Politique

Foyer de Terre-Rouge: Le pourvoi transmis à la cour de cassation

Mardi 28 Mars 2017 - 07:21

Le pourvoi du parquet général dans l’affaire du foyer de Terre-Rouge, qui avait vu la relaxe de tous les prévenus dont Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody ou encore Bachil Valy, a été transmis à la cour de cassation, selon les informations de nos confrères du Journal de l’île.  

Le média rapporte également que ce pourvoi comporte "des arguments chocs dynamitant le travail des juges".

L’examen de ce pourvoi n’est pour l’heure pas connu termine le média.
Lu 1401 fois



1.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/03/2017 11:15

fukcd473
Il est très bien ce Procureur de Saint-Pierre. Un homme de conviction.

2.Posté par Oscar DUDULE le 28/03/2017 12:00

Oui il a eu raison . il reste à espérer que certains élus ne vont pas tenter de le faire muter.

3.Posté par LASTIC le 28/03/2017 12:14

BRAVO ! Souhaitons qu'avec les élections qui arrivent que les copains s'ils ont élus , n'ouvrent pas les parapluies pour couvrir ce procés mascarade , espérons quand même . Pendant ce temps là on dit " cabri i mange salade"

4.Posté par bleu outre mer le 28/03/2017 12:32

Espérons que la cour de cassation brisera la relaxe

5.Posté par citoyen le 28/03/2017 14:52

le grand lesucré rose du tampon qui chialait à tout va qu'il va persister dans ses manèges de l'insulte au droit et à la loi pour maintenir ses nervis sur des postes inadéquats a grand intérêt faire comme son ministre dom, cours cachette. Ils vont bientôt comprendre la réalité de perdre ses droits civiques ce malandrin...lu nana intérêt rode un terrain la plaine des cafres pour plante géraniums pou fabrique la gomme pou plaque cheveux en prévoyant domengeod à courte portée, mais ce sera surement pas un place directeur foyer terre rouge

6.Posté par GIRONDIN le 28/03/2017 15:10

Punaise heureusement qu'il y a le Jir

C'est une très très bonne nouvelles

Et pour info sur zinfo

Procès du Foyer de Terre-Rouge
Foyer de Terre-Rouge : ce que le procès ne vous dira pas
Ce jeudi débute le procès de l’affaire du Foyer de l’enfance de Terre-Rouge au tribunal de Saint-Pierre. Pour les charges de discrimination à l’embauche et favoritisme, l’affaire est présentée comme ne faisant pas de victime directe. Mais d’autres faits, plus sordides pourraient bien être y être reliés.


2008, les élections du Conseil Général font basculer la majorité. Nassimah Dindar s’allie à Jean-Jacques Vlody. "Clairement, à ce moment là il y a eu des changements. Dès l’été, quand nous demandions des renouvellements de contrats, la procédure était bloquée." raconte C.R*, une source proche de l'affaire.

Commence alors le défilé des recrutements, "des gens sortis de nulle part, sans aucune expérience" confie C.R Rapidement, un signalement est envoyé au procureur. À la clé, une quinzaine de postes d’agents administratifs, d’assistant de direction, d’animateur sportif, de surveillants de nuit, de maitresses de maison et d’aide éducateur.

Les contrats ne sont pas renouvelés, sans aucune explication.

Le personnel déjà en place était pourtant qualifié et l’établissement avait dépensé quelques 100.000 euros en formation : des deniers publics. Les contrats ne sont pas renouvelés, sans aucune explication.

Parmi les nouvelles recrues, des gens qui n’ont jamais travaillé au contact d’enfants. D’autres ont perdu de vue la vie active depuis plus de dix ans. "Ces personnes n’hésitaient pas à affirmer qu’untel ou untel "me doit un travail". Les gens ne pensaient pas une minute que ça pouvait être répréhensible" se souvient C.R. Ancien chauffeur de poids-lourds, masseuse, personnes ne détenant pas un permis de conduire : les profils sont hétéroclites et pourtant uniformes dans leur incompétence. Dans le lot, seule une ou deux personnes font l'affaire.

Des films pornographiques pour calmer les adolescents mineurs

"Certains arrivaient au travail quand ils voulaient, au risque de laisser les enfants sans manger le midi. D’autres, en mal d’autorité n’hésitaient pas à projeter des films pornographiques pour calmer les adolescents mineurs" , affirme C.R. Le veilleur de nuit s’est fait licencier une fois le pot-aux-roses découvert. Mais ce nouveau personnel instaure un climat d’impunité totale, où chacun se croit tout permis. Le ver est dans le fruit.

Mise en danger des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance

"L’enquête s’est focalisée sur la discrimination à l’embauche et le trafic d’influence. J’aurais aimé qu’ils aillent sur le terrain de la mise en danger des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance", confie C.R.

Plusieurs enfants ont signalé des abus sexuels

Et pour cause, il y a une autre affaire qui n’a jamais été officiellement reliée à ce procès mais qui pourrait bien être la conséquence directe de ce trafic d’influence.

En 2012, un certain Frédéric N., ancien chauffeur de poids lourds et qui a donc été embauché sans aucune compétence avec son nouvel emploi, est chargé de la surveillance nocturne d'un groupe d'enfants. "Il s’est avéré qu’il recueillait chez lui au Tampon des jeunes du foyer en fugue. Plusieurs enfants ont signalé des abus sexuels. Le foyer a immédiatement rempli une fiche de signalement mais en apprenant l’affaire, Frédéric N. s’est suicidé au mois d'août quelques jours après, entraînant l’extinction de l’action publique", révèle C.R.

Il n'y a donc pas eu de procès et les choses en sont restées là. "Les enfants, tout le monde s’en fout. Ils ne votent pas. Le seul intérêt du foyer de l’enfance, c’était d’avoir des postes pour les copains", condamne C.R, qui regrette qu'à aucun moment on n'ait cherché la responsabilité des élus à l'origine du recrutement de ce Frédéric N.

*Initiales préservant l'anonymat

Courrier Parquet


Courrier Présidente Conseil Général

Mercredi 9 Mars 2016 - 17:56
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 8449 fois

7.Posté par Vacoa le 28/03/2017 16:13

C'est du temps perdu le résultat sera le même !!!

8.Posté par klod le 28/03/2017 17:53

attendons le "jugement final" ! pire que dallas , avec bobby et l'homme de l'Atlantide , hi, hi .

9.Posté par Alex le 28/03/2017 20:43

"Monsieur JUNOT a mal fait son travail" déclarait, triomphant , le député Vlody à la télévision il y a quelques jours. Connaissant Paul JUNOT, j'ai été, personnellement blessé par la teneur de ces propos tenus à son égard.
Aujourd'hui, en déposant un recours le parquet général semble dire, lui aussi que le travail a été mal fait.
A la lecture du JIR de ce jour, il apparait que monsieur Vlody qui s'est moqué du mauvais travail de monsieur Junot, doit faire une drôle de tronche.
Tirera t'il les mêmes conclusions du travail de l'avocat général? Pas sûr
gagner une bataille , n'est pas gagner la guerre, et le responsable syndical mis en cause il y a peu est un guerrier.
il est bien évident que même si le pourvoi en cassation n'est pas du fait de P.J. , celui ci doit être déjà rasséréné
La balle n'est pas dans son camp, la fin du match n'est pas sifflée, mais j'ose espérer que l'énergie dépensée pour la défense des plus faibles sera récompensée.
Dommage monsieur VLODY.

10.Posté par Michel le 28/03/2017 21:05

Bravo Monsieur le Procureur de Saint Pierre.

Actuellement j'ai un membre de ma famille qui est en grande souffrance au SDIS de la REUNION
et d'autres collègues 9 plaintes au total pour suspicion harcèlement moral. Que fait le procureur de saint Denis?
Doit on attendre une situation grave pour que des mesures soient prises?
Ce Monsieur qui a la faveur des autorités fait la pluie et le beau temps
Réagissez Monsieur le Procureur comme votre collègue de saint Pierre. Mettez fin à cette gangrène.
Ouvrez votre enquête au plus vite.
Le Maire de Saint Philippe pour une affaire a été entendu, au SDIS nenni. Pourquoi? Qui le protège?
Avec l'arrivée des nouveaux directeurs prochainement, les peaux de bananes glisseront vite.

11.Posté par miro le 28/03/2017 21:17

Bravo monsieur le Procureur de Saint-Pierre ! tous ces arrangements ne me semble pas très clairs.. aujourd'hui, les accusés ne sont plus coupables, alors que hier ils étaient coupables... il y a quelque chose qui cloche la dedans !

12.Posté par Simandèf le 28/03/2017 22:13

C'est aussi a cause de politiciens comme cela que les gens perdent espoir et se réfugie dans les bras du FN. Les gens ne croient plus en la politique alors ils font le choix du désespoir. Justice pour cette affaire.

13.Posté par Dolly Prane le 28/03/2017 22:57

Hi hi hi .....ah ah ah ...!!!!

Et @ 10.Posté par Michel le 28/03/2017 21:05

En droit est ce que des gratèrs ki peuvent porter plainte pour harcèlement quand on leur demande seulement de travailler ?

14.Posté par Don pelligrosso le 30/03/2017 14:03 (depuis mobile)

Les coupables finiront par être condamnés.

15.Posté par JUSTICE le 01/04/2017 12:23

Merci monsieur le procureur de vouloir rendre à la justice ses lettres de noblesse. Reste posée la question de cette présidente d la Cour d'appel qui semble sous influence

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter