Politique

Filière canne: Le comité interprofessionnel écourté, la CGPER quitte la réunion


Filière canne: Le comité interprofessionnel écourté, la CGPER quitte la réunion
Le comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre s'est tenu ce mercredi au CTICS (Centre technique interprofessionnel de la canne et du sucre de l'Île de La Réunion) à Saint-Denis. Plus de 60 planteurs se sont réunis pour discuter de la nouvelle convention canne et, plus particulièrement, l'avenant de cette convention qui avait été confirmé par le préfet lors d'une réunion avec les représentants de la filière canne le mois dernier.

Mais au bout d'une heure, la CGPER, dont le président, Jean-Yves Minatchy est également le co-président du comité, a quitté la table. Selon lui, Tereos aurait proposé de "reconduire l'avenant à l'identique" dans une convention prolongée en 2017. "Nous voulons revoir la formule de paiement de la canne à cause des coûts de production qui augmentent; c'est le point principal de l'avenant. Et on nous dit que Tereos ne va pas contribuer," explique-t-il. Selon Jean-Yves Minatchy, la direction de Tereos ne compte pas "lâcher un seul centime" et ce serait à l’État de débourser. "Cela ne nous convient pas".

Si Jean-Yves Minatchy rappelle qu'ils ont neuf mois devant eux pour "trouver un accord et organiser d'autres réunions avec Tereos et l'Etat", d'autres acteurs comme Frédéric Vienne, président de la FDSEA, veulent croire à de nouvelles négociations: "Les représentants de la CGPER sont partis sans explication et nous sommes déçus car c'était le moment de finaliser notre planning de travail. Ce n'est pas aujourd'hui qu'on allait trouver des solutions, c'était simplement le moment pour définir le reste".

Selon lui, Jean-Yves Minatchy "doit se rendre compte de l'erreur qu'il a commise en signant cette convention sur neuf ans, mais là c'est du cinéma syndical"...
Mercredi 13 Août 2014 - 18:46
SH
Lu 864 fois




1.Posté par noe le 13/08/2014 19:49
Les pleureuses sont allées sécher leurs larmes de crocodile ...Ils reviendront !

Pas de soucis à se faire ... ils ont besoin de fric pour leurs 4x4 et gros tracteurs à payer !

2.Posté par !!!! le 14/08/2014 03:56
Quelle est la différence entre un "planteur de canne et un fonctionnaire"? puisqu'on tire à boulet de canon sur ces derniers!!!!! les vacances? la sécurité de l'emploi?ou des gros engins et des gros 4x4 et autres !!!!!!! sans parler des terrains qui se vendent d'année en année. Enfin, cela ne va pas plaire.

3.Posté par almuba le 14/08/2014 10:51
A !!!!!!!!
La différence c'est qu'une catégorie est subventionnée et l'autre pas.

4.Posté par Jean yves M le 14/08/2014 11:06
il faut écouter freedom, dès que quelqu'un moucatage de la cgper ou la chambre, il y a la réplique immédiate de coindin ou maratcha!, à croire que leur boulots c'est réellement attendre les subventions.

5.Posté par Dimitri ALAIN le 14/08/2014 15:38
mi veut subvention donne l'argent travail pou gagné

6.Posté par polo974 le 15/08/2014 12:47
N'oubliez pas qu'un planteur a expliqué ici même que le travail de la canne peut se réduire à 2 mois dans l'année, soit 10 mois de vacances ou autre travail (déclaré ? ? ?)...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales