Société

Fièvre aphteuse : L’aéroport de Gillot n’est équipé de tapis de décontamination que depuis ce matin

Depuis le début d’épidémie de fièvre aphteuse à Maurice et à Rodrigues, la Préfecture a annoncé une série de mesures afin d’éviter l’importation du virus sur notre île. Parmi ces mesures, des tapis de décontamination qui devaient être mis en place depuis la fin du mois d’août.


Fièvre aphteuse : L’aéroport de Gillot n’est équipé de tapis de décontamination que depuis ce matin
Depuis le début du mois d’août l'épidémie de fièvre aphteuse est déclarée à Maurice et Rodrigues. Les mesures de prévention annoncées par la Préfecture ont été mises place plus de deux semaines après mais pas dans leur intégralité.
 
L’aéroport de Pierrefonds a été équipé dans la foulée d’un tapis de décontamination des chaussures. Cela n’a pas été le cas pour l’aéroport de Gillot, qui n’est équipé que depuis ce matin.
 
"Un tapis a dû être commandé en urgence en métropole car le type de tapis qui a été posé à Pierrefonds n’était pas adapté. Il a été mis en service ce matin à Gillot", nous apprend Louise De Vallicourt, chef du service alimentation à la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de la Réunion).
 
"Les chaussures transportées dans les bagages ne sont pas désinfectées"
 
Concrètement, il s’agit d’un tapis imbibé d’un produit virucide, sur lequel les voyageurs marchent afin de désinfecter leurs chaussures. "C’est un moyen de désinfection, mais les chaussures transportées dans les bagages ne sont pas désinfectées" explique Louise De Vallicourt. "C’est un bon moyen de prise de conscience pour les voyageurs, mais le dispositif est plutôt axé sur toute la communication qu’il y a autour" ajoute-t-elle. Parmi les mesures de prévention et d’information, des cartons informatifs au format carte d’embarquement vont être distribués aux passagers.
 
Le virus étant très sensible, il est détruit au contact du tapis, mais des mesures additionnelles sont conseillées aux voyageurs, comme la désinfection des autres paires  de chaussures à l’aide d’eau de javel.
 
"Le but est d’échapper à la  fièvre aphteuse, pas aux contrôles"
 
"Cela se joue vraiment sur un effort collectif. Les contrôles ont été énormément renforcés et malgré cela, il y a eu un certain nombre de saisies qui excluent la consommation personnelle. Malgré toute la communication, on observe que les gens acceptent l’idée de contrôles tant que cela ne les concerne pas. Or le but est d’échapper à la  fièvre aphteuse, pas aux contrôles" souligne Louise De Vallicourt.
 
Pour le moment, ces mesures sont maintenues et ce jusqu’à une "amélioration de la situation à Maurice, ce qui n’est pas le cas pour le moment" conclut Louise De Vallicourt. La DAAF va donc garder un niveau de pression sur les points d’entrée sur le long terme. En cette période de rentrée universitaire, les étudiants Mauriciens qui viennent s’installer sur notre île font l’objet d’une attention plus particulière, pouvant être tentés de ramener des denrées prohibées.

Un tapis de désinfection de ce type a été mis en place.
Un tapis de désinfection de ce type a été mis en place.
Vendredi 9 Septembre 2016 - 15:38
Laurence Gilibert
Lu 5289 fois




1.Posté par noe le 09/09/2016 16:09
Il faut faire prendre une bonne douche à tous ceux et celles qui transitent , qui viennent de Maurice ... Une douche avec de gros jets sensés décrasser !
Et aussi donner un bon purgatif pour éliminer les restes de viandes ingurgités à Maurice dans les restos !

2.Posté par Pikachou le 09/09/2016 16:28 (depuis mobile)
Tres bonne idée .il faut bien sur désinfectés tous qui sont de retour de leurs voyages car ont ne sait pas ce qu ils peuvent transporter comme bacteries

3.Posté par Amasutum le 09/09/2016 18:36
Que d'argent gaspillé pour rien... Ormis les chiens et chats, est-ce que les bovins passent par les terminaux d'entrée et sortie des aéroports ? Franchement, c'est débile !

4.Posté par GIRONDIN le 09/09/2016 19:43
Pendant qu'on fait joujou et qu'on amuse la galerie !

...."". Dans l'absolu, si l'on appliquait à La Réunion la réglementation sanitaire européenne, selon laquelle l'Union déclare "la France officiellement indemne de leucose bovine enzootique" depuis 1999, la production de la Sicalait serait réduite à néant, car le cheptel laitier réunionnais est infecté à 70% par cette maladie (Ndlr : données 2007, les seules disponibles selon M. selon M. Degenmann-DAAFR : "On ne sait pas exactement de quoi il retourne, faute de disposer de données précises depuis 2007, époque à laquelle le cheptel laitier était touché à 70%, le cheptel à viande l'étant à 30%…"), et toutes les bêtes positives auraient du être abattues dès confirmation de leur infection. Ne parlons pas du lait des bêtes positives à la leucose qui, normalement n'a aucune raison d'exister dans le système français et européen, exception faite de La Réunion qui, vue du ministère de l'Agriculture, semble être exclue du territoire national.

La Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de La Réunion (DAAFR) est au fait de cette étrange spécificité du lait péi, qui tient quelque part du mensonge d'Etat. Un mensonge que l'on voudrait partagé et celé par la corporation. Le directeur adjoint de la DAAFR, Olivier Degenmann, rappelait le 5 décembre dernier, les élus de la Chambre d'agriculture à leurs responsabilités : "S'agissant de la leucose, si l'on applique strictement la règle nationale, c'est l'abattage dans les six mois de l'animal positif. Si la prévalence est à 70% dans l'élevage laitier, dans les six mois, c'est l'abattage de 70% du cheptel. C'est la mort de la filière laitière…"...ipr janvier 2015

Es ce que c'est toujours le cas ?

5.Posté par Tanguy47 le 09/09/2016 20:36
à @3,

De Gaulle comparait les Français à des Veaux, il faut donc un système adapté à ces Bovins,....!!!!!!

6.Posté par L'Ardéchoise le 09/09/2016 23:27
Et contre la fièvre acheteuse chez Maurice, y a-t-il des tapis spéciaux à Gillot ?

7.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/09/2016 10:33
fukcd473
6.Posté par L'Ardéchoise le 09/09/2016 23:27
Alors pas à Gillot, mais à Pierrefonds ! lol !

8.Posté par pipo le 10/09/2016 14:56
pour une fois c'etait pas les avions qui avaient du retard mais le tapi...volant

9.Posté par polo974 le 10/09/2016 15:17
6.Posté par L'Ardéchoise le 09/09/2016 23:27
""" Et contre la fièvre acheteuse chez Maurice, y a-t-il des tapis spéciaux à Gillot ? """
oui, au gichet...
on pourrait croire que ce sont les taxiteurs qui détiennent la ligne, tellement c'est cher.

10.Posté par kld le 11/09/2016 00:56
étouffer de rire ............. bravo les comms !!!!! j'aimeux mon ile ! trop fort. hélas , je voyage pas assez ............... trop chère !!!! j'aimerais tant etre "décontaminés" . bon c'est bien , hi,hi.

et pierreuxfonds , pas de tapis de décontaminations ? pardon , c'est pas un vrai aéroporeux ! scuse le SUD §

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales