Economie

Feuille de route de V.Lurel: J.Cavillot attentif sur le nouveau décret carburant


Feuille de route de V.Lurel: J.Cavillot attentif sur le nouveau décret carburant
Vendredi dernier, le séminaire gouvernemental a fixé la feuille des routes des ministres du gouvernement Ayrault. Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, a donc également eu sa feuille de route pour le premier semestre 2013. Outre la mise en place de la loi de régulation économique en Outre-mer et le bouclier qualité-prix - dont la liste des produits sera débattue jeudi prochain à la Réunion - la question de la suppression du décret Jego portant sur l'encadrement des prix des carburants est d'actualité.

Une question déjà abordée pendant le Grand débat sur les carburants qui s'est déroulés l'année dernière et qui va forcer le ministre des Outre-mer à s'attacher à trouver une nouvelle formule pour la régulation des prix des carburants à la Réunion. Une mesure attendue par le délégué régional de Solidaires, Jocelyn Cavillot, qui espère bien que le gouvernement ne jouera pas "petits-bras" sur ce nouveau décret.

"Quand on regarde ce qui a été fait pendant le Grand débat on a l'impression que tout était correct sur la formation des prix du carburant, à part la problématique sur le coût du transport liée au bateau Tamarin. Mais nous n'avons pas été d'accord sur trois points dans les conclusions fournies par l'Observatoire des prix. Premièrement, nous n'avons jamais eu le prix exact d'achat du carburant à Singapour. Ensuite nous avons dénoncé les marges surévaluées des pétroliers, notamment dans le cadre des contrats de location gérance. Enfin nous exigeons que ces contrats de location gérance soient encadrés", explique Jocelyn Cavillot.

Ce sont trois points sur lesquels le délégué régional de Solidaires souhaite que le gouvernement tienne compte dans le futur décret. "Mais on a une crainte. Que le nouveau décret soit modifié à la marge face à la pression du lobby pétrolier (…). Dans ce cas là, le Grand débat sur les carburants n'aura pas eu d'utilité. Il faut rappeler que ce Grand débat a permis de faire la lumière sur l'ensemble des coûts à partir du moment où le carburant a été acheté", souligne-t-il.

Jocelyn Cavillot prévient : "De toute manière, nous allons saisir l'autorité de la concurrence pour qu'elle examine les marges des grossistes et les contrats de location gérance". Une saisine qui aura lieu avant ou après la parution du nouveau décret. Le syndicaliste rappelle que, même si la finalité principale des pétroliers est de "faire de l'argent" le rôle de l'Etat via ce décret sera de faire "son travail de régulateur", notamment sur les contrats de location gérance.
Mardi 8 Janvier 2013 - 17:57
Lu 1095 fois




1.Posté par ndldlp le 08/01/2013 18:22
La srpp beneficie dun contrat de delegation de service public.
Le legislateur dans le cadre des territoires ultra marins, serait bien avise d'inclure une clause visant a recuperer par le biais d'une taxe toute ou partie du resultat apres impot ..ou que ces excedents soient utilises a des reductions de prix d:un exervice a l'auyre. a defaut, approvisionnement et stockage doivent etre assures par le service public.

2.Posté par noe2013 le 08/01/2013 18:38
On sera fixé dans quelques jours ! Augmentation ou diminution des carburants !
Moi je m'en fiche , je mets tj 20 € qu'il pleuve , neige ou vente !

3.Posté par Samy-974 le 08/01/2013 22:03
au lieu de bataille pou le prix l'essence et gazoil y devrait plutot bataille pou le prix de ca que zot y mette dans zot marmite tt les jours (produit laitier, surgelé, pate et j'en passe) en metropole le prix de l'essence c 1.60€ et 1.50€ et le gazoil 1.40€ mais c pas ca y remplit zot ventre tout les jours

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales