Société

Fièvre aphteuse à Maurice et Rodrigues: La préfecture de La Réunion met en garde


Fièvre aphteuse à Maurice et Rodrigues: La préfecture de La Réunion met en garde
La préfecture de La Réunion donne les mesures de prévention à mettre en œuvre pour éviter une propagation de la fièvre aphteuse dans les élevages de l’île.
 
En effet, Maurice et Rodrigues ont été fortement touchées par la maladie extrêmement contagieuse.  "Les espèces concernées sont les bovins, les ovins, les caprins, les cerfs et les porcs. Cette maladie peut être transmise par les animaux vivants, les denrées animales ou d’origine animale ainsi que par tout matériel contaminé (ex : bottes, chaussures, matériels divers… )", rappelle la préfecture.
 
Pour éviter de contracter cette maladie qui "menacerait la pérennité des filières d’élevage", il est rappelé :
  • l’importance, dans les pays touchés par cette maladie, de veiller à une désinfection appropriée des vêtements, chaussures et matériel, notamment suite à une visite d’élevage ou dans le cas de souillures par de la terre ;
  • l’interdiction d’importation, dans les bagages des passagers aériens, maritimes et de plaisance aérienne ou maritime de toute denrée animale ou d’origine animale issue de pays tiers à l’Union Européenne (hors produits de la pêche) ;
  • l’introduction des animaux vivants en provenance de ces zones est soumis, à l’instar de tout animal provenant d’un pays tiers à l’Union Européenne, à un contrôle vétérinaire strict et préalable à l’entrée sur le territoire. Tout animal transporté lors d’un voyage en provenance d’un pays tiers à l’Union Européenne doit être déclaré au service douanier à l’arrivée à La Réunion et être muni des autorisations et certificats sanitaires requis par la réglementation en vigueur.
 
Les contrevenants s’exposent à la confiscation de la marchandise et à des poursuites pénales punissables de 2 ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende. En cas de propagation de la maladie, les peines peuvent être portées à 10 ans d’emprisonnement et 300.000 euros d’amende.
 
Jeudi 11 Août 2016 - 07:44
Lu 1571 fois




1.Posté par Antipode le 11/08/2016 08:42
"menacerait la pérennité des filières d’élevage"
L'élevage est subventionné, il occasionne pandémies, pollutions et horreurs ; rien qui ne soit pris en compte dans les coûts environnementaux et de santé publique !
Élever des animaux pour les tuer (100 milliards par an) est un des derniers barbarismes qui empêche la civilisation !
Mangez éthique, végétalien et vivez éthique, vegan : « Un végane, c’est quelqu’un qui essaie de vivre sans exploiter les animaux, pour les animaux, les humains et la planète. Concrètement, les véganes excluent tous les produits d’origine animale de leur alimentation (viande, lait, œufs ou miel entre autres). Ils les évitent aussi pour se vêtir (cuir, laine, soie) ainsi qu’à toute autre fin. (cosmétiques, vivisection, zoos, aquariums, équitation...). »

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales