Economie

Filière canne : Le nouveau préfet visite deux champs de cannes


Filière canne : Le nouveau préfet visite deux champs de cannes
Dominique Sorain, le nouveau préfet de La Réunion, s'est rendu sur deux champs de canne ce mercredi. Une toute première sortie symbolique pour le préfet qui a rencontré les agriculteurs, la CGPER et les représentants du secteur agricole.

Après avoir assisté à la présentation de quelques données du secteur, Dominique Sorain est monté dans une coupeuse tronçonneuse sur le terrain de Jean-Yves Teyssedre à Saint-André. "Le but de cette visite est de voir le contexte et les contraintes que connaît le secteur aujourd'hui, explique-t-il, car la préservation de cette ressource agricole est essentielle pour La Réunion. L'appui financier de l’État sera important pour assurer sa pérennité. C'est un travail dans la durée qu'il faut faire, jusqu'en 2017".

Un secteur fondamental selon Dominique Sorain car il regroupe à la fois les aspects économique, environnemental et territorial. "C'est un sujet principal pour l'aménagement de l'île".

Jean-Yves Minatchy, président de la CGPER a exprimé sa confiance grâce à cette première visite dédiée à la filière canne: "Lorsqu'il consacre plus d'une demi-journée pour visiter le monde agricole, ça montre qu'il a la volonté et qu'il veut nous aider et nous accompagner. Pour nous c'est un signe fort". Il rappelle que la filière représente 18.300 emplois sur l'île et que "les paysans croient en cette filière et se battent quelque soient les circonstances. Ça c'est très rare".

Filière canne : Le nouveau préfet visite deux champs de cannes
La Réunion compte 3.500 exploitants agricoles cannières sur 7,6 hectares de surface moyenne. 32 coupeuses tronçonneuses permettent de récolter 150 à 250 tonnes par jour. Manuellement, on compte en moyenne cinq tonnes par jour. Jean-Yves Treyssedre possède, lui, 36 hectares, dont 25 hectares mécanisés et 11 en manuel. Il ajoute fièrement que trois employés l'accompagnent au long de l'année, six en période de campagne sucrière.

Le préfet est ensuite parti en direction de Sainte-Suzanne chez un autre agriculteur. Il compte également "rencontrer les acteurs des autres filières dans les prochains jours".




Filière canne : Le nouveau préfet visite deux champs de cannes
Mercredi 17 Septembre 2014 - 16:56
SH
Lu 642 fois




1.Posté par La vox populi.com le 17/09/2014 21:22
Comme a Cuba, il devrait faire la campagne, prendre un sabre et couper la canne et après on discutera......

2.Posté par noe le 17/09/2014 21:51
Il veut se mettre au sucre ?

3.Posté par Bayoune le 18/09/2014 08:20
J.Yves les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent. Oubliy pa toute sate Hollande la promi, tousa la siyé dan la kole. Dans peu de temps en 2017 wa rann aou konte ke ou la fé roule aou, é ou ou la roule lé plantèr - qui vont peut être réengager des frais pour replanter - et pour rien, en 2017, Téréos l'industriel usinier est là pour engranger les subventions qui ne font que passer par les mains des planteurs - eux qui continueront à trimer, ou a repenser à planter d'autres cultures, c'est une évidence, avec la crise, la Réunion n'aura d'autres choix de consommer ce que lé terre réunionnaise produira. J. Yves ou la déza antantu parlé lotosufizanss alimentaire. Toule moune i pé ginyé, le planteèr osi.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales