Société

Fin de la grève à la Cilam : Le préfet réagit

Dans un communiqué, le préfet de la Réunion souligne "le sens du compromis et la volonté d’une sortie constructive manifestés par les parties en présence. Il note les efforts entrepris par la Cilam dès la signature de l’accord pour rétablir dans des délais très rapides l’activité.
Il remercie l’équipe des médiateurs pour le travail accompli".


Fin de la grève à la Cilam : Le préfet réagit
Un conflit s’est noué au sein de la Cilam dans le cadre des négociations annuelles obligatoires. L’accès permettant la livraison de lait étant bloqué pendant plus d’une semaine, ce conflit a eu des conséquences profondes sur la filière réunionnaise de production de lait comme sur la distribution des produits de la Cilam auprès des consommateurs.
 
Le 4 juin, Jean-Luc Lhemanne, sous-préfet de Saint-Pierre a désigné une équipe de médiateurs – le directeur adjoint de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt et deux inspectrices du travail – pour reprendre les négociations : les parties ont accepté cette proposition.
 
Parallèlement, afin d’éviter des troubles à l’ordre public, il a été nécessaire de mobiliser sur le site et pendant plusieurs jours des forces de l’ordre pour prévenir tout risque de confrontation. Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, salue le sens des responsabilités des différents acteurs, dont les éleveurs directement frappés par ce conflit, qui ont permis d’éviter à ce stade tout trouble majeur à l’ordre public.
 
Dès sa désignation, l’équipe des médiateurs a œuvré pour rapprocher les points de vue entre la direction de la société et les représentants du personnel : les échanges n’ont jamais cessé et des avancées notables ont été constatées au fil des négociations. Grâce à ces échanges, un accord global a pu être trouvé.
 
Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, souligne le sens du compromis et la volonté d’une sortie constructive manifestés par les parties en présence. Il note les efforts entrepris par la Cilam dès la signature de l’accord pour rétablir dans des délais très rapides l’activité.
Il remercie l’équipe des médiateurs pour le travail accompli afin d’aboutir à la résolution de ce conflit dont la poursuite risquait d’affaiblir durablement la filière réunionnaise de production et de transformation du lait.
Samedi 8 Juin 2013 - 17:06
Lu 1743 fois




1.Posté par SOLEIL le 08/06/2013 17:23
Ah Mr le préfet se réveille! Il était en vacance ou quoi, car on ne l'a pas entendu
ce n'est pas son travaille de faire le médiateur

2.Posté par R I P O S T E le 08/06/2013 19:40
Marx, préfet de La Réunion , ouf on a cru perdre un énarque peut être de la promotion voltaire , HI HI HI HI HI HI ?

3.Posté par SOLEIL le 08/06/2013 20:57
Ce préfet arrive toujours à la fin des conflits. Pourquoi? Normal c'est un homme du PS qui n'aime pas se mouiller

4.Posté par David Asmodee le 08/06/2013 21:17
Voilà une administration inutile à supprimer pour faire des économies.

5.Posté par profitér le 08/06/2013 23:00
"Il note les efforts entrepris par la Cilam" quel foutage de gueule!!!!!

6.Posté par SOLEIL le 09/06/2013 01:00
Ce Préfet tout comme le gouvernement pour qui il travaille, est à mettre au rebus
Rien ne va depuis que ce gouvernement est au pourvoir
Et je dirais bravo et vive les 80% de Réunionnais qui ont voté pour?. Que ces Réunionnais continuent ainsi pour 2014
On a un préfet fantôme qui est vacance à la Réunion tout en profitant du system

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales