Economie

Foire internationale de Madagascar : Bilan satisfaisant pour le Club Export Réunion

Avec le soutien de l’Union européenne et de la Région Réunion, le Club Export Réunion a emmené une délégation d’une cinquantaine d’entreprises, soit 80 personnes, dans le cadre de la dixième édition de la FIM (Foire internationale de Madagascar) du 6 au 9 mai 2015 à Tananarive. L’objectif était de favoriser la coopération économique et commerciale entre les entreprises des deux iles. Un bilan dont se félicitent les organisateurs. Voici leur communiqué :


L'ambassadeur de France, François Goldblatt, le Premier ministre de Madagascar et Gilles Couapel, président du Club Export Réunion
L'ambassadeur de France, François Goldblatt, le Premier ministre de Madagascar et Gilles Couapel, président du Club Export Réunion
La Réunion était invitée d’honneur cette année pour la dixième édition de la FIM. Malgré la tenue du Salon de la maison à la Réunion sur les mêmes créneaux de dates (une trentaine d’entreprises n’ont pu faire le déplacement à Madagascar pour cette raison), une nombreuse délégation a suivi le Club Export dans la capitale malgache, Dominique Fournel représentant la Région Réunion. Quatre secteurs d’activités présentaient leur savoir-faire : bâtiment, distribution, environnement et énergie, TIC et services.
 
Outre les sept conférences thématiques, les rencontres networking, ce ne sont pas moins de 150 rendez-vous B to B, organisés par le club, qui se sont déroulés sur deux journées, au sein du pavillon du Club Export, soit le double de l’édition 2014. Les secteurs qui ont suscité le plus d’intérêt ont été les services TIC et certification Qualité. Quelques contrats ont d’ores et déjà été signés sur place avec succès, des futures collaborations industrielles étant attendues prochainement. Les entreprises malgaches se sont montrées très réceptives aux savoir-faire des entreprises réunionnaises sur des marchés porteurs, et très sensibles au partage d’expertise.
 
"On sent bien que l’économie malgache veut redémarrer, notamment l’industrie pour rivaliser avec l’import. A ce titre les entreprises ont besoin de mettre en place des chantiers de remise à niveau de leurs process industriels et de qualité » indique François Mandroux, vice-président du Club Export. « Auparavant, les Malgaches ne connaissaient pas les expertises disponibles à deux heures de vol. Ces rencontres permettent d’échanger et de démontrer notre savoir-faire".
 
Pour Gilles Couapel, président du Club Export, "Investir à Madagascar doit s’envisager à long terme. Lorsqu’on est installé depuis un certain nombre d’années, on fait preuve de crédibilité auprès de nos partenaires. Lorsqu’on se développe à Madagascar, on crée des emplois et de la valeur ajoutée à la Réunion " se félicite-t-il. Le président souligne la qualité des entrepreneurs malgaches qui ont réalisé de gros investissements sur leurs stands.
 
Prochaine étape mi-octobre avec l’invitation, à la Réunion, d’une dizaine d’entreprises malgaches, avec pour objectif de leur montrer, sur le terrain, les ressources dont notre île dispose (laboratoires, plateformes techniques…) et les potentiels de transferts de compétences vers la Grande Ile. 
Lundi 11 Mai 2015 - 16:35
Lu 1350 fois




1.Posté par gilles le 11/05/2015 21:44
La coopération régionale est primordiale pour le développement économique insulaire, c'est dans cette coopération que La Réunion va avancer

2.Posté par GIRONDIN le 11/05/2015 22:52 (depuis mobile)
Avec le soutien de l’Union européenne et de la Région Réunion, le Club Export Réunion a emmené une délégation d’une cinquantaine d’entreprises, soit 80 personnes...

J'aime le CAPITALISME!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales