Social

Florilège de réactions

Le préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni, a demandé aux pétroliers de baisser de 10 centimes d’euro le prix du litre de carburant. C’est ce qui a permis de débloquer le conflit. En marge des diverses réactions recueillies à l'issue de la signature du protocole d'accord, Raymond Lauret, conseiller régional, pose alors la question suivante : “Est-ce que ce n’est pas à l’Etat d’influer sur les modalités de fixations du prix du carburant?”


Ary-Claude Caro, porte-parole de l’intersyndicale : “Ces cinq jours de combat ont été longs et éprouvants pour les transporteurs, et peut-être un peu plus pour une partie de la population. Aussi, nous présentons nos excuses à tous les Réunionnais pour les gênes que notre mouvement a occasionnées. Nous nous réjouissons de la signature de ce protocole d’accord. C’est un résultat positif pour l’intersyndicale des transporteurs, nous sommes également fiers d’avoir obtenu une baisse de 10 centimes d’euro par litre de carburant pour la population”.

Pierre Vergès, vice-président de la Région Réunion : “Je voudrais avant tout saluer la méthodologie qui était celle du président de la Chambre de commerce. Cela permis de résorber le malentendu qui est intervenu avant le week-end. Ce week-end a été tout de même salutaire, car nous avons travaillé en mesurant les dangers qui nous guettent tous, puisque d’une revendication catégorielle, il y a eu la prise en main par l’opinion du coût du carburant dans le budget des ménages”.

Eric Magamootoo, président de la CCIR : “Je crois que nous avons réussi notre mission de médiation. Nous avons pu emmener tout le monde à se parler, à s’écouter, à se comprendre, et à conclure la fin de ce conflit. Je m’en réjouis. A cet instant, je pense à l’ensemble de la population réunionnaise et aux entreprises qui ont souffert au cours de ces derniers jours".

Raymond Lauret, conseiller régional : “Ce conflit nous amène à nous poser la question suivante : est-ce qu’à la Région nous devons diminuer les enveloppes qui nous permettent de financer des travaux routiers? Ces chantiers donnent du travail à ces mêmes entreprises. Et est-ce que ce n’est pas à l’Etat d’influer au plus haut niveau, sur les modalités de fixation du prix du carburant?

Joël Mongin, président de la FNTR : “Je tiens à remercier Monsieur le préfet, car sans son intervention, nous n’aurions pas eu les 10 centimes d’euro qui nous ont permis d’avoir une base de négociation convenable pour les transporteurs. Je remercie également la Région Réunion pour l’effort fait pour les socio-professionnels. Ce geste aurait pu intervenir dès vendredi”.

Pierre-Henry Maccioni, préfet de La Réunion : “J’ai pris moi-même l'initiative par rapport à la réunion de vendredi dernier, de demander un effort supplémentaire aux pétroliers pour que la mise soit multipliée par deux. C’est-à-dire qu’à partir de mercredi, tous les Réunionnais auront accès à la pompe avec une baisse de 10 centimes d’euro, que ce soit sur le gazole, ou le super sans-plomb”.

Roland Robert, président de l’Association des maires : “En moyenne, l’octroi de mer représente 25% du budget des municipalités, C’est une somme conséquente surtout pour les petites communes. Cet argent nous permet de construire des routes, des écoles et diverses infrastructures. L’octroi de mer est vital pour les mairies”.

Mardi 11 Novembre 2008 - 09:00
Jismy Ramoudou
Lu 5170 fois




1.Posté par cris974 le 11/11/2008 09:09
Mongin passe la pommade au Préfet, à la Région, à la CCIR,à la CGPER, aux Maires et donne........ de la vaseline pour tous les autres.
Mongin le roi du baratin............ et de la brosse à reluire !

2.Posté par David le 11/11/2008 10:01
Y'aurait-il un moyen d'interpeller monsieur Magamootoo, président de la CCIR ? Il a été gentil de joueur les médiateurs pour les transporteurs-voyous. Mais à aucun moment, il n'a pensé au C et au I de CCIR , à savoir au commerce et à l'industrie. Il est resté passif et a accepté que des milliers de commerce perdent 5 jours de chiffre d'affaire dans un contexte économique difficile.

Monsieur Magamootoo, ne serait-il pas temps maintenant de vous occuper de vos oignons, à savoir, des commerçants victimes ?

3.Posté par loopin974 le 11/11/2008 10:23
pour info la synthèse de l'afp

L’accord, trouvé après plus de huit heures de négociations entre les représentants des grévistes, les pétroliers, la Région et la préfecture, prévoit une baisse de 10 centimes pour tous les automobilistes à compter de mercredi et de 10 centimes supplémentaires pour les professionnels de la route, à partir de vendredi. Dès l’annonce de l’accord, les transporteurs installés à des barrages routiers ont commencé à quitter les lieux à grands coups de klaxon. Vendredi, les sociétés pétrolières avaient accepté de baisser de 5 centimes à la pompe le litre de gazole et de super, ce qui avait été jugé insuffisant par les grévistes. Lors du nouveau round de négociations lundi, le préfet de la Réunion, Pierre-Henry Maccioni, a annoncé une baisse de 5 centimes supplémentaires. De con côté, la Région a accepté de verser 2,5 millions d’euros aux professionnels, sous forme de 10 centimes par litre de carburant, ce qui permettra aux transporteurs de bénéficier de 20 centimes au total par litre comme ils le réclamaient. Ces 2,5 millions correspondent au surplus de recettes perçu sur les taxes par la Région, suite à l’augmentation du prix des carburants ces derniers mois. Le préfet de la Réunion s’est félicité d’une "sortie de crise honorable pour tous", souhaitant que la Réunion "retrouve au plus vite une vie normale". Il a également rappelé l’envoi prochain dans l’île d’une mission de l’inspection générale de l’administration pour "mettre à plat le système de fixation des prix du carburant". L’accord sur la baisse du prix de l’essence devrait permettre la reprise de l’activité économique de l’île paralysée depuis cinq jours par les barrages installés sur les principaux axes routiers. Le litre de gazole vaut à la Réunion 1,25 euro et le litre de super 1,54 euro. Toutes les stations-service pratiquent le même prix. Les taxes sur l’essence sont perçues par la Région.

4.Posté par MoA le 11/11/2008 10:38
“En moyenne, l’octroi de mer représente 25% du budget des municipalités ...." Roland Robert, président de l’Association des maires

Mais qui peut me dire quelle est le pourcentage des produits pétroliers dans "l'octroi de maire"

5.Posté par CREOTAS le 11/11/2008 10:43
Je souhaite apporter quelques précisions suite à de nombreuses réactions « épidermiques » de déception montrant hélas qu’en général (je m'y inclus aussi), on parle sans savoir de quoi on parle, c'est à dire en n'y connaissant pas grand chose, et en exprimant un point de vue critiquable. Désolé d’avance d’être un peu long.

1 - Sur la contribution des transporteurs (marchandises, passagers) aux prélèvements carburant (FIRT, octroi de mer, ….), elle est la plus importante car ils consomment les 9/10 du carburant consommés à la Réunion (384.000 tonnes sur 436.000 tonnes, chiffres 2007) ; ils payent donc le plus de prélèvements (FIRT, octroi de mer...), logique. Donc, il est faux de croire que les usagers lambda avec leur « tite » voiture paient le plus de taxes. J'ai écrit moi même ce genre d'ânerie hier je crois, et m'en excuse. Mea culpa. Ceci étant , comme ils polluent et dégradent le plus les routes, normal qu'ils participent... le plus!

2 - Sur le "lâchage" des transporteurs, j'ai pour ma part été sceptique dès le départ et n'ai pas varié. Je pense que leur discours populiste n'avait que pour but de justifier leur mouvement dans la population pour qu’elle l’accepte, et qu’ils ne finissent par être impopulaires au point de se faire brûler ou casser leurs camions ou leur tête, même si dans le feu de l’action certains leaders y ont cru ! Car a-t-on déjà vu des mouvements corporatistes défendre vraiment l'intérêt général? Moi, non. Celui-ci est invoqué en général en second plan, pour tenter de justifier les intérêts corporatistes (et je le comprends, cette défense me paraît légitime) défendus en premier lieu.

A-t-on oublié que bloquer les routes est un délit pénal aux conséquences graves qui pénalise bcp de monde (journées de travail de salariés, artisans, commerçants… perdues) et une atteinte grave à une liberté fondamentale, celle de circuler ?

Et ne s’est-on pas dit que le blocage aurait pu se limiter aux centres de décisions (Région, préfecture, cies pétrolières, CCIR…) et non être généralisé, quand on sait qu’à la Réunion, il n’y a pas d’alternative à la route (hormis le vélo et les jambes) ?

Et de nombreuses personnes étaient d’accord ? Sont-elles donc naïves pour avoir bien gobé le « pseudo raisonnement » des transporteurs, sans y réfléchir, et qui se disent à présent déçues ? Qu’elles ne s’en prennent qu’à elles-mêmes ! Bonjour le bon sens réunionnais.... de beaucoup (mais pas tous heureusement! Bonjour les pigeons... ! Comme disait trouillomètre que je rejoins: rouuuuuuuwwwwwwww rouuuuuuuuuuwwwwww ça s'accompagne d'un lancer de rabato, ici les paroles démago des transporteurs)!).

3 - Sur le fond du problème, personne ne m'a apporté de réponses à mes questions: la charge carburant étant la même pour toutes les entreprises (prix/litre) et pouvant se répercuter sur les factures ou situations de marché (avec jeu des clauses d'indexation ou renégociation des marchés), en quoi cela affecte les transporteurs? Au pire, actions individuelles ou collectives en justice (ah oui, c’est pas bien vu, …. donc l’explication de ce mouvement serait là ?)

4 - Par cette nouvelle détaxe, ne vient-on pas d'accorder une aide fiscale indirecte à ces entreprises, et donc un bonus à leur gestion, peut-être critiquable (investissements - camions achetés peut-être imprudemment, entreprises non rentables vu la concurrence....). En principe quand une entreprise va mal, elle augmente son capital, ou vend une partie de ses actifs ou est mise en redressement ou en liquidation judiciaire.. Ca se passe hélas tous les jours pour nombre d’entre elles et sans blocage de routes !

Les agriculteurs et autres professions ont commencé à se mettre aux côtés des transporteurs et à revendiquer aussi une détaxe, ou, ah quel bel euphémisme, un « carburant professionnel » !

C’est donc un nouveau système d’aide aux entreprises qui se met en place via ce pb des carburants…. Vous êtes au courant ? Pendant ce temps là, les grands travaux routiers, il faudra les payer par le biais du FIRT, octroi de mer, ….. ou par le biais d’une augmentation de leur taux, ou d’un péage ) . Bref, la note du contribuable s’allonge !

5 – Une baisse aurait pu se produire en fin d’année, vu la baisse du carburant : il est aussi possible qu’elle n’ait pas eu lieu, mais si tel avait été le cas, ce mouvement n’aurait servi à rien. De toute façon, maintenant, c’est fini pour un bon trimestre ou plus, le temps que le prix du baril de pétrole, qui est à 64 $ environ, remonte… !

6 – Sur l’intervention du Préfet, méritoire dans le contexte fatigant des négociations, je retiens qu’il ne s’agissait pour lui que d’exprimer directement à « la base » le résultat des négociations, alors qu’il y avait un « os » pour arriver à la conclusion : j’y vois donc plus une intervention tactique nécessaire qu’un réel acte de courage (lequel ?). De plus, il a parlé de renouvellement du dispositif dans la limite ou sous réserve « des enveloppes disponibles » ? Ca veut dire quoi en clair, que les autres années, ça sera pas sûr ou autant ? Une zone d’ombre là….

7 – Sur la position de la Région (R. Lauret) : elle vise les pétroliers, mais occulte le poids de la fiscalité (FIRT, octroi de mer..) qui plombe le carburant (y compris le sans plomb ! ;-)) ).

8 – Pour terminer, je parie que dans une semaine, et même moins, tout ceci sera oublié et bien sûr, pour les régionales ou autres scrutins, ce sera l’amnésie générale… D’ailleurs, quasiment tout le monde se f…t finalement des vrais problèmes, comme par exemple d’envisager les effets bénéfiques (il y en a) d’une hausse du carburant : changement des habitudes de consommation, frein au « tout voiture », nouvelles pistes de développement, …. Je prends ma voiture, je roule n’importe où et pour pas cher, point, barre ! Voilà le raisonnement général.

CONCLUSION : ce mouvement a permis aux transporteurs ayant de gros marchés avec les collectivités de régler d’autres problèmes en utilisant aussi l’opinion publique (prise en otage, et appâtée bêtement par des promesses de baisse), et risque de se conclure (ou poursuivre ?) par des aides généralisées (avantages fiscaux par détaxe gazole) à de nombreux professionnels, et les contribuables, dont la « facture » s’allonge, paieront de toute façon le coût des grands travaux sous une forme ou une autre ! Bien sûr, le problème de fond des transport est occulté.

Le pauvre et vrai pigeon de l’affaire reste le particulier qui a une voiture et n’est pas un « professionnel de la route », qui a été bloqué 4 à 5 jours dans les embouteillages, a perdu peut-être quelques journées de travail, et paiera plus de FIRT ou d’octroi de mer ou un péage demain, et ce grâce aux très nombreux super pigeons de l’île qui se sont dit solidaires du mouvement alors qu’ils étaient eux-mêmes bloqués dans les embouteillages et pour certains chantaient la gloire des camionneurs sur les ondes !

Rouuuuwwwwwwww rouuuuuuwwwwwwww ….. un peu de rabato ?

6.Posté par CREOTAS le 11/11/2008 12:02
Je viens d'entendre sur Freedom un intervenant qui dit avoir employé M. MONGIN: il dit exactement ce que je dis, si le travail d'un transporteur est facturé normalement, le coût du carburant est automatiquement reporté sur le client ou l'administration.

Ce M. parle en fait de prix cassés par certains transporteurs: et si le mouvement de grève n'était que la résultante de comportements commerciaux illégaux ou occultes, voire d'ententes sur les prix entre 2 ou 3 avec leurs "donneurs d'ordre", générant le rejet et le mécontentement de concurrents évincés de marchés? Marchés de dupes?

Par ailleurs, j'entends l'animateur (qui n'est pas journaliste) sur Freedom défendre une position: s'il est animateur, comment peut-il défendre une position (même si je sais qu'il s'agit d'une personne qui a nécessairement une opinion, mais qui devrait rester privée...)? Il ne devrait pas selon moi, d'autant plus qu'il s'adresse en général à un public crédule et peu informé....

Il argue que la baisse profite aux réunionnais qui paieront finalement moins cher les prestations facturées par les transporteurs. Sauf qu'il oublie qu'au travers des taxes (FIRT, octroi de mer...) basées sur le prix du carburant, des travaux routiers sont financés... Si le prix du carburant baisse, ces financements, qu'il faudra trouver d'une autre façon, baisseront aussi. Son raisonnement est donc inexact et partiel... Mais il tend à influer sur ses auditeurs.....

Rouuuuwwwww rouuuuwwwwww ! rabato! rabato!

7.Posté par denis le 11/11/2008 13:10
Ti pierre est le champion du "parler pour ne rien dire", Maga champion de l'auto-congratulation, ...tous ces messieurs sont satisfaits et faux-culs.
Le seul qui s'excuse c'est ary claude caro.
Bref, une assemblée de présidents, mais :
"N'est pas président qui veut !"
N'empêche, ces présidents sont payés à faire les beaux parleurs, à ne rien f.... et tout cela sur nos impôts, sûrement !
. Mettons les présidents au chômage !

8.Posté par cris974 le 12/11/2008 07:55
Créotas, tout à fait d'accord sauf sur les prix

Le prix du baril à 64 dollars c'est pour Maurice qui va diminuer ses prix de 20 %

mais pour La Réunion il n'est que de 48 dollars ( cours de l'euro oblige) et là nous n'avons même pas 20 centimes !!! qui vont être remis en question le 1er décembre (je prends les paris)
L'espoir fait vivre les...........et tous les consommateurs en font partis sauf les élus municipaux, départementaux, régionaux , les transporteurs. Les "baisés" dans tous les sens du mot, c'est bien nous, car nous remboursons le carburant du transporteur quand il livre un kilo de riz, nous remboursons le carburant quand nous prenons le taxi, nous remboursons le carburant quand nous prenons les cars jaunes, nous remboursons le carburant quand nous achetons un sac de ciment ETC ETC Le préfet peut faire des cadeaux car il sait très bien qu'ils seront récupérés dans les jours qui suivent, c'est le même principe que les 35 heures qui ont bloqués l'évolution des salaires pendant des années!

9.Posté par Trouillomètre au maximum le 12/11/2008 08:47
Ary-Claude Caro :
Excuses non acceptées
en ce qui me concerne.
Il faudrait vous coller au gnouf.
Vous avez agit comme un voyou et pris en otage les automobilistes.
Vous êtes un irresponsable ainsi que M€ngin et ses tr€s ch€rs €ngins.
Ce n'est pas la Région que vous avez entubée, c'est le contribuable qui alimente les caisses de la Région.
Le prix du carburant : vous pouviez le répercuter sur vos clients c'est à dire sur les gens et entreprises qui ont besoin de vos services (pas sur l'intégralité des con-tribuables).
Je n'accepte pas les excuses de ceux qui m'ont entubé.
Il existe une catégorie de Réunionnais qui n'est pas aveugle et qui en marre de vos méthodes.
Habituellement ce sont les manifestants qui envoient des cocktails molotov. A cause des irresponsables de préfet et de prok je prédis que si les habitudes continuent dans ce sens c'est la population qui lancera des cocktails molotov sur les manifestants et la flicaille qui les protège.

10.Posté par Fréd le 12/11/2008 09:31
Ah qu'il est bon pour le préfet et la région d'accorder ses largesses avec l'argent public et l'argent d'une socièté privé. Quel effort fait le préfet pour réduire ses charges ? Magnifique propriété à St Gilles, chauffeur, logement de fonction somptueux... Il est plus facile de demander aux pétroliers de se serrer la ceinture et peut-être à terme de licencier.
Quand est-il du Grenelle de l'Environnement ou l'on demande de moins en moins rouler ? Est-ce une bonne chose de réduire le coût d el'essence pour notre planète ? Mais nous ne voyons encore une fois pas plus loin que le bout de notre nez...

11.Posté par PLANQUE le 12/11/2008 10:48
BONJOUR SUR DES VIDEO IL Y A PAS DE SON BONNE JOURNE

12.Posté par FRANCO le 12/11/2008 11:54
Quelle mascarade de la part de la région ! Elle se bat bec et ongle, soi-disant au nom de l'intérêt général, et non pas des ambitions pharaoniques de la famille régnante,
pour protéger ses recettes de l'octroi de mer et du FIRT qu'elle perçoit sur le dos de TOUS LES REUNIONNAIS. C'est d'ailleurs ce qui rend ce prélèvement d'autant plus injuste puisqu'il est plus lourd de conséquences pour les plus pauvres que pour les plus riches ( comme la TVA).
Par contre sa volonté de lutter pour les Réunionnais, surtout les plus pauvres, contre les 400 millions € d'avenants sur le chantier pharaonique de la route des Tamarins passée
de 600 millions € soi-disant "prévus" à 1 100 millions €, a totalement disparu !!! Pourtant les 400 millions € excédents de la route des Tamarins qui représentent les 2/3 du buget annuel de la région c'est énorme et cela pèsera très lourd dans le porte monnaie des Réunionnais et là RIEN, aucune action de nos chers élus régionaux, responsables ... mais pas coupables.
On voit bien que leur préoccupation "des cochons de payants" de Réunionnais ne sont qu'électoraliste et seulement dictée par leurs craintes de perdre peut-être aux prochaines échéances leur magnifique machine à sous publics réunionnais, français et européens, leurs indemnités, leurs jetons de présence, leurs salaires pour certains, les voitures et le carburant, les GSM, les billets d'avion et les miles gratuits qui les accompagnent, les hôtels, les restaurants en France, en Europe, à Pékin, à Nouméa, à Sydney, etc... La vie est tellement belle et facile et intéressante et enrichissante quand on est élu à la région... dans la majorité de l' Alliance pour la bonne cause, la leur avant tout !!!

13.Posté par Trouillomètre au maximum le 12/11/2008 13:55
Monsieur M€GAMOOTOO Poormoi :
Grâce à votre belle médiation vous avez permis à des transporteurs nantis de se faire payer leur carburant par le con tribuable. Bravo.
Vous qui êtes juriste : leur avez vous rappelé ce qu'est le droit de grève ? (c'est le droit de bloquer les routes et l'économie d'un pays ?). Il faudra ajouter ce volet dans les cours qui sont dispensés aux candidats créateurs d'entreprise par votre CCI.

PS : Votre maison aux travaux indispensables : on n'a pas oublié ...
Vous aurez beau vous agiter pour détourner l'attention ...
On se souviendra que les loyers c'est poor les autres mais pas poor moi ...
Poor moi : c'est logement de fonction dans maison de luxe payée par le con tribuable ...

14.Posté par denis le 12/11/2008 14:00
Comme il y a des VOLEURS d'outils et ciment, etc...sur la construction de la route des tamarins, ces vols sont répercutés sur son financement...
DONC, le FIRT doit augmenter pour qu'en plus de s'en mettre dans la poche (VOL) , les élus doivent assurer le surcout de la route des tamarins (VOL) ...

Les VOLS successifs et en cascade , augmentent "considerablement" les couts, ....
...Ce qui fait que la baisse du baril à 150 dolars en juillet, et TROIS FOIS MOINS actuellement n'a pas PU etre repercutée plus que ca sur le prix a la pompe !
Pauvres élus : ils sont désolés !

15.Posté par Trouillomètre au maximum le 12/11/2008 14:04
Monsieur Joël M€NGIN :

Vous avez bien remercié vos complices (préfet et Région), mais vous avez oublié les donateurs d'argent !
Remerciez nous donc !
C'est tout de même le con tribuable qui va payer votre 10 centimes de chaque litre de carburant que vous allez consommer.
Combien de litres consommez vous par an monsieur M€NGIN ?
Dites nous par la même occasion combien d'€ngins vous possédez et combien vous les avez achetés.
Si vous aimez la transparence (vous l'aimez autant que moi puisque comme moi vous n'êtes pas contre de savoir combien de gros b€n€fic€s fait la SRPépète) : alors dites nous donc le montant de votre impôt sur le revenu avant défiscalisation ! Chacun pourra comparer avec sa propre feuille d'impôts et savoir si il devra lui aussi bloquer un rond-point.

16.Posté par Trouillomètre au maximum le 12/11/2008 14:13
Monsieur Pierre-Henry Maccioni, préfet de La Réunion :

Les RG vous ont-il donné les numéros de véhicules qui ont bloqué la Réunion ?
Leurs avez vous demandé ?
Avez vous la curiosité de chercher à savoir ne niveau de patrimoine de ces possesseurs de forts chers €ngins ?
Vous qui avez accepté que ces chefs d'entreprise se fassent payer leur carburant par les con tribuables alors que vous même vous n'êtes pas très contributeur puisque tout vous est payé par les mêmes con tribuables : Avez vous songé à donner votre obole par une contribution volontaire ?
Il faut, il faut : Vous avez voulu que les transporteurs paient leur carburant avec notre argent. Il faudrait donc que vous aussi vous leur donniez un peu de votre argent, celui qui sort de votre porte monnaie.

17.Posté par Trouillomètre au maximum le 12/11/2008 14:26
Pierre Vergès, Raymond Lauret, Roland Robert et autres politicards :
Manifestement vous avez donné à contre coeur, mais vous avez donné quand même.
Les réunionnais espèrent donc que vous demanderez aux RG et à ce préfet (très sans serviteur de l'Etat que tout le monde admire) la liste des transporteurs qui ont bloqué les ronds-points.
Peut-être alors lorsque vous passerez des marchés publics avec ces mêmes transporteurs vous continuerez dans cette même mouvance : vous continuerez à leur donner. Tant pis si c'est à contre coeur, donnez leur donc des bons gros marchés juteux car monsieur M€GAM€TOO Danssapoche a dit que nous sommes des frères et que nous devons tous nous aimer les uns les autres. Ils ont pioché dans le porte monnaie du con tribuable, mais n'ont pas tout pris. Alors à la manière de celui qui tend l'autre joue : il faut leur ouvrir l'autre poche du porte monnaie. Vous leur aviez ouvert la poche qui contient les pièces jaunes. Demain il faudra leur ouvrir la poche qui contient les pièces blanches et les billets ...

18.Posté par papapio le 12/11/2008 20:09
Ca tombe bien, 10 cts, c'est ce que je comptais donner en augmentation d'impots
cette année.... Ce n'est pas la peine de me poster vos prospectus, ou de polluer plus encore nos écrans, Vous n'aurez rien de plus...
La vrais question n'est-elle pas: Qui psséde les lobis Pétroliers à la Réunion ?
Qui est actionnaire du fournisseur pétrolier majoritaire ? Chercher dans la Région...

19.Posté par Copain comme cochon le 12/11/2008 22:37
Non les gars, vous vous trompez,
le sel mec valable dans l'histoire, c'est bien Mongin, il est sincère, mais pas responsable des magouilles orchestrées par les uns et les autres....cela se ressent bien quand on les vois tous à la téloche.
Et tout le monde sais bien que ce qui est important dans cette histoire, ce n'est pas ces petits centimes qui se baladent au dessus des millions, et que de toutes façons, nous paieront dune autre façon, la leçon c'est; LA MOBILISATION.....
Bravo donc à mr Mongin....il devrai se présenter à la présidence de région... face aux autres blaireaux il à ses chances....et comme Coluche en son temps, il ferait un carton! Vas y coco!! je vote pour toi!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales