Politique

Filière canne: Le PCR attend Hollande au tournant sur les aides après 2017


Filière canne: Le PCR attend Hollande au tournant sur les aides après 2017
Le PCR attend François Hollande au tournant de la filière canne. La venue du président de la République le 25 juillet, accompagné de son ministre de l'agriculture est l'occasion rêvée pour obtenir des réponses sur sa pérennisation.

A quelques jours de la venue du Président de la République dans notre département, le Parti communiste réunionnais pose le constat d'une "catastrophe économique, sociale, environnementale", si la fin des quotas sucriers n'était pas accompagnée par le "maintien des aides actuelles et l'apport de subventions supplémentaires" pour compenser cette différence concurrentielle future avec le sucre de betterave.

La fin des quotas sucriers qui garantissent un prix d'achat du sucre réunionnais arrive inéluctablement à échéance dans trois ans, sous la pression de la libre concurrence prônée par l'Organisation mondiale du commerce.

"Nous avons un sursis de 36 mois. Et après ?" questionnent Paul Vergès, Maurice Gironcel, Yvan Dejean et Elie Hoarau réunis ce jeudi à Saint-Pierre.

Le scénario d'après 2017 est à ce point dans le flou total que le PCR ne peut qu'alimenter ses inquiétudes des propres doutes du groupe Tereos ici et là dans la presse ces derniers mois et devant la délégation parlementaire à l'outre-mer.

Autre exemple en date : la fermeture annoncée la semaine dernière par le même PCR de l'usine de Bois Rouge, "qui n'a pas été démentie depuis", signale Elie Hoarau. "On nous reproche pourtant de verser dans le catastrophisme", déplorent les membres de la direction du PCR. Yvan Dejean va même plus loin : "après Bois Rouge, ce sera au tour du Gol".

Si le flou persiste, c'est parce que le schéma d'après 2017 fera entrer la canne réunionnaise en concurrence directe avec la betterave, au coût de production moindre. Un différentiel de 240 euros existe entre les deux produits finis.

203 millions d'euros par an pour "survivre"

Afin de combler ce delta, il faudrait, calcule le PCR, 38 millions d'euros d'aides supplémentaires qui viendront s'additionner eux-mêmes aux 75 millions d'euros versés actuellement par l'Union Européenne et les 90 millions de l'Etat. "La survie de la filière, car il s'agit bien de ça", ramènerait donc à 203 millions d'euros par an le montant global des subventions à attribuer. 30.000 emplois sont en jeu ici. Et "25.000 hectares de plantation qui retiennent la terre contre l'érosion".

Quelle est la position du chef de l'Etat sur cette question ? Le PCR, qui se sent trop seul sur cette thématique attend également désespérément "la vérité" de la part des parlementaires socialistes réunionnais détenteurs d'un rapport qui brosse la situation de la filière.

"On ne veut pas entrer dans la polémique mais pourquoi ne veulent-ils pas le rendre public ?" demande Yvan Dejean. Le voyage présidentiel doit lever ses doutes, insiste le PCR.

Vendredi 18 Juillet 2014 - 05:30
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 664 fois




1.Posté par noe le 18/07/2014 08:03
J'espère que Hollande ne va pas accueillir ce parti moribond ...
Il est vrai que le ridicule ne tue pas !
Vive Staline !

2.Posté par Ladi Lafé le 18/07/2014 09:30
il faut arrêter la canne et envoyer ses esperkuis de planteur travailler

3.Posté par dédé le 18/07/2014 09:51
Tu bouges encore PCR?? Akouet tu bouges encore, je ne te vois pas aprés ta claque sur St Paul.....

4.Posté par Monikollande le 18/07/2014 10:53
la canne y vivent pas sans subvention

5.Posté par polo974 le 18/07/2014 12:35
Putain, 200 millions par an pour :
2 usines avec 100 à 150 permanents et 200 à 250 saisonniers soit même pas 600 emplois.ans
et les planteurs qui selon les dire de l'un d'eux ici même ne sont oxxupé par la canne que 2 mois par ans.
et les coupeurs de cannes qui sont exploités au-delà du raisonnable pour 4 à 6 mois de travail dans l'année.
(en 10 ans on se fait un réseau ferré en plus de la NRL ! ! ! )

bref, c'est même pas de la survie, c'est de l'acharnement thérapeutique.

sans parler des problèmes inhérents à la monoculture de grande envergure (ne voit-on pas les vers blancs de retour???)...

certain dirons que la bagasse, centrale thermique, tout ça, mais en fait, ça ne représente que 10% de la production alors que le charbon en fait plus de 40%. bref bilan carbone, la bagasse en permettant le charbon est contre-productive...

pour ce qui est de fixer le sol, il n'y a pas que la canne, il y a même des pays qui fond des rizières à flan de montagnes, donc un peu d'imagination et on doit être capable d'utiliser et protéger nos sols de façon plus intelligente qu'en plantant de la misère sociale (coupeurs), de l'alcoolisme (rhum) et du diabète (sucre à outrance) sur l'île...

6.Posté par ouais le 18/07/2014 13:31 (depuis mobile)
Les planteurs sont subventionnés oui et ces travailleurs qui touchent 53 % de prime mensuelle en plus. Comment y appel sa ? Il y a un système économique en place à la réunion et tout le monde se graisse dessus, même les chefs d''entreprise. Alors !!!

7.Posté par jason bourne le 18/07/2014 13:40
ben oui c'est un choix de société continue t-on à subventionner le sucre et le rhum pour avoir des éthyliques et des diabétiques en nombre ou part-on vers une nouvelle orientation de l'agriculture avec pour objectif auto suffisance alimentaire ???

8.Posté par mbp le 18/07/2014 13:46
ASSEZ ASSISTANAT ET ASSEZ DE PLEURNICHAGES UN PEU MOINS DE 4/4 AUSSI

9.Posté par ouais le 18/07/2014 15:25 (depuis mobile)
Ouais, faut pas être jaloux des 4*4 sa leur coûte rien c''''''''''''''''est soit défis ou zidane qui paye cnc. Mais les planteurs sont intelligents et formés pour s''''''''''''''''adapter le foncier reste la même et gageons que l''''''''''''''''état donnera des millions d''''''''''''''''euros de reconversion.

10.Posté par Gardien le 18/07/2014 15:27
Le PCR ne sait plus quoi inventer pour faire une conférence de presse,
Ces dirigeants se sont remplis les poches sur le dos des réunionnais .
Popol et momo y travail pou zot famille

11.Posté par BLUESHARK le 19/07/2014 11:12
Pourtant le PCR a appelé à voter Hollande!!! de quoi se plaint-on?

12.Posté par polo974 le 21/07/2014 10:22
(2ème couche) Putain, 200 millions par an pour :

récolter environ 2millions de tonnes de canne, richesse (quand pas trop triché) environ 10 %
donc production environ 200 000 tonnes de sucre,
soit 200 millions de kg de sucre

=> chaque kg de sucre est subventionné (quasiment) à hauteur de 1 euro ! ! !

le cours mondial est aux environs de 50cts du kg...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales