Société

Fondation Père Favron: De nouvelles technologies pour accompagner les seniors


Fondation Père Favron: De nouvelles technologies pour accompagner les seniors
La structure de la population réunionnaise change. Selon les projections de l’Insee, la proportion de personnes âgées va doubler en 2030. Pour y faire face, la Fondation Père Favron organisait ce mardi une conférence pour présenter les nouvelles technologies dédiées à l’accompagnement des seniors et des personnes handicapées. 

Bon nombre de projets offrant notamment des solutions adaptées pour le maintien à domicile se développent surfant sur la silver économie (ou économie des séniors liée à l’accroissement de l’espérance de vie). 

La Tasda (Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie) est ainsi venue présenter ses avancées en matière de sécurité. Géolocalisation, capteurs de chute ou encore capteurs environnementaux signalant des intrusions, ou détectant de la fumée ou du CO2 ... Autant de technologies utiles aux personnes âgées sous réserve d’une bonne adéquation entre le service, le produit et les besoins des patients, a indiqué Véronique Chirié, directrice de TASDA. 

Au niveau local, le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) Tesis innove également dans l'e-santé. Cet interlocuteur des professionnels de santé de La Réunion et Mayotte a ainsi créé un outil pour faciliter les échanges entre les professionnels de santé. Basée dans les locaux du Groupement au Port, La Ruche a notamment permis la création d’un dossier usager médico-social informatisé qui favorise le partage d’informations entre professionnels sur les patients et usagers. 

Autre innovation présentée ce mardi, la télémédecine. "Cette pratique médicale déployée dans plusieurs EHPAD de l’île offre la possibilité au médecin de donner une consultation ou de surveiller à distance l’état d’un patient qui ne pourrait plus se déplacer ", explique Antoine Lerat, directeur du GCS TESIS.

Avec ses 34 établissements répartis sur l’ensemble de l’île pour personnes âgées et handicapées, la Fondation Père Favron espère très rapidement pouvoir intégrer ses nouvelles technologies dans le quotidien des acteurs de la santé et des patients grâce au soutien de l’ARS OI.  " Leur utilisation relève d’ un état d’esprit. Au final ces innovations permettent non seulement d’améliorer la prise en charge des patients, les conditions de travail des professionnels mais permettent aussi de réaliser à terme des économies", conclut Jean-Louis Carrère, président du conseil d'administration de la Fondation. 
Mardi 14 Juin 2016 - 17:28
Lu 1016 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales