Economie

Filière canne: La CGPER satisfaite de sa rencontre avec le préfet


Filière canne: La CGPER satisfaite de sa rencontre avec le préfet
La CGPER a été reçue par le préfet ce lundi après-midi, suite à la levée du blocage des deux usines sucrières de Bois-Rouge et du Gol. Pendant ces quatre jours de blocage, les syndicalistes demandaient des garanties sur les aides européennes après la suppression des quotas sucriers en 2017 et que la convention-canne qui prend fin en 2015  ne soit pas prolongée inchangée.

C'est en assurant que les aides seraient maintenues jusqu'à cette date que le préfet a obtenu la fin du blocage. La réunion au sein de la préfecture avait pour but de discuter des nombreuses craintes des syndicalistes, qui sont sortis satisfaits: "C'est la première fois qu'un préfet s'est tant investi", affirme Jean-Yves Minatchy, président de la CGPER. "La convention-canne prendra fin le 1er juin 2015 et la prochaine sera modifiée. Un avenant sera négocié avant la fin de l'année et on en discutera dès le 6 août (la prochaine réunion du Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre, ndlr)".

Concernant "l'après 2017", "on continue à travailler dessus", précise-t-il. Pour Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d'agriculture, "Ça se fera en deux étapes. Nous avons une marge de manœuvre pour négocier l'avenant, et une garantie d'aides jusqu'en 2017 pendant que l'on se prépare à la fin des quotas".

Quant à la fermeture de l'usine de Bois-Rouge, "Ce n'est pas possible, insiste Jean-Yves Minatchy, ce serait la fin des emplois et de la filière".

Lundi 28 Juillet 2014 - 18:31
SH
Lu 739 fois




1.Posté par noe le 28/07/2014 20:16
Le Préfet a su convaincre Minatchy ... c'est un excellent pédagogue !
On ne fermera rien du tout si Sarkozy revient aux affaires en 2017 !
Parole de noe !

2.Posté par question bête le 28/07/2014 22:26
il serait intéressant de connaître l'avis de TEREOS dans son obligation de communiquer sur l'évolution de l'environnement économique de la canne à la Réunion, avec les salariés du comité de groupe..

A défaut, ceux ci peuvent déclencher un droit d'alerte...avec recours à l'expert comptable pour poser les questions et obtenir les réponses..

quelles sont les orientations stratégiques de TEREOS à la Réunion dans l'éventualité où le risque évoqué surviendrait..plan de repli et départ de la Réunion ? quel coût ? quel terme ? De Chateauvieux a vendu.. TEREOS a repris.. mais ziskakan..?

Les syndicats majoritaires au comité d'entreprise ou comité de groupe ou quelque soit la dénomination de l'organe exerçant les prérogatives en matière économique au sein de TEREOS Ocean Indien, ont une lourde responsabilité vis à vis de leurs camarades travailleurs.

3.Posté par yab égalitaire le 29/07/2014 09:37
On supprime les surrémunérations des fonctionnaires, alors on supprime aussi les sur rémunérations des canniers. Fini les gros 4X4 de ces profiteurs, on revient aux bonnes Charettes... Que vive l'égalitarisme pour tous dans cette île paradisiaque. Tous mangerons dans la même gamelle des subsides sociaux.

4.Posté par Frigidaire le 29/07/2014 14:27
Il y a une élection Présidentielle avant et l'Europe n'est toujours sur la même longueur d'onde à ce sujet. Les aides c'est fini il faut enfin penser une vraie agriculture pas celle issue de l'esclavage et toujours en cours dans les ex-colonies.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales