Culture

Florilèges: TAK ravi de la hausse de la fréquentation

Cette 33ème édition des Florilèges, qui s’est clôturée hier, a été un " succès " à en croire le maire du Tampon, André Thien-Ah-Koon. Dans un communiqué, ce dernier s’est notamment félicité de la hausse fréquentation de cette édition, qui a dépassé le cap des 300 000 visiteurs :


"Cette année Florilèges a été un véritable succès,  c'est pour cette raison  que je tenais  d'abord à remercier le conseil municipal qui a débloqué les crédits pour permettre l'organisation de cette fête.

Je tenais aussi à remercier les partenaires qui nous ont fait confiance, qui nous font confiance. Ils ont été nombreux cette année et la fête a été belle grâce à eux.

Le succès et la réussite de Florilèges reposent aussi sur une organisation incroyable, à laquelle collaborent efficacement les services municipaux, les services de sécurité,  la gendarmerie, la police municipale, les pompiers, les médiateurs les agents municipaux et les administrations.

Je voudrai ici, publiquement,  leur rendre hommage  pour leur implication et leur dévouement à tous. Il n'y a eu aucun incident cette année.

Cette 33e édition a été un succès dans le jardin, sur la commerciale, sur la foraine et les concerts avec 300 000 visiteurs, c'est à dire une hausse de la fréquentation partout.

Les artistes de toutes les scènes, petites et grande ont beaucoup émerveillé le public.
Nous sommes ravis de notre politique de promotion des artistes locaux qui ont fait fureur sur le Grande Scène.  
 
Nous avons permis au public :
−    de se retrouver
−    de faire des bonnes affaires
−    aux exposants et forains de vendre
−    et aux horticulteurs de mettre en valeur leurs fleurs et plantes

Je tiens d'ailleurs  à remercier le Président du syndicat des horticulteurs,  je voudrai remercier les professionnels  dont certains nous sont fidèles depuis le début et avec lesquels nous avons établi de longue date un partenariat gagnant-gagnant. Et je tiens à remercier Mickael Gagnière qui a donné du cachet à cette 33e édition avec la création d'un jardin dans le Parc floral.

Je souhaite redonner confiance  et embellir encore les Florilèges.

Nous allons continuer :
−    à améliorer le jardin  en collaboration avec les horticulteurs.
−    à trouver des nouveautés pour étonner le public
−    à améliorer le site pour la 3e jeunesse
Nous continuerons :
−    à optimiser  le site SIDR 400   pour renforcer la venue du public sur site.
−    à améliorer la programmation artistique avec du folklore de la Réunion et de l'Océan Indien
−    à travailler sur les horaires et à simplifier la tarification

D'ailleurs je tiens  à remercier vous le public venu en masse sans qui les Florilèges n'existerait pas.  

MERCI A TOUS !"
 
Lundi 17 Octobre 2016 - 10:50
Lu 1091 fois




1.Posté par Candide le 17/10/2016 10:59
Quel menteur ! Il a interdit de communiquer sur les vrais chiffres. Mais beaucoup de personnes de la commune, sous couvert d'anonymat, confirment que cela a été un véritable fiasco cette année et que la commune a perdu beaucoup d'argent sur l'édition 2016. TAK, tel un dictateur, communique n'importe quoi et aucun journaliste ne fait un minimum de vérifications. Lamentable !

2.Posté par ZembroKaf le 17/10/2016 11:42
Auto congratulation...de TAK...les commerçants/forains/exposants confirment que depuis quelques années...la fréquentation..plonge !!!
Heureusement les têtes d'affiches on été là pour relever le niveau !!!

3.Posté par missBoudin le 17/10/2016 13:11
POSTE 1: j'y suis allée le premier jour... et l'avant dernier jour.........
constat: même tas de plantes un peu partout durant toute la fête! Je crois que c'est la première fois que je vois certaines plantes très prisées habituellement qui restent et qui ne se vendent pas...............
il y a du monde c'est vrai mais les gens n’achètent plus à tout va comme il y a quelques années........

4.Posté par Dozen le 17/10/2016 13:21
Pour y avoir fait un tour, je peux dire que c'est du gros mytho ! Il est loin le grand florilege de l'époque.
Les rues étaient à peine semi pleines, et les gens semblent lasser de ces foires commercailes à répétition !

5.Posté par ZembroKaf le 17/10/2016 15:53
@4 "Dozen"
Les rues étaient à peine semi pleines, et les gens semblent lasser de ces foires commercailes à répétition !


Et dire que l'association des commerçants de Saint Pierre....voulait organiser une semi-braderie pour :
"éviter la fuite des clients de Saint Pierre vers le Tampon"
pour eux c'est une...jouissance...ces braderies et foires "archaïques"...et la mairie par l'intermédiaire de son adjoint qui voyage "en club"...adore se genre de masturbation...il prend son pied de voir cette foule déambuler...le dynamisme "économique" saint pierrois dans toute sa splendeur !!!

6.Posté par VU DES HAUTS le 17/10/2016 16:20
Les commentaires détracteurs sont manifestement manipulés et manipulateurs.
Toute personne qui a un peu observé les florilèges de cette année sont forcées de constater que cela a été un succès.
Que les oiseaux de mauvaise augure apportent la preuve du contraire pour soutenir leurs déversements politiciens.
On peut présumer de leur appartenance politique, et les comprendre puisqu'ils oeuvrent pour ceux qui ont laissé la Ville exsangue entre 2008 et 2013!!! c'est sûr qu'à cette époque, Florilèges avaient perdu beaucoup de leur lustre.
Désormais, cette fête emblématique du Tampon et de toute la Réunion a retrouvé ses couleurs.

Manifestement cela ne plait pas à tout le monde.

On ne peut empêcher les pisse vinaigre de pisser !

7.Posté par Miro le 17/10/2016 17:18
Notre maire n'a aucune honte à mentir et à affabuler. Les florilèges sont sensés être avant tout un divertissement mais les prix pratiqués pour pouvoir pénétrer dans l'enceinte des manèges sont par trop prohibitifs pour les familles. Il serait bon qu'un sondage honnête soit effectué pour avoir une idée précise de la fréquentation par les tamponnais. Mes voisins ne se cachent pas pour dire qu'ils ont évité "les florilèges" faute de moyens financiers suffisants. Au final, peu de tamponnais ont fréquenté cette manifestation.
Ceci dit, il serait bon qu'il se rende enfin compte que cette manifestation est un fiasco complet tant sur le plan économique, qu'écologique ou sociétal. Que faites vous du respect du repos nocturne de vos administrés: jusque très tard dans la nuit, les sonorités musicales (?) et les hurlements hystériques déferlaient par la voie des haut-parleurs déréglés (?), sur la commune très loin du lieu de la manifestation.
A votre place, j'éviterai de me couvrir de ridicule en pratiquant la méthode Coué: Non, monsieur le maire, tout ne va pas bien, c'est tout le contraire. Vos administrés écoeurés vous le feront savoir par la voie des urnes. A bon entendeur, salut ! .....

8.Posté par ya ka fo qu''''on le 17/10/2016 18:32
Réussite or not réussite that is the debate
Bon moi j'ai été voir Roch Voisine est vraiment c'était le désert. Pour samedi dernier les horticulteurs n'en pouvaient plus d'attendre le client. Du coup on a fait de bonne affaire comme ils étaient obligés de casser les prix.
Ensuite, le parc était presque vide, il y avait même un stand de la région et d'un promoteur de métropôle pour le meubler ce vide. Bref, le Florilège des grandes années c'est fini,

Et quelque soit le parti politique auquel on appartient c'est bien dommage, car personne n'a de vrai solution. Les prix expliquent un peu la chose, mais le parti d'opposition au Tampon est responsable car c'est bien le Député qui a obligé la mairie à faire un budget à part pour Florilège et donc à équilibrer ce budget par les recettes. Une vrai erreur ! Il est partisan de la terre brulé, si je ne peux pas y être, alors je mets le feu!!

9.Posté par GIRONDIN le 18/10/2016 07:50
Zinfo est zentille avec Mr TAK depuis quelque temps!

10.Posté par wtf le 18/10/2016 09:38
Il serait plus que temps, de moderniser cette fête. Profiter justement de son "sucés" pour la délocaliser et y concéder un vrai site, structurant, propre, dédié à cette fêtes et d'autres manifestations annuelles. Vous avez les bases pour faire un parc d'attractions de grande ampleur et dynamiser l'économie de la ville sur le long terme.

33 ans d'existence, c'est ça ! et en trois décennies, toujours les mêmes articles, les mêmes manèges... Peur de changer quelque chose et que cela foire ? au contraire, ça serait l'occasion de mettre en commun les acteurs locaux gérants les structures et activités festives dans un complexe dédié, plutôt que de parler d'un parc du volcan qui traîne des pieds, autant partir sur cette base existante Florilléges/Miel Vert, un site dédié, des équipements dédiés, des activités modernisées....profiter de l'occasion.

Déjà qu'autrefois, dans les années 90, Florilléges / Miel Vert étaient les seules grosses manifestations sur l'ile qui permettait d'avoir des bons concert de grands artistes à audience nationale ou internationale. De nos jours, il y a pleins d'autres manifestations qui ont des sites dédiés et une notoriété supérieure (Leu tempo Festival, Sakifo, Cité des Arts....). Par conséquent, Florilléges / Miel Vert, n'ont plus l'exclusivité de production de bons artistes. Il est par conséquent, plus que temps, de vraiment réfléchir à moderniser cette fête populaire pour sa propre survie mais aussi et simplement parce que le monde d’aujourd’hui, n'est plus le monde des 80°s.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales