? Obligation de démissionner de leurs mandats?

Pourquoi le journaliste essaie t il de détourner l attention..?

16.Posté par verolia le 10/03/2016 07:20

'- "Foyer DÉPARTEMENTAL de l'ENFANCE "

- "Mise en danger des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance

"L’enquête s’est focalisée sur la discrimination à l’embauche et le trafic d’influence. J’aurais aimé qu’ils aillent sur le terrain de la mise en danger des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance", confie C.R.

Plusieurs enfants ont signalé des abus sexuels

Et pour cause, il y a une autre affaire qui n’a jamais été officiellement reliée à ce procès mais qui pourrait bien être la conséquence directe de ce trafic d’influence.

En 2012, un certain Frédéric N., ancien chauffeur de poids lourds et qui a donc été embauché sans aucune compétence avec son nouvel emploi, est chargé de la surveillance nocturne d'un groupe d'enfants. "Il s’est avéré qu’il recueillait chez lui au Tampon des jeunes du foyer en fugue. Plusieurs enfants ont signalé des abus sexuels. Le foyer a immédiatement rempli une fiche de signalement mais en apprenant l’affaire, Frédéric N. s’est suicidé au mois d'août quelques jours après, entraînant l’extinction de l’action publique", révèle C.R.

Il n'y a donc pas eu de procès et les choses en sont restées là. "Les enfants, tout le monde s’en fout. Ils ne votent pas. Le seul intérêt du foyer de l’enfance, c’était d’avoir des postes pour les copains", condamne C.R, qui regrette qu'à aucun moment on n'ait cherché la responsabilité des élus à l'origine du recrutement de ce Frédéric N. "

- QUE DES ENFANTS PLACÉS EN FOYER, (ET DONC DÉJÀ PAS MAL BLESSÉS PAR LA VIE) DÉPENDENT DE CES 3 TRUCS QUI S'EN FOUTENT ÉPERDUMENT (Les 3 rapiangs qui iront au tribunal aujourd"hui, la bouche en cul de poule, le cheveux gominé ou l'air innofnecif de l'idiot du village) EST INTOLERABLE.

Ils devraient être jugés pour mise en danger de la vie d'autrui, de MINEURS !
On devrait fermer ce... FOYER. Surtout, ne plus laisser les élus approcher d'une gérance ou conseil d'administration d'un tel centre, ILS POURRISSENT TOUT !!!!!

Celle qui n'a que le mot SOOOOOCIAL à la bouche me dégoûte au plus haut point.
Triste bonne femme...

17.Posté par Gépatord le 10/03/2016 08:51

J 'espere que la justice les condamneront à de l'ineligibilité:: ces escrocs dans la traites humaines doivent assumés leurs actes !!

18.Posté par bouboul974 le 10/03/2016 08:59

Mais on entend pas la CFTC dans les autres combats pour les territoriaux victimes des élus , alors quand est ce que on les voit sur le terrain?
autre choses ce personnel qui étaient avant 2008 ils étaient bien sous contrat déterminé ????

Dans le cas ou ses élus seront condamnés par la justice, alors il faudra condamner TOUS LES ÉLUS de la Réunion

19.Posté par Marylou le 10/03/2016 10:16 (depuis mobile)

Où est donc la cohérence des élus pour se plier à de telles pratiques? Surprenant que la Pres du Departemt y soit mêlée alors que des jeunes sont concernés? On doit mettre à son actif un travail de proximité accru auprès des Collégiens.. dommage!

20.Posté par Marylou le 10/03/2016 10:22 (depuis mobile)

On peut comprendre là colère invétérée de post 16.. Qd on sait que M.Vlody, père de famille, est enseignant de formation !! Le bon sens fiche le camp, la cupidité gagne du terrain.. Des élus dangereux..!

21.Posté par biloute le 10/03/2016 11:22

Post 18, apparemment vous ne savez pas lire et pire, vous ne voulez pas comprendre ce que l'on reproche à ces trois élus,
vous devez certainement être redevable,
mais en attendant les éléments à charge sont là, il est tout à fait normal que ces élus se retrouvent à la barre, c'est l'occasion de leurs faire comprendre que personne n'est au dessus des lois, c'est ça la vraie justice! bouboul974.

22.Posté par Citoyen créole le 10/03/2016 13:05

Le nombre restreint de commentaires est surprenant ... Désintérêt des lecteurs ? Ou bien tout le monde est blasé à force d'entendre ce type de choses ? Ou bien peur de réagir du public ? Bizarre, bizarre ...

23.Posté par Oscar DUDULE le 10/03/2016 14:47

Si la justice était juste et bien faite, tous les protagonistes devraient être au moins inéligible à vie;
Mais avec les soutiens qu'ils ont rien n'est sur.

Malheureusement il risque de s'en tirer sans trop de mal.Peux être une simple amende.
Enfin j'ai vu le film "La grande illusion"

24.Posté par Eno2016 le 10/03/2016 15:12

Qu'on donne du boulot aux créoles !

25.Posté par titi974 le 10/03/2016 15:14

@ post 22 malheureusement je suis d ' accord avec vous toutes ces affaires commencent à blaser les gens pas par peur mais plus à force d 'être écœurer des agissements de certains , peut être cela changera t'il si la justice se décide enfin à frapper un grand coup et de punir sévèrement les agissements de ces élus qui ne méritent plus la confiance des citoyens.

26.Posté par LIBERTY le 10/03/2016 15:23

NA UN PEU ZELU Y DOIT FAIRE KK DANS ZOT LINGE EN CE MOMENT ?

27.Posté par alcide le 10/03/2016 15:57

Pas une fois le mot macrotage n'a été évoqué dans les commentaires. Pourtant,le "macrotage péi" est bien une spécificité locale...Mais qu'on se console, la Réunion n'est pas la seule à le pratiquer...
Edmond EUGER chanteur réunionnais l'explique trés bien dans sa chansion "travail macrotage" (Cf. you tube).

28.Posté par Démocratie le 10/03/2016 16:42

A Vérolia,

Vous avez très bien résumé la situation et je peux comprendre votre indignation, votre dégoût, malheureusement la justice n'y pourra rien , à moins de changer les règles , un élus ,un mandats, inéligibilité à vie pour ceux qui sont condamnés.
Mais le plus grave, ce sont les électeurs qui malheureusement vont toujours voter pour eux.
La politique c'est la gangrène......Tu es avec moi ou tu crèves …..

29.Posté par Gépatord le 10/03/2016 16:56

les élections du Conseil Général font basculer la majorité. Nassimah Dindar s’allie à Jean-Jacques Vlody. "Clairement, à ce moment là il y a eu des changements. Dès l’été, quand nous demandions des renouvellements de contrats, la procédure était bloquée." raconte C.R*, une source proche de l'affaire.

Commence alors le défilé des recrutements, "des gens sortis de nulle part, sans aucune expérience" confie C.R Rapidement, un signalement est envoyé au procureur. À la clé, une quinzaine de postes d’agents administratifs, d’assistant de direction, d’animateur sportif, de surveillants de nuit, de maitresses de maison et d’aide éducateur.


30.Posté par ALEXANDRA le 10/03/2016 17:19

LI EMBAUCHE QUE DE SA COMMUNAUTE ........... AVEC le cas du TERRORISTE....CA C'est encore du plus pour la bonne moralité...HONTEUX. CES ELUS QUI DISENT SOOOCIAL !!!!
Les juges vont ils juger comme il se doit ou auront ils des pressions ???

31.Posté par Mwa la pa di le 10/03/2016 17:39

Cette merde a commencé quand les élus ont joué avec les emplois des auxiliaire dans les écoles en y nommant des incompétents (es) notamment au Tampon. Cela a contribué à relever vers le bas le niveau des élèves... Mais en politique cela ne compte pas.

32.Posté par Citoyen actif le 10/03/2016 18:04

Le présumé terroriste a été embauché comment ? Combien de temps a t-il agit au sein de la collectivité ?

33.Posté par Pro No Stick le 10/03/2016 18:14

Il y a un grand absent..l'ARS..

34.Posté par chavez le 10/03/2016 18:35

combien de politiques véreux en metropole ? combien sur l ile de la réunion : la continuité , encore beaucoup

35.Posté par li le 10/03/2016 18:55

Nu place out'zenfan. Lu sra mieu occupé! !!??

Incompétence de l equipe en place ,soit!
Mais aussi :
Vu ce qui a été fait à ces enfants, ce sont les juges, assistants sociaux et éducateurs en charge du suivi de ces jeunes qui devraient être convoqués. Eux non plus n ont pas assumé leurs fonctions. Eux aussi ont cautionné l omerta, l irresponsabilité et les crimes commis. Si juges et travailleurs sociaux ne font pas ce pourquoi ils sont désignés , n ont pas de conscience, s ils n ont a rien à foutre du devenir de ces jeunes , pourquoi les garder en fonction ?
Retirer aussi les diplômes et fonctions à ceux qui n ont rien dit.

36.Posté par li le 10/03/2016 19:04

On parle d enfants placés ! !!!
Donc suivi judiciaire, ass social voir psy !

Les politiciens ont certes magouillé pour leur électorat . Mais les sociaux et les judiciaires ? Ils ont une mission clairement definie auprès de ces jeunes. Pourquoi n ont ils rien fait ?

37.Posté par CITOYENNE le 10/03/2016 21:16

Oui c'est vrai que la CFTC agit quand d'autre syndicats s'agitent pendant quelques heures puis rentrent chez eux tranquille. La CFTC prend ses responsabilités face aux politiques en allant jusqu'au bout . Rien qu'à voir les grosses affaires de ces dernières années. Mais comme ce syndicat ne peut pas tout faire à lui tout seul, il laisse un peu de travail pour les autres aussi. Le sens du partage ! naturel ! Travail un peu aussi de zot coté les gars , toujours les mêmes tout le temps pour faire le travail......

38.Posté par Des cendres le foyer de Terre Rouge....? le 10/03/2016 21:39

A posts 1 et 16: on est bien d'accord.

Ce que j'en comprends, c'est qu'il fallait placer absolument 15 personnes mais je ne sais pas pour quelle raison: gratification à des militant(e)s, népotisme (on place sa famille génétique ou au sens large politique),....?

Il est certain qu'au final, ceux qui trinquent sont les mineurs et les ancien(ne)s salarié(e)s, mais ceux /celles qui ont accepté/enteriné (en ne disant rien ou en votant pour) ces embauches semblent s'en ficher éperdument.

30.Posté par ALEXANDRA le 10/03/2016 17:19

J'ai pas compris: embauches communautaires au foyer de Terre Rouge? Et qui est ce "terroriste"?

39.Posté par Dawood le 10/03/2016 21:58 (depuis mobile)

Nassimah embauche que des gens de sa communauté . Office de l''''eau, CG, Pacte Reunion....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter