Social

Fin de la grève au Weldom du Port, les salariés obtiennent satisfaction

La grève débutée au Weldom du Port, vendredi matin, s'est terminée en début d'après-midi. Les salariés ont obtenu ce qu'ils demandaient, à savoir un treizième mois et le déplacement du directeur de l'enseigne du Port.


photo d'illustration
photo d'illustration
98% des salariés étaient en grève au magasin Weldom du Port pour dénoncer "le comportement insultant" du directeur de l'enseigne à leur encontre, mais aussi pour demander un treizième mois. Depuis vendredi, les grilles du magasin étaient fermées au public (voir l'article d'hier).

Ce dimanche "à 13h30 le protocole de fin de grève a été signé entre la direction du groupe Ravate (ndlr : propriétaire de l'enseigne Weldom) et notre syndicat", explique Joël Dalleau, secrétaire général de la CFDT section commerce et service.

"La direction a accepté d'accorder une prime de fin d'année équivalente à un treizième mois en trois salves, 50% en 2010, 75% en 2011 et 100% en 2012", se félicite Joël Dalleau.

Une prime qui va concerner les salariés dont l'ancienneté est supérieure à 6 mois dans l'entreprise, "les salariés en CDD n'ont pas été oubliés, puisqu'ils toucheront 150 euros pour ceux qui ont une ancienneté de trois mois et 200 euros pour ceux entre 3 et 6 mois", souligne-t-il.

Concernant le comportement du directeur de l'enseigne du Port, qualifié d'"insultant envers des salariés", une décision a été prise par le PDG, "un proche sera placé entre le directeur et les salariés pour s'occuper des relations humaines". L'ancien directeur "en période d'essai", précise le secrétaire de la CFDT, ne s'occupera que de la gestion financière de la structure.

Le salaires sont satisfait et la grève a été levée. Le magasin rouvrira normalement ses portes demain à 13 heures.
Dimanche 28 Novembre 2010 - 16:30
Julien Delarue
Lu 1875 fois




1.Posté par noe974 le 28/11/2010 18:58
Le dialogue a porté ces fruits ; mais il fallait une grève avant !

2.Posté par BOYER Mickaël le 28/11/2010 20:41
Qu'est ce que je vous avez dis!
Joël est un bon négociateur.
Voilà le résultat.
cfdt c'est faire.

3.Posté par vipère le 29/11/2010 04:46
C'est ça le patron français il ne comprend que contraint!
hier il ne pouvait donner aujourd'hui il peut ,dans un cas comme dans l'autre ce n'est pas quelqu'un à qui on peut se fier;les salariés pour beaucoup de patron sont considérés comme étant du bétail

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales