Social

Forte mobilisation contre la réforme des retraites à Saint-Denis

Aujourd'hui, les syndicats et partis de Gauche ont manifesté contre la réforme des retraites, dont l'examen par les députés commence à l'Assemblée Nationale. Le cortège a rassemblé près de 7.000 manifestants, selon les syndicats, à Saint-Denis.









Ce matin, le départ de la manifestation a été donné à 10 heures au petit marché de Saint-Denis. Près de 7.000 manifestants se sont rassemblés à l'appel des syndicats et partis de Gauche pour demander le retrait de la réforme des retraites, examiné en ce moment par les députés à l'Assemblée Nationale.

Syndicats et partis de Gauche unis

Les leaders syndicaux ont marché en tête du cortège, unis devant l'ensemble des manifestants. l'Unef, représenté par sa présidente Camille Maillot, a dénoncé "une réforme dangereuse pour la jeunesse, car un jeune qui arrive sur le marché du travail à l'âge de 28 ans, ne pourra pas cotiser 42 ans sans interruption, soit jusqu'à 70 ans" concluant "il est impossible pour notre génération de cotiser les 42 ans, nous ne voulons pas être la génération sacrifiée sur l'autel du plan de rigueur du gouvernement"

"Nous récusons cette loi Sarkozy, Fillon, Woerth. Une loi injuste. Nous réclamons une retraite à 60 ans et à taux plein. Il est urgent que les citoyens comprennent qu'il faut se mobiliser maintenant pour empêcher la réélection de Nicolas Sarkozy" explique Eric Soret, porte-parole du NPAR.

Pour Jean-Pierre Rivière, secrétaire général de la CFDT, "la réforme des retraites est menée au pas de charge par le gouvernement. C'est une réforme injuste qui va pénaliser les jeunes et ceux qui ont travaillé tôt" expliquant que "l'architecture globale de ce projet de réforme est inacceptable et c'est pour cela que nous manifestons aujourd'hui".

"C'est une réforme qui vise à appauvrir encore plus les retraités, à faire de la politique anti-chômage par le report de l'âge légal de départ à la retraite" explique Ivan Hoareau, secrétaire général de la CGTR, qui conclut "cette réforme est une approche comptable au lieu d'être un vrai projet de société".

La manifestation a terminé son parcours devant la Préfecture de la Réunion et s'est conclu traditionnellement par la prise de parole depuis le podium installé sur le square La Bourdonnais. Le cortège a rassemblé près de 7.000 manifestants, selon les syndicats, et 3.500 selon la Préfecture, à Saint-Denis.
Mardi 7 Septembre 2010 - 17:36
Julien Delarue
Lu 1691 fois




1.Posté par bertel le 07/09/2010 18:37
Il faut arrêter de parler des syndicats et partis de gauche qui seraient les seuls à manifester, même si les récupérateurs de tout, les vergès et toute la clique, les ratenon et autres mouen étaient de la partie.

J' y étais ! J' ai croisé de très nombreux salariés du public et du privé, des amis collègues et connaissances, qui avouent avoir voté sarkozy en mai 2007 !!!

Ceci dit : vive l'ambiance de la CGTR !... Oté bana lé doué !...

Le anièl boyer a fait dans le ridicule en fin de cortège avec son drapeau, ses trois manifestants dont une tantine un peu excitée avec un mégaphone...

Bertel de Vacoa


2.Posté par Où est Woerth ? le 07/09/2010 18:54
Où est Woerth ? coincé dans une manif ?

D'après certaines indiscrétions, il prend le thé avec Liliane en attendant ..... l'enveloppe.


3.Posté par Hyper-Payet le 07/09/2010 19:09
Merci Bertel, vous m'avez enlevé les mots de la bouche. Et c'est très bien dit.

4.Posté par noe974 le 07/09/2010 19:29
SVP , cessez de gonfler les chiffres .
Mathématiquement : tout juste 1000 m2 occupés à raison de 3 personnes au m2 , ça fait ??? jevous le donne en mille ... 3000 personnes . Sans compter les surfaces inoccupées .

Donnez les vrais chiffres .
Beaucoup sont restés chez eux au lieu d'aller manifester . La peur de se faire voir , peut-être ?
C'est ça le Monde !!!

5.Posté par lol le 07/09/2010 20:21
Franchement, enlève les fonctionnaires dans les manifestations et les lycéens , il reste quoi comme personne pour défilé. Zéro calbasse, alors dit pas que c'est une manifestation réussie

6.Posté par laluno le 07/09/2010 20:28

Oui ceux qui étaient en tète la cgtr ..?savaient deja combien il y avait de manifestants derrière.eux..
La majorité se connaissait (80% d'enseignants et d'autres fonctionnaires ).. j'étais coincé par un bouchon j'ai vu cette manif qui ne semblait pas très enthousiaste, à part les brailleurs encagoulés de rouges...

7.Posté par David le 07/09/2010 21:36
"Ceci dit : vive l'ambiance de la CGTR !... Oté bana lé doué !... "
...pour manipuler, oui. Et ça marche.

8.Posté par bertel le 08/09/2010 14:11
" 7.Posté par David le 07/09/2010 21:36
"Ceci dit : vive l'ambiance de la CGTR !... Oté bana lé doué !... "
...pour manipuler, oui. Et ça marche. "


Quand on ne comprend pas, on demande poliment ! Je ne suis certainement pas pro-CGTR quant aux orientations syndicales. Mais pour l'ambiance dans un défilé, oui, ils savent y faire.

Olélé ! Olala ! CGTR est là !... Lol

Bertel de Vacoa

9.Posté par bertel le 08/09/2010 14:19
" 4.Posté par noe974 le 07/09/2010 19:29
SVP , cessez de gonfler les chiffres .
Mathématiquement : tout juste 1000 m2 occupés à raison de 3 personnes au m2 , ça fait ??? jevous le donne en mille ... 3000 personnes .


La mauvaise foi dans toute sa splendeur !

Le revenu de l'arche aurait-il pris un coup de soleil ? Il semble avoir une très mauvaise vue et le sens de la mesure altéré. Il est prié d'aller mesurer la largeur et la longueur de la rue piétonne et de la rue de Paris avant de raconter n'importe quoi.

Bertel de Vacoa

10.Posté par la peau le 08/09/2010 16:20
au post 4 ça dois bien payer a l'umpfn ,umpiste a mort meme dans la bétise

11.Posté par la peau le 08/09/2010 16:22
il faut qu'il refais une autre réforme plus juste gouvernement la moke

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales