Economie

Fin de la défisc' Outremer: La Fedom met en garde sur les risques d'une crise sans précédent


Image d'archives
Image d'archives
Lors d'un point presse de la Fedom et des chambres de commerce et d'industrie, hier à Paris, les représentants ont envoyé un message fort au gouvernement.

Pour eux, la crise économique et sociale qui a fragilisé les départements d'Outre-mer en 2009 "n'était rien" en comparaison de la crise qui nous attend si on stoppe toute défiscalisation.

Il a été rappelé que les investissements ont baissé de 20 à 50% selon les DOM sur le premier trimestre 2013 comparé à 2012. Et si le système d'aide fiscale à l'investissement était remplacé par du crédit d'impôt, l'investissement serait impossible en 2013, mais aussi en 2014 et 2015.

Des réponses sont attendues, et vite. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, est attendu au tournant lors de son voyage aux Antilles la semaine prochaine.
Jeudi 20 Juin 2013 - 07:32
Lu 1903 fois




1.Posté par pat le 20/06/2013 09:35
Nous en métropole, on en a marre de voir a quoi servent nos Impôts ! Si la défiscalisation a fait le bonheur de certains, c'est aussi ce qui a causé la ruine de cette ile !
Pourquoi les entreprises des DOM TOM bénéficient d'allègements sur les charges sociales voire des exonérations ?
Facile de cracher sur les Zoreils et sur la Métropole, mais nous en métropole, on voie les Dom d'un autre oeuil !

2.Posté par Nada le 20/06/2013 10:27
@ Pat un peu facile de voir l'outre-mer comme un boulet, de toute façon il n'y a que nos mers et ses richesses qui intéresse la métropole de même que notre situation géographique qui permet à La France de faire partie de tous les grands bassins régionaux. Si l'état français n'était pas là pour soutirer l'avidité de quelques-uns avec cette défisc, peut-être que cet argent aurait pu effectivement servir à ce que les DOM ne soient pas dans cet état de délabrement économique et sociale. Oui la defisc ne profite qu'à quelques riches, oui l'état doit utiliser cet argent public qu'il donne à ces personnes qui en ont déjà suffisamment, afin de mettre en place par exemple une vraie politique du logement. De métropole vous voyez surement les DOM comme des profiteurs, des DOM nous voyons la Métropole comme un exploiteur.

3.Posté par Tora le 20/06/2013 10:34
La défiscalisation constitue un levier pour le développement économique à la Réunion.
Nos réalisés locales sont telles qu'elles nécessitent qu'on ne peut espérer répondre à la demande et faire face au la problématique liée à l'emploi sans cet effort plus productif que d'autres types d'aide.
Il faut regarder les chiffres pour comprendre. Il s'agit de prendre en compte les réalités et de s'adapter en donnant les moyens pour favoriser le développement dit "endogène"

4.Posté par Albinos le 20/06/2013 11:25
La défisc n'est qu'une perte d'argent pour l'Etat qui bénéficient avant tout aux riches contribuables en métropole et aux patrons dans les DOM. Pour quel résultat au bout de 20 ans? un chômage toujours plus élevé, des inégalités croissantes (normal, les patrons financent leur actifs professionnels avec une décôte de 30% quand le péquins moyen tirent la langue au quotidien) sans parler de la pauvreté. Cet argent doit servir directement aux populations, les élus d'outremer sont tous à la solde des intérets commerciaux des plus puissants, même s'ils arguent qu'ils défendent la population.

5.Posté par JORI le 20/06/2013 12:03
Etonnant tout de même que seuls Fedom et des chambres de commerce et d'industrie soient intéréssés par cette défisc et qu'aucun chômeur ne se sente oncerné. Mais peut être que le chômeur n'a aucune idée de son intérêt, alors que Fedom et les chambres savent ce qu'ils risquent de perdre. Le tout serait de savoir quoi exactement. On ne nous dit peut être pas tout.

6.Posté par JORI le 20/06/2013 12:07
On pourra citer tous les pourcentages de chômage que l'on veut pour justifier la défisc. Il pourrait même y avoir 100% de chômeurs que cela ne pourrait pas justifier la défisc dans sa forme actuelle. Car d’après le rapport d’évaluation qui a entrainé ou sa suppression ou la diminution des plafonds, il en ressort juste que la contre partie de cette défisc qui est la création d'emplois n'est pas réalisée par rapport à l'avantage fiscal donné. Donc à qui profite cette défisc, certainement pas aux demandeurs d'emplois d’où la nécessité de supprimer cette défisc et subventionner, ce qui reviendrait moins cher à l’état, les entreprises au cas par cas et surtout en évaluant les résultats.

7.Posté par Paul JUNOT le 20/06/2013 21:12
Un éclairage qui peut donner une visions plus juste de l'effet défiscalisation. Un avis du CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) national daté de 2008 affirme en page 11: "de même la défiscalisation n'a pas entraîné de baisses fiscales pour l'État. On constate une évolution des recettes de l'État dans les DOM. Entre 2002 et 2005 les recettes fiscales de la Réunion passent de 819 millions € à 1017 millions € ".

8.Posté par Creole974 le 20/06/2013 22:23
Défiscalisation mais les Réunionnais dites classe moyenne en profitent ils ou ce sont seulement les gros requins qui achètent puis revendent une fois la défiscalisation termine a des prix exorbitant ......

9.Posté par Mina le 21/06/2013 09:57
Qui dit défisc dit construction, donc des chantiers pour les entreprises et des emplois etc etc...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales