Société

Formation d'agent de sûreté aéroportuaire: 9 Réunionnais en partance pour Paris

9 Réunionnais partiront à Paris pour leur stage d'agent de sûreté aéroportuaire. Opération rendue possible grâce à Asa et Aero Consulting, spécialisés dans le domaine de la sûreté aéroportuaire.


Olivier Devaux, directeur de la société d'agents de sécurité All Security Assistant (ASA). A sa droite le directeur d'Aero consulting
Olivier Devaux, directeur de la société d'agents de sécurité All Security Assistant (ASA). A sa droite le directeur d'Aero consulting
9 stagiaires réunionnais débuteront leur CDD en juillet à l'aéroport Charles de Gaulle après une présélection organisée par Pôle Emploi.

Pour Sheina Mohamed, collaboratrice d'Olivier Devaux (directeur d'ASA), "la qualité principale d'un agent de sûreté, c'est le sourire, posséder un casier judiciaire vierge (précisément le bulletin numéro 3), ASA a sélectionné les plus motivés et surtout les plus prêts pour la mobilité, ce qui a éliminé une bonne partie des candidats ne souhaitant pas bouger de la Réunion. On a souhaité donner leur chance à des personnes en reconversion, et aussi aux femmes en raison de la mixité obligatoire dans le domaine de la sûreté car les hommes palpent les hommes et les femmes palpent les femmes", explique-t-elle.

"Je me vois revenir dans moins de 10 ans"

La moyenne d'âge des stagiaires est de 24 ans, sachant qu'il faut avoir 18 ans minimum, n'avoir aucun antécédent judiciaire, pouvoir différencier les couleurs, avoir obtenu l'Autorisation préalable à l'entrée en formation (délivrée par le CNAPS). La plus âgée des stagiaires a 42 ans, aucune limite d'âge n'est requise pour le métier.

Muriel, âgée de 28 ans, est l'une des 9 stagiaires qui quitteront l'île. Elle a exercé en tant que chargée de clientèle dans la téléphonie avant d'entamer ses 225 heures de formation puis a réalisé un stage en tant qu'agent d'escale. "Cette formation d'agent de sûreté dans l'aéroportuaire c'est un peu la continuité", affirme-t-elle. La jeune femme avoue également être "un garçon manqué, fascinée par le monde aéroportuaire".

Concernant son départ pour la métropole, elle nous confie être prête. "C'est un projet de vie, mon compagnon suit également la même formation et nous avons un enfant. Pour nous c'est un nouveau départ. Je me vois revenir dans moins de 10 ans mais pas dans l'immédiat".

Les 9 stagiaires en compagnie de Cheïna Mohamed (en bleu), ainsi que d'Apollinaire Mendy, leur instructeur de formation (à droite)
Les 9 stagiaires en compagnie de Cheïna Mohamed (en bleu), ainsi que d'Apollinaire Mendy, leur instructeur de formation (à droite)
Mardi 10 Mai 2016 - 14:57
Julie Ribeyra
Lu 3861 fois




1.Posté par Stéphane le 10/05/2016 18:31 (depuis mobile)
Félicitation a eux et bonne chance vous alai faire un bo métier sa je peu vous le dire bonne chance

2.Posté par Muriel le 10/05/2016 19:44 (depuis mobile)
Merci Stéphane. Nouveau départ et un beau métier d''avenir en main

3.Posté par riou le 10/05/2016 19:26
Bon courage à vous plus de week-end plus de jours férié plus de vie privée et le tout pour un salaire misérable. La profession n'est pas reconnu on associe toujours sûreté à sécurité.l le pôle emploi ne connaît même pas notre corps de métier.

4.Posté par Sophie le 10/05/2016 23:03 (depuis mobile)
Oterrr ben mi connai 3 stagiaires!! Murielle , nicolas et laurence! Ben bon depart a zot LA FAMILLE! Ma ni voir a zot mois juillet hihii!

5.Posté par Petitpapanoël le 10/05/2016 23:34 (depuis mobile)
Présélection par Pôle emploi, bien. Et qui a financé la formation? L'entreprise privée? Je pense que non. Ms bien l'argent public (Pôle emploi que tt le monde critique!) et L'opca. Bon courage à vs. J'espère qu'on a prévu un logement pr vs.

6.Posté par Dyonisien le 11/05/2016 08:10 (depuis mobile)
Zot i konai pas kel galere i attende a zot labas , travail tres precaire ,bon courgage a zot ... Lol

7.Posté par catherine le 11/05/2016 09:45 (depuis mobile)
Très belle opportunité. Un métier d''avenir. Un coucou à Muriel , nicolas, lucinda , Jean francois, laurence, cléor, Bertrand , Caroline et moi même. Bonne chance à tous pour notre avenir.

8.Posté par bernardo le 11/05/2016 10:28
du courage zot n'aura besoin ^^ m'a la travaille 1 an sur roissy puis arrêté ! métier avec peu de perspective d'évolution , pas de reconnaissance , collègues de travail qui en ont rien a foutre ( beaucoup d'étudiants, d'ex policier, des jeunes de banlieue qui faut faire travailler ) , planning /horaire de misère comme le salaire d'ailleurs ! remise en cause des marchés tous les 3 ou 5 ans ( donc faut croiser les doigts pour la boite ou tu travaille remporte le marché ! surtout sur roissy ou la direction fait des économies sur la partie sureté ) bref , lé pas que négatif , l'a permis de voyager , bat karé en métropole :)

9.Posté par fred le 11/05/2016 12:07
Boulot a chier

10.Posté par Ingrid le 11/05/2016 20:29 (depuis mobile)
Super métier , bisous A l'équipe d'ASA merci pour m'avoir permis de réaliser mon rêve. Bisous Sheina ét Mr DEVAUX

11.Posté par La réalité le 11/05/2016 20:30 (depuis mobile)
Très beau métier et surtout bon courage à tous c''''est honnête gens, j''''espère vraiment que vous allez réussir! Et encore un plus grand courage à ce soie disant directeur ASA qui fait tout pour coulée sa société avec quelque millions de dettes sociale.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 13:47 Le Barachois fermé ce soir

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales