Social

Fin de la grève à Air Austral : début des négociations lundi


Le ciel semblait s'éclaircir hier soir lorsque nous avons contacté le SNPNC. Mais rien que de très informel. Gérard Ethève a reçu ce matin les grévistes d'Air Austral. Et contre toute attente, il s'est dit prêt à réviser l'accord collectif dénoncé par le SNPNC...


Fin de la grève à Air Austral : début des négociations lundi
Les syndicalistes d'Air Austral contactés hier soir s'étaient montrés optimistes sur une issue possible du conflit avec leur direction, Gérard Ethève leur ayant semblé prêt à discuter sur le fond de leurs revendications .

Le mouvement de grève a été levé à la mi-journée. Les Syndicats SNPNC et la Direction Générale d’Air Austral ont signé ce jour, à 12h00, un protocole de fin de conflit à la satisfaction des deux parties.

Le SNPNC avait proposé une alternative à Gérard Ethève, le patron d'Air Austral. Soit il acceptait de participer à une réunion de travail et les grévistes suspendaient le préavis, soit il accédait immédiatement à une ou plusieurs des demandes des grévistes et ces derniers levaient définitivement le préavis, avec toutefois la mise en place d'un calendrier pour négocier les autres points.

Contacté à ce sujet, Eric Le Boucher, délégué du personnel affilié au SNPNC, nous apprend ce soir que "la levée du préavis de grève est "définitive" : "La direction nous a reçu ce matin et nous avons signé un protocole de fin de grève. La direction s'est engagée à commencer à négocier chacun de nos 5 points de revendication dès lundi. Nous nous sommes fixés un délai de quatre mois pour parvenir à un accord. Chacune des parties fera des compromis, mais Gérard Ethève a donné son accord de principe sur l'équité salariale, le coefficient majorateur ainsi que le paiement des heures décomptées entre l'arrivée des PNC à l'aéroport et le décollage de l'avion."

Il semble donc que Gérard Ethève ait choisi la deuxième branche de l'alternative. Une attitude inattendue après qu'il ait affirmé plusieurs fois qu'il ne négocierait "pas sous la menace". Le patron d'Air Austral a proposé aux PNC une refonte complète de l'accord collectif. "Mais nous avons préféré convenir d'une révision de certains points de l'accord. Une refonte complète prendrait trop de temps" déclarait tout à l'heure Eric Le Boucher. Et d'ajouter : "C'est dommage qu'il ait fallu tout ce temps pour commencer à négocier". Et quand on lui demande s'il est prêt à relancer le mouvement social en cas d'échec des négociations, il répond, décidé : "on n'aura pas besoin d'attendre quatre mois. Au bout d'un mois, on verra bien si la direction fait des compromis ou pas. Et s'il faut recommencer, on recommencera".
Samedi 29 Mai 2010 - 19:59
Renaud Daron
Lu 2910 fois




1.Posté par mort de rire le 29/05/2010 20:37
c'est trop drole la langue de bois syndicale, avec la tole qu'il vienne de prendre ...11 jours de grève pour rien et pas suivi par la majorité puisque tous les vols ont été effectué et aucune conséquence sur la régularité des vols...Ils peuvent recommencer quand ils veulent les PNC non gréviste pendant ce temps se frotte les mains sur les jolies feuilles de paies qu'ils vont se faire ....

2.Posté par Tcherno-Bill le 29/05/2010 22:02
Un conflit social qui aboutit sur un protocole de négociation sans que le service , les clients et donc la santé de l'entreprise en soient affectés ! Moi je dis ......Chapeau !

3.Posté par ETRE RESPONSABLE le 29/05/2010 23:00
Être cadre dans une entreprise c'est de gérer le présent, mais aussi de préparer l'avenir.
C'est à dire, de moderniser les équipements, d'apporter une dynamique nouvelle, changer les mentalités, assumer ses responsabilités. Malheureusement, on ne pouvait compter
que sur le SNPNC pour bousculer les traditions, et réveiller les gens qui croupissaient derrière leur bureau. Les grévistes ont gagné cette "bataille", conscients du changement, les premières négociations seront applicables dans le respect du dialogue social.
BRAVO

4.Posté par Boom Bada Boom le 30/05/2010 09:00
ETRE RESPONSABLE....une entreprise qui se développe à la vitesse et avec le succès que l'on voit chez Air Austral n'est pas composée par des "gens qui croupissent derrière leur bureau " comme tu le dis. Tu ne connais manifestemment pas le dossier ou alors tu as une mauvaise vue. Le SNPNC n'est qu'un syndicat corporatiste emannant d'Air France qui enfume nos ptis marmailles et qui obéit aux consignes syndicales de la maison mère...La preuve et heureusement la grande majorité des PNC n'a pas suivie c'est pour ça que durant 11 jours il n'y a eu aucune conséquence ni perturbation des vols...la grève invisible comme dirait Sarko. Merci aux non grévistes d'avoir préserver notre outil de travail, il n'y a pas que des PNC dans une compagnie aérienne.

5.Posté par ETRE RESPONSABLE le 30/05/2010 10:04
ÊTRE RESPONSABLE, C'EST NE PAS TRAITER LE PERSONNEL D'AIR AUSTRAL DE "PTIS MARMAILLE".
ON N'EST PAS TES PTIS MARMAILLES, MAIS DES HOMMES ET DES FEMMES QUI PARTICIPENT AU DÉVELOPPEMENT DE CETTE CIE.
OH TOI LE GRAND BA DA BOOM ! TA DECIDEMENT RIEN COMPRIS.

6.Posté par Dégoutée le 30/05/2010 10:16
Le SNPNC a gagné une bataille? Je dirait plutot que nous sommes sorties à poils, une main devant et une autre derrière!!! Les élections professionnelles sont pour bientot , je vous confirme donc que le SNPNC n'aura plus jamais ma voix, en tout cas tant que nous aurons les memes délégués qui nous ont fait perdre 10 jours de salaire pour du vent! San compter l'humiliation que nous venons de subir!!Et dire qu'on nous avaient tant promis au sujet de l'intervention de Didier Robert!!!Que de mensonges et d'incompétence!!

7.Posté par mattias le 30/05/2010 10:52
DEGOUTÉE on a pas perdu 10 jours de salaires, mais seulement les jours ou tu avais un vol et mon petit doigt me dit que toi tu as grevé sur tes jours OFF donc pas d'incidence sur ta paye. Pour ma part j'ai perdu deux long courrier.
Air austral a grandi trop vite et les bases sont instables, en démontre le climat social, la reconnaissance fourni par les salariés de l'entreprise quels qu'ils soient n'est pas reconnue. Sanctions, mises a pied, pressions, appels téléphoniques, mails provocants, ...
Ce n'est pas le désaccord avec le mouvement du SNPNC qui a empêché à certain PNC et même à d'autres corporations de grever , mais, et il en faut pas s'en cacher, la PEUR de la REPRESSION qui règne dans cette entreprise au président colonialiste

8.Posté par PifPaf le 30/05/2010 12:47
La répression ? Mais oui j'espère bien que vous allez en prendre car il est inadmissible qu'un groupuscule de 20 personnes fasse régner la terreurs avec des SMS promettant de casser les voitures ou des sous entendus menacants que vous avez adressé aux non grévistes. Ca vous fera du bien et ca vous remettra les pieds sur le sol, si vous n 'êtes pas content barrez vous travailler ailleurs ou reprenez votre ancien boulot.

9.Posté par mattias le 30/05/2010 13:40
PIFPAF si tu as des preuves portes plaintes , si non arrête d'avancer des fausses vérités
Je peux aussi dire que derrière ton pseudo se cache cette même personne de l'encadrement qui nous envoyé des mails inacceptables et fait des appels anonymes ( nous pour cela en temps et en heure on posera une plainte au tribunal des prud'hommes )
Contrairement a ton discours les pnc grévistes ont agi pour tout le monde et à leur reprise de travail ils ne chercheront en rien a faire des reproches à qui que ce soit ( les non grévistes ), ce qui est important c'est de reprendre le travail d'équipe pour le seul intérêt du passager.
Je te pardonne tes propos Pif , j'espère qu'un jour si on a un soucis dans l'avion on sera compté sur toi et que ton esprit égoïste te ferra évacuer le premier de l'avion

10.Posté par toto le 30/05/2010 14:49
Les PNC sont des enfants gâtés, bien sûr qu'il y a des problèmes;
mais avez-vous vu la liste des "revendications" ? deux pages pour mourir de rire:
"Une borne permettant aux salariés d'obtenir leurs GP à tout moment"
"le surclassement des GP réservés en classe confort"
"Acces internet free dans toutes les escales long courrier"
"Bagages hors format sans contrainte"
"Déclenchement des heures de nuit à 19H"
"Arret ramassage des couvertures"
Et ce qui me fait le plus rire:
"Sauf refus de la part de la PNC, affectation temporaire à un emploi
au sol"; je vois bien un PNC nous réserver un billet!
Tout cela est ridicule, voir navrant, surtout quand vous comparez
ces "demandes" avec ce qu'à le personnel au sol


11.Posté par Dégoutée le 30/05/2010 16:00
Merci mattias pour ton procès d'intention, tu ne fais que renforcer le peu d'estime que je porte en vous depuis ce mouvement. Contrairement à ce que tu dis, j'étais bien gréviste, pas comme certains délégués qui nous ont entrainé dans cette galère alors qu'ils étaient en jours off pour certains et en vacances pour d'autres. Force est de constater que vous êtes des meneurs d'hommes pitoyables, cela se démontre tout simplement par tes commentaires. Au lieu d'essayer de nous réconforter et de nous motiver à nouveau à poursuivre le combat syndical, tu nous démoli. Las de converser avec non seulement un imcompétent mais un abruti, je te laisse à tes délires d'affabulateurs.
PS: Regrettant d'avoir été dans ton camp, je peux confirmer les propos de de pifpaf

12.Posté par Jean Fuma le 30/05/2010 16:48
Le problème avec cette gréve est qu'elle a été lancée que par une corporation de métier au sein d'Air Austral, comme par hasard cette corporation compte bon nombre d'enfants gatés : au lieu de vous plaindre systématiquement de votre statut de PNC pensez aussi aux PS, vous savez les Personnels au Sol que certains PNC snobent quand ils passent devant l'agence d'Air Austral de l'aéroport !

Si prochaine gréve il y a, débrouillez vous pour rassembler un maximum de vos collégues, ratissez large et entrainez aussi vos collégues du Sol.

Sinon pour la borne billet GP, c'est une demande tout a fait acceptable n'en déplaise à Toto, c'est le minimum pour une compagnie aérienne : les employés d'Air France peuvent meme se payer le luxe de prendre leurs billets 90 minutes avant le départ de leur vol, installés confortablement chez eux sur internet. Pourquoi Air Austral confie l'émission de ces billets à 2-3 personnes ? pour mieux fliquer les déplacements à titre privé de ses employés ?

Pour le voyage en classe Confort, pourquoi ne pas autoriser carrément la vente de billets GP dans cette classe ? Les employés d'Air France peuvent voyager meme en Business mais pas en Première (de toute façon il n'y a pas de Premiere sur les Paris-Réunion et pas mal de gens, meme des PNC confondent Premiere et Business) !!


13.Posté par mattias le 30/05/2010 17:54
connais tu réellement les demandes principales des PNC ? elles portent principalement sur les salaires, ce que tu évoques est en annexes et est plus secondaires . En fait ceux d'éventuelles réponses apportées à des questions posées dans les instances du personnel ( on pose des questions et ces aux personnels jusqu'a presen de trouver une solution la direction faisant la sourde oreille)
d'autre part concernant les GP tout ce qui est proposé bénéficiera a tous les personnels même ceux du sol ! (et toc ! )
et puis pour finir si tu es si jaloux du métier de PNC rien ne t'empêche si tu en es capable de devenir PNC toi même ( et retoc !)

14.Posté par toto le 30/05/2010 21:34
A Mattias:
Ce n'est pas une généralité (heureusement!), mais le métier de PNC, sans façon;
il me reste un peu de dignité (comme beaucoup de personnel au sol): quand
je vois la façon, comme le souligne "jean fuma" qu'ont les pnc de se comporter,
le personnel au sol ne peut qu'avoir un avis très négatif sur nombre de pnc.
Le métier n'est plus ce qu'il était, et c'est navrant.

Cette grève a été d'un amateurisme total: le pire moment pour la faire,
des gens peu motivés (vous étiez ou la journée cette semaine? à la plage? nous on bossait,
on a vu personne avant 16H00), qui n'ont pas rassemblé le personnel au sol,
certains PNC étaient en OFF ou en congés,
des "amis" d'amis qui viennent pour faire gonfler le nombre de personnes:
Pour les plus vieux, rappelez-vous les grèves du personnel au sol: c'était autre chose!
vraiment, c'est à croire que vous faites tout pour cultiver le stéréotype du PNC:
et là, vous venez de perdre énormément.

15.Posté par Jean Fuma le 31/05/2010 00:12
Mattias, je me permets de te corriger, vos revendications concernent surtout le manque d"équité dans la répartition des vols et la programmation des PNC, la question de salaires est la conséquence de cette inéquité donc ne perds pas ton temps à parler des conséquences mais atteles toi plutot à en modifier la cause : action réaction, cela ne te dit rien ? lol

Je maintiens ce que je dis, si vous voulez mettre un bon coup dans la fourmiliere et faire réagir de peur votre équipe dirigeante, ne lorgnez pas uniquement votre nombril, enlevez vos oeilleres, et regardez un peu ce qui se passe au niveau des PS qui restent vos collegues, je te le rappelle :-D

Je vais me payer le luxe de te donner un petit conseil : si vous etes sensés, vous devriez faire la gréve dans la période de la haute saison, tu sais début juillet quand tous les vols Réunion-métropole sont pleins ! La votre pouvoir de nuisance n'en sera que meilleur :-)

Et pour finir, je ne vois pas pourquoi je serais jaloux du métier de PNC, ce n'est pas le Graal non plus comme votre encadrement aime à vous le faire croire, c'est un métier qui ne correspond pas à mes attentes.... et en plus si je suis amené à faire le meme métier que toi, je perdrais beaucoup d'avantages et mon salaire sera diminué, donc ça n'en vaut pas la peine (eh oui!) donc sincerement désolé de briser tes illusions contre le mur du désespoir ;-)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales