Economie

Filière canne: le PCR se félicite et appelle à la vigilance

Samedi 17 Décembre 2016 - 16:53

Suite à l’annonce d’Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, que la Commission Européenne a donné son accord pour les 38 millions d’euros d’aide à la filière canne, le Parti communiste réunionnais (PCR) se félicite car il estime qu’il a été "en pointe dans ce combat". Si "les inquiétudes de la profession et des responsables politiques trouvent un certain apaisement", le PCR rappelle qu’il devient maintenant "urgent de donner le maximum de précisions sur cet accord pour pouvoir compléter la Convention interprofessionnelle pluri-annuelle. En effet, les planteurs doivent connaître à quelles conditions ils doivent planter et dans quel délai ils pourront amortir leurs investissements". Le parti appelle également "les planteurs à la vigilance car l'obtention des 38 millions d’Euros ne lèvent pas toutes les interrogations posées par la fin des quotas sucriers et du prix garanti aux planteurs".
 
Une vigilance nécessaire selon le PCR, avec une filière qui "ne repose plus que sur le courage d'environs 3 000 livreurs de cannes (…) alors que la demande en sucre augmente dans le monde".
 
Lu 918 fois



1.Posté par GIRONDIN le 17/12/2016 17:52

......38 millions d’euros .......

moi aussi je me félicite, Mercedes, Bmw, Toyota aussi!

dans 2 ou 3 ans rebelottte!

2.Posté par Marx le 17/12/2016 18:20

A la pointe des combat d'avangarde, sauvons la canne et surtout ne laissons aucune place a l'agriculture moderne, les jeunes et zoreils creraient beaucoup trop de richesse sur ces terres accaparés par la canne...insupportable idée pour un parti d'arriérés .

3.Posté par cmoin le 17/12/2016 19:58

De l'argent pur un filière sans avenir!

4.Posté par klod le 17/12/2016 21:07

un retour en arrière .


qu'est ce qui a le plus marqué la période coloniale HISTORIQUEMENT :

- les frontières artificielles qui ont morcellé les EX grands royaumes Africains :
(la conférence de Berlin - 15 novembre 1884 à Berlin et finit le 26 février 1885. )

- les cultures d'exportations vers l'Europe qui ont cassé les cultures vivrières qui faisaient vire les NATIFS ...................

la run en est encore la / favoriser la culture d'exportation coloniale au lieu de favoriser les cultures locales ............. non ? vrai , pas vrai .................... Minatchy devrait relire l'histoire de "l'économie coloniale imposée et non partagée selon le fillon et ses suiveurs colonisés réunionnous "???????????????


c'est pas moi qui le dit : voir l'histoire de l'économie coloniale ............. fait en sorte de nourrir localement le moune et non pas d'exporter la canne coloniale ..hin minatch ??????????????????????????????????

un engagement d'une vie à revoir , je comprends que cela doit pas etre facile .........................

la run vaut mieux que ca , si nou vé pa suivre la droite ek son mensonge partagé ............ dure , NON ? crucial ?

5.Posté par klod le 17/12/2016 23:07

tiens, j'ai oublié un v : viVre les natifs , pardon mon kosé !

6.Posté par hervet le 18/12/2016 08:59

Ce serait peut être temps d'entendre les appels lancés pour diversifier les cultures afin qu'elles profitent au mieux aux besoins locaux et au développement d'activités de transformations locales
Ainsi en est il, entres autres productions, du Cacao depuis 2013 ,dont enfin les lycées agricoles commencent à se préoccuper (lycée agricole de St Joseph) apres 2 années d'appel sans réponse,l, l'AFPAR sollicitée pour mettre en place une formation de chocolatiers feviers , les planteurs eux mêmes dont certains ont rejoint l'association CACAO PEI et d'autres qui travaillent avec le CIRAD , organisme qui soutient cette association CACAO PEI par ses recherches et conseils, l'ALEFPA qui développe les pépinieres de Criollo ,variété la plus ancienne introduite en 1777 à la Réunion, les autorités départementales et régionales informées de ce projet qui a vu couronner ses efforts par la remise, au Salon du chocolat, le 1er novembre 2016 à Paris, d'une 12aine de tablettes issues des cacaoyers exclusivement de la production locale, une tablette ayant été officiellement déposée à la Maison de la Réunion à Paris le 4 novembre derniere, sans compter les centaines de visiteurs de la foire agricole de Bras Panon de 2015 et 2016 dont des planteurs qui se sont engagés dans cette voie ,de façon modeste ou importante ,une dizaine de planteurs comptant 5 a 300 pieds promis à récoltes dans 3ans
Le site" www.cacaopei.re" apportera toute information qu'un séjour récent à Madagascar d'une 12aine de personnes conduites par l'association CACAO PEI a concretement complété pour des planteurs engagés dans cette aventure
"Il n'est pas nécessaire d'entreprendre ni de réussir pour persévérer"
H.Hervet,Vice President de l'association CACAO PEI
www.cacaopei.re

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Octobre 2017 - 09:31 Baisse des prix de 0,4% en septembre