Economie

Fillon annonce la fin du bouclier fiscal et la sortie de l'ISF de 300.000 foyers


Fillon annonce la fin du bouclier fiscal et la sortie de l'ISF de 300.000 foyers

C'était dans les cartons depuis un moment, c'est désormais officiel. Le Premier ministre, François Fillon, a annoncé ce matin, lors d'un colloque à Bercy sur la fiscalité du patrimoine, la fin du bouclier fiscal. Il a expliqué vouloir "mettre fin aux défauts de l'ISF dont le bouclier était le remède imparfait". Une réforme qui doit se concrétiser au printemps et aboutira sur le fin du bouclier fiscal et un aménagement ou une suppression totale de l'ISF.

Le principal objectif de cette réforme est de sortir de l'imposition sur la fortune 300.000 foyers qui y sont entrés depuis dix ans, essentiellement à cause de la flambée des prix de l'immobilier. Le Premier ministre a tenu à préciser qu'elle ne serait pas financée par la dette.

Lors de ce colloque, François Fillon a également annoncé qu'il n'était "pas question de toucher au livret A, à l'assurance-vie du petit épargnant, ni à aucun des placements des ménages qui ne sont pas à l'ISF aujourd'hui".

Idem concernant l'allègement des droits de succession : "Nous voulons que chacun puisse transmettre à ses enfants le fruit de son travail, nous ne reviendrons pas sur l'allègement des droits de succession que nous avons décidé en 2007".
Jeudi 3 Mars 2011 - 14:53
Lu 1253 fois




1.Posté par noe974 le 03/03/2011 15:16
Très bonne initiative en tout cas ...2 mesures justes mais le budget de la France peut-elle les supporter ?

L'ISF est un impôt injuste pour ceux qui ont des fortunes ...dans ce pays , être riche est immoral ?
Les riches peuvent investir dans des achats , des ballades , des voyages ...et surtout ramener leurs € en France !
Du respect pour les grandes fortunes !

2.Posté par untel le 03/03/2011 15:25
.
Ah elle est belle cette politique !

D'un coté Fillon et ses sbires font des cadeaux de millions d'euros à des personnes qui sont déjà des milionnaires et de l'autre pour faire passer la pillule il ne touchera pas au livret A.
Un petit calcul pour ceux qui ne le savent pas. Le livret A est plafonné à 15000 € soit si vous ne touchez pas à vos économies vous allez recevoir un cadeau de 300 € (0,82 € par jour). Autant des miettes de pains, une misère.

Je vous le dis filon vite vers 2012 !

3.Posté par le congo chez tintin le 03/03/2011 15:49
Plus de bouclier fiscal ? c'est les moins riches qui sont propriétaires qui vont morfler...

4.Posté par democrate le 03/03/2011 16:12
En attendant, il y en a qui ont reçu de jolis chèques de la part du Trésor Public (jusqu'à 300 000 euros!), payés sur le dos du contribuable...Il leur a fallu presque 4 ans pour qu'ils comprennent au moins quelque chose ! Incroyable !

5.Posté par Monsieur ISF le 03/03/2011 16:25
c'est super, j'ai vu a courchevel des godes en or signé haute joaillerie à 35.000 euros. Comme je suis dans la misere je vais pouvoir m'en offrir un de plus en payant 3 fois.

6.Posté par Kelrapor le 03/03/2011 16:57
"Chacun puisse transmettre à ses enfants le fruit de leur travail" : quel est le mérite des enfants SVP? Il n'y a pas plus injuste que la succession; la succession reproduit à l'infini les inégalités. La transmission aux enfants est un scandale approuvé par une majorité écrasante de la population. Quand ouvrirez-vous les yeux là dessus chers concitoyens?

La taxation maximale de la succession permettrait de rentrer beaucoup d'argents et de supprimer les impôts sur le TRAVAIL si cher à Sarko soi-disant.

Bref dans ce pays on reproduit les castes dominantes au détriment de 90% des français et ces 90% acquiessent... Pauvre France...

Allez feu....

7.Posté par malbarais le 03/03/2011 17:04
Petite manipulation pour préparer 2012 et se refaire une virginité !!!
Vivement 2012 , qu'on en finisse !!!

8.Posté par noe974 le 03/03/2011 17:27
Toujours aux Pauvres (y en a-t-il vraiment ?) qu'on pense un peu aux Riches !
Ils sont tj là à casquer , à faire dilapider leur fortune par les impôts ...ils paient pour ceux qui ne font rien de leurs 10 doigts , qui look la télé du matin au soir , qui emm... les autres !

9.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/03/2011 20:48
"Fillon annonce la fin du bouclier fiscal et la sortie de l'ISF de 300.000 foyers"... Les Pauvres....
c'est vrai que le sort de ces pauvres gens faisait tant pitié, qu'il était urgent de s'occuper d'eux,
tandis que les 52% vivant sous le seuil de pauvreté, la vraie, eux, peuvent bien attendre encore...
Quel triste personnage...
la seule satisfaction étant de savoir que ce n'est pas l'argent qui pourra les rendre heureux...
Un puits sans fond ne se remplie jamais...

10.Posté par citoyen le 04/03/2011 05:25
"Le Premier ministre a tenu à préciser qu'elle ne serait pas financée par la dette."

Encore heureux; mais la baisse de rentrées fiscales correspondantes se traduira soit par moins de dépenses publiques, soit une compensation par prélèvement sur impôts. Cela n'est nullement gratuit et le budget général et donc les français y perdent....

Actuellement, c'est flou. La Cour des comptes suggère un rélèvement de la TVA....

Selon un article du Monde d'hier (http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/03/isf-bouclier-fiscal-cinq-ans-d-hesitations_1487719_823448.html#ens_id=1466594, on y apprend pêle mêle que:

-C'est la gauche en 1981 qui a mis en place le bouclier fiscal (70 %) ramené à 60 % par M. Rocard et à 50 % (rien que ça) par Sarko " dès l'été 2007 par la loi travail, emploi, pouvoir d'achat (TEPA)".

- ce bouclier, "selon Jean-François Copé, concernerait 93 000 personnes, et coûterait 400 millions d'eurosl'ISF"

- Sarko disait qu'il ne toucherait pas au bouclier fiscal...

- ces 2 mesures étaient sans rapport, mais c'est le gouvernement actuel qui les lie.

- la droite, sentant l'impopularité de la mesure, a milité pour la suppression du bouclier, mais parallèlement poursuit la suppressin de l'ISF. Aussi, projet de réforme fiscale par un impôt sur les plu patrimoine...

- Selon " le nouveau ministre du budget, François Baroin, sur France Inter le 13 octobre. L'ISF concerne 562 000 personnes et rapporte 3,5 milliards d'euros."

- "... Nicolas Sarkozy pose une condition à ce projet de réforme, qu'il annonce pour l'année 2011 : ne pas augmenter les impôts. L'équation devient plus complexe : le bouclier coûte environ 700 millions d'euros par an. Mais l'ISF, lui, rapporte cinq fois plus. Comment effectuer l'opération sans manque à gagner pour l'Etat ?"

- Le premier ministre "se garde bien d'évoquer les pistes pour compenser le manque à gagner de cette réforme. Tout juste précise-t-il qu'il n'est "pas question de toucher au Livret A, à l'assurance-vie du petit épargnant, ni à aucun des placements des ménages qui ne sont pas à l'ISF aujourd'hui". Il faudra attendre la prochaine étape, avant le vote, annoncé d'ici à l'été, pour connaître les choix définitifs de Matignon et de l'Elysée. La Cour des comptes vient d'évoquer une piste, qui risque de ne pas être des plus populaires : celle d'un relèvement de la TVA."


7.Posté par malbarais le 03/03/2011 17:04

C'est surtout à ça que cela m'a fait aussi penser, car 300 000 foyers c'est 500 000 voix de plus.

Dans un scrutin présidentiel, ça peut faire la différence...

11.Posté par citoyen le 04/03/2011 05:46
Selon l'économiste Nicolas Bouzou, auteur du "Chagrin des classes moyennes" (Ed. JCLattès), interrogé par un infonaute et publié par le Monde le 2 mars 2011 (http://www.lemonde.fr/economie/chat/2011/03/02/2011-la-grande-panne-du-pouvoir-d-achat_1487502_3234.html#ens_id=1466594)


"Guest : Le gouvernement vient d'annoncer la fin du bouclier fiscal et une révision de l'ISF. Les classes moyennes ne vont-elle pas en faire les frais ?

C'est en effet un risque. La réforme de l'ISF, même en supprimant le bouclier fiscal, risque de coûter de 1 à 2 milliards d'euros. Vu l'état de nos finances publiques, il va falloir trouver cette somme ailleurs. En augmentant la fiscalité sur les revenus de l'épargne, sur les transactions mobilières ou immobilières, en supprimant des niches fiscales liées à l'impôt sur le revenu. Bref, il est possible que cette mesure alourdisse la charge qui pèse sur les classes moyennes
."

Déjà que la dette publique est fustigée et que le gouvernement serre les boulons et rogne de partout....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales