Société

Feux d'artifice: Comment sont-ils fabriqués ?


Feux d'artifice: Comment sont-ils fabriqués ?
Les Réunionnais ont bien fêté le nouvel an cette année. Soirées en boîte, sur les plages, chez les amis... Et comme chaque année, des feux d'artifice retentissaient un peu partout, notamment à Saint-Pierre où le spectacle de lumières a fait rêver. Mais derrière ces éclats de couleurs et de paillettes, il y a des petits engins explosifs fabriqués en Chine...

"La recette est simple", selon Hassen Bangui, gérant de Bangui Artifice qui a organisé les feux d'artifice de Saint-Pierre hier soir et ouvert à La Réunion depuis 40 ans. "De la poudre noire sert à la propulsion et ensuite ce sont des mélanges de poudres chimiques de magnésium ou de cuivre, par exemple, qui entrent en contact et créent des explosions", explique-t-il.

Fabriqués en Chine, pays précurseur en terme de feux d'artifice et de pétards, ces poudres ont leurs propres couleurs naturellement et les feux d'artifice sont divisés en trois grandes catégories.

Les "compactes" (à 30-40 m du sol), les "chandelles" (jusqu'à 50 m) et les "bombes" (entre 50 et 200 m) proposent chacun une large gamme d'effets. De quoi peindre "un tableau pyrotechnique". "Il y a plus de 1.000 couleurs et plus de 1.000 effets différents, ajoute le gérant, on n'a pas encore tout essayé".

Si Hassen Bangui connaît bien les étapes de fabrication des feux d'artifice, ils ne sont pas fabriqués à La Réunion mais toujours importés. "95% des feux d'artifice du monde viennent de Chine. Les usines sont nombreuses là-bas, les normes sont différentes et l'exportation est plus facile", affirme-t-il. L'importateur réunionnais explique que les conditions de travail sont parfois déplorables, que les feux d'artifice sont fabriqués manuellement et que des explosions ont trop souvent lieu. "Il y a eu 70 morts en août dernier, ajoute-t-il. Heureusement, la réglementation chinoise devient de plus en plus stricte".

Mais les revendeurs français doivent respecter la réglementation européenne et l'importation des produits doit se faire d'usines précises.

Une réglementation européenne qui s'applique également à l'impact sur l'environnement. "Les produits sont biodégradables à 95%. Les 5% restants sont des emballages que nous ramassons au sol. Si les feux d'artifice sont envoyés au-dessus de la mer, on n'utilise pas d'emballage". Concernant les poudres chimiques, il précise qu'elles sont "quasiment entièrement consommées" lors de l'explosion.

Le prochain spectacle de couleurs se tiendra dans de nombreuses villes le 14 juillet.
 
Jeudi 1 Janvier 2015 - 08:15
SH
Lu 1823 fois




1.Posté par David Asmodee le 01/01/2015 11:33
" Comment et par qui sont-ils payés " : c'est une question beaucoup plus intéressante.

2.Posté par noe le 01/01/2015 09:13
Ils donnent la vie la joie ...ils chassent les mauvais esprits de la vie. ..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales