Société

Filière agricole et POSEI: Pas de remise en cause des aides européennes à la Réunion

Après être passé par Mayotte, le commissaire européen à l’agriculture et au développement rural, Dacian Ciolos, est à la Réunion pour trois jours. Objectif de cette visite, rencontrer les agricultures réunionnais et faire un point sur les aides financières de l'Europe accordées aux RUP dans le cadre du POSEI (Programme d'options spécifiques à l'éloignement et à l'insularité). Ce matin, sur une exploitation agricole de Sainte-Suzanne, Dacian Ciolos a tenu à rassurer les agriculteurs en affirmant qu'il n'y aurait aucune modification du POSEI.


Filière agricole et POSEI: Pas de remise en cause des aides européennes à la Réunion
C'est une visite au pas de course pour le commissaire européen Dacian Ciolos. Après être passé par Mayotte, le commissaire européen est à la Réunion pour une durée de trois jours. Durant sa visite, il va rencontrer de nombreux agriculteurs réunionnais (éleveurs, maraîchers, exploitants de canne à sucre …) pour un programme chargé. Ce matin, le commissaire européen s'est arrêté sur l'exploitation de Philippe Alouette, dans les hauts de Sainte-Suzanne. Un agriculteur installé depuis 1999 et qui cultive près de 20 hectares de canne à sucre et culture maraîchère.

Une visite d'importance pour montrer la "réalité" de l'agriculture réunionnaise, souligne le député européen Younous Omarjee. "L'objectif est de prendre en compte et être au plus près de la réalité réunionnaise en matière agricole. Il faut voir de ses propres yeux les particularités très éloignées des réunions techniques qui peuvent se dérouler à Bruxelles. Le POSEI entre en révision (…), il faut que le statut particulier des RUP soit affirmé avec force. Tout le débat va découler de cette visite à la Réunion et la commission fera dans un délai raisonnable une proposition de réforme adressée au Parlement européen", poursuit Younous Omarjee.

"L'ensemble du POSEI sera maintenu et programmé sur la période 2014-2020"

Sur le terrain ce matin, l'Etat était là. Mais tout autour, les syndicats agricoles et du sucre avaient également fait le déplacement montrant tout l'enjeu de cette visite. Pour rappel, le POSEI à la Réunion pour la filière canne représente plus de 50 millions d'euros d'aide. D'où une certaine inquiétude de voir disparaître ces aides à cause des contraintes budgétaires européennes pour la période 2014-2020. Après avoir visité l'ensemble de l'exploitation agricole de Philippe Alouette, et essayé entre autre une machine pour couper la canne, Dacian Ciolos a tenu à rétablir la vérité et faire taire les rumeurs sur le POSEI.

"L'ensemble du POSEI sera maintenu et programmé sur la période 2014-2020. Une répartition aura lieu après entre les Etats membres. Globalement, l'enveloppe pour le POSEI n'a pas été touchée malgré une réduction globale du budget de l'Europe pour la prochaine période", souligne le commissaire européen Dacian Ciolos. Une annonce qui rassuré les professionnels de la filière canne et les agriculteurs réunionnais. D'autant que Dacian Ciolos a vanté les mérites de l'agriculture réunionnaise. "La Réunion a trouvé un très bon équilibre entre les différents types de culture. La Réunion est un bon exemple à prendre et c'est pour ça que je suis venu ici", rappelle-t-il.

Après cette halte de moins d'une heure à Sainte-Suzanne, Dacian Ciolos va poursuivre ses visites de terrain jusqu'à mercredi soir.

Vidéo à venir

Mardi 30 Juillet 2013 - 15:05
Lu 917 fois




1.Posté par mad marx le 30/07/2013 14:52
Et les coupeurs sont toujours payé au rendement

2.Posté par timagnol le 31/07/2013 05:13
... du bienfait des pinces-fesses à répétition dans l'encouragement de l'assistance et de la démago !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales