Politique

Forum des RUP : Les interventions de Robert et Dindar à Bruxelles

La présidente du Conseil Général, Nassimah Dindar, et le président de la Région Réunion, Didier Robert, sont tous deux à Bruxelle au forum des Régions Ultrapériphériques (RUP). Voici leurs communiqués respectifs.


Forum des RUP : Les interventions de Robert et Dindar à Bruxelles
Département

Ce lundi 2 juillet et ce mardi 3 juillet se tient à Bruxelles un forum des Régions Ultrapériphériques (RUP) intitulé "Ensemble vers l’Europe de 2020". Ce Forum a pour objectif de définir la stratégie de l’Union européenne envers ses RUP pour la période 2014-2020.

La Présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, accompagnée de Roland Robert, Premier Vice-président, y a fait le déplacement afin de défendre les intérêts de La Réunion dans un contexte défavorable.

En effet, l’Union européenne a déjà fixé 11 grandes thématiques qui devraient concentrer, à elles seules, 50 % des investissements du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). De plus, avec l’élargissement de l’Union européenne aux pays de l’Est, les RUP, dont La Réunion, ne font plus partie des régions les plus prioritaires en matière de convergence.

La Présidente du Conseil général va demander à la Commission européenne une meilleure prise en compte des réalités de La Réunion. Car, si La Réunion a en partie, grâce aux fonds européens, comblé ses retards structurels, il reste encore des besoins, notamment en raison de la dynamique démographique. Ainsi va-t-elle plaider pour un assouplissement de la concentration thématique, qui, en l’état, entraînerait une diminution de 25% de la part du FEDER consacrée aux infrastructures.

L’Union européenne souhaite fixer de nouvelles règles en matière de financement d’infrastructures d’irrigation. Celles-ci pénaliseraient La Réunion et empêcheraient la réalisation d’extension des périmètres irrigués. Enfin, le secteur agro-alimentaire réunionnais, l’un des moteurs de notre économie, serait exclu des prochaines aides européennes, selon les nouveaux critères que veut mettre en place la Commission.

Nassimah Dindar va également faire valoir la situation d’urgence sociale de notre département pour demander à l’Union européenne de bénéficier de certaines mesures destinées aux régions prioritaires.

L’Union européenne souhaite contribuer à l’inclusion sociale des populations de ses nouveaux Etats-membres. La Présidente du Conseil général va demander à ce que notre département, à la situation sociale exceptionnelle par sa gravité, puisse bénéficier de mesures exceptionnelles, notamment en matière de financement des logements et de lutte contre l’habitat insalubre.

Rappelons que le Conseil général de La Réunion est partenaire de l’Union européenne depuis 1989, date du premier Document unique de programmation (DOCUP). Il est l’un des rares Départements français à être ainsi associé par l’Union européenne depuis l’élaboration des programmes jusqu’à la gestion des fonds alloués à notre île.


Région

Le 2e Forum de l'Ultrapériphérie qui a démarré aujourd'hui à Bruxelles rassemble sur deux jours les représentants des huit régions ultrapériphériques (RUP)* parmi lesquelles La Réunion représentée par le Président Didier Robert accompagné d'une délégation composée de socio professionnels et d'élus. Les enjeux de cette rencontre autour du thème “Ensemble vers l'Europe 2020” sont importants pour les prochaines années.

En effet, après la présentation de la stratégie rénovée en faveur des RUP par le Conseil le 20 juin dernier, ce rendez-vous a pour objectif de débattre des orientations stratégiques à l'horizon 2020 en tenant compte des points forts et des handicaps des RUP.

José Manuel Barroso, Président de la Commission Européenne a ouvert ce 2e Forum en revenant sur les particularités des RUP qui présentent des "contraintes spécifiques notamment liées à l'insularité mais également des atouts importants avec une biodiversité terrestre et marine exceptionnelle et un formidable potentiel pour le développement des énergies nouvelles".

Il a également rappelé qu'il s'agit, à travers ce forum, "dans le cadre d'un partenariat constructif, d'apporter des réponses concrètes aux défis auxquels sont confrontés ces territoires qui font partie intégrante de l'Union Européenne et participent à son rayonnement".

Dans son intervention, le Président de la Région Réunion, Didier Robert, a défendu les positions réunionnaises au regard des éléments de la nouvelle stratégie 2020 définie par la Commission Européenne il y a quelques jours. Après avoir rappelé les objectifs communs "pour créer de la croissance et de l’emploi", le Président de la Région a prôné "l'engagement d'une nécessaire réflexion pour l'adaptation des politiques d'intervention qui ne doivent pas transposer mécaniquement des règlements européens à un territoire isolé à 10 000km du continent européen
au risque de continuer à nous heurter à des obstacles majeurs, véritables freins à un développement équilibré de nos territoires".

Parmi les pistes évoquées par le Président de la Région pour un usage plus efficient des fonds européens et un "pacte dérogatoire pour les RUP", figurent :
> le relèvement de l'allocation financière additionnelle du FEDER – actuellement en baisse de 44% - pour compenser les surcoûts;
> la possibilité de mobiliser les fonds européens pour toutes les entreprises réunionnaises, quelle que soit leur taille;
> Pour la filière agroalimentaire, le rétablissement du soutien du FEADER aux investissements agro-alimentaires indépendamment de la taille des entreprises;
> Pour la filière pêche/aquaculture :
• le rétablissement des aides à la flotte (construction, modernisation),
• le réexamen des financements des DCP côtiers,
• la mise en oeuvre d'une stratégie maritime intégrée de l'océan Indien avec une déclinaison adaptée, bénéficiant des instruments de la coopération territoriale et du FED.

Ces différents points marqueront naturellement le discours de Didier Robert pour les prochains mois dans le cadre de l'année de sa présidence des RUP, à compter de septembre 2012.

Forum des RUP : Les interventions de Robert et Dindar à Bruxelles

Forum des RUP : Les interventions de Robert et Dindar à Bruxelles

Forum des RUP : Les interventions de Robert et Dindar à Bruxelles
Mardi 3 Juillet 2012 - 07:38
.
Lu 1406 fois




1.Posté par DON PAKE le 03/07/2012 08:06
La Réunion en grande difficulté... emplie de pauvreté... et ces élus du peuple incapables habillés en vêtements luxueux qui défendent les plus démunis comme c'est touchant lollllll. Lebreton avec ses 52% de chômage n'a pas participé ? Où est Victoria qui plaide le combat contre la pauvreté avec ses lunettes Cartier à ... euros ? Les Anette, Hamilcaro, Gironcel n'ont rien non plus à apporter ? Oups ils doivent comme à l'accoutumé être au tribunal mdrrrrr... A QUAND DES GENS COMPETENTS ET AU DESSUS DE TOUS SOUPÇONS AU POUVOIR ? TRISTE REUNION...

2.Posté par La Reunion, l'Europe dans l'océan Indien le 03/07/2012 09:28
Vous avez raison de rappeler ce que l'Europe nous donne, mais l'Europe ne doit pas oublier que La Reunion est sa vitrine dans l'Ocean Indien. C'est important!

3.Posté par vital le 03/07/2012 21:20
les fonds structurels qui ont arrosé abondemmment la réunion risquent de s'amenuiser . alors nos deux représentant ont été quémandé une petite monnaie à l'europe en dressant comme à chaque fois ,un tableau sombre de la situation sociale et économique histoire d'émouvoir les parlementaires éuropéens . spéctacle pitoyable de ces deux politiciens en déficit d'imagination .ce dont la réunion a besoin c'est un projet de développement endogéne qui tienne compte de son inscription dans la zone océean indien ,

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales