Culture

Fête Kaf : J - 3

Ça commence à s'agiter sérieusement du côté de l'organisation du 20 décembre, à Saint-Denis. A trois jours de l'immense défilé prévu samedi, les chars continuent d'être apprêtés, mais il reste, semble-t-il, beaucoup de travail avant l'achèvement complet du projet.


Fête Kaf : J - 3
A l'espace Jeumon, cet après-midi, ce sont seulement trois chars qui sont entamés : et pour cause, le gros du travail est réalisé dans les quartiers. Jacky Ethéocle, chargé du développement de la culture et ici coordonnateur des travaux, explique : "Les gens travaillent depuis leur quartier, ils ont les plans, font les découpes, les assemblages, puis le tout est amené ici pour qu'on le place sur les chars".

La tension est palpable parmi les participants. Il reste beaucoup à faire et gérer la réalisation de 10 chars paraît du coup une tâche bien ardue. Cet après-midi, le maire Gilbert Annette s'est rendu lui-même sur place afin de se rendre compte de l'avancée des préparatifs.

Des scènes de vie et de la danse

Le spectacle en tout cas s'annonce grandiose : les 10 chars promettent des scènes de vie théâtrales mêlées à des danses. Percussions en tout genre, maloya, les spectateurs en auront plein les yeux et plein les oreilles. Des chorégraphes, des plasticiens, et d'autres membres des associations travaillent actuellement tous ensemble sur les chars.

Parmi ceux-ci, on retrouvera deux bateaux négriers, une cage d'esclaves et son gros blanc, une caverne refuge de marrons, le quotidien de femmes esclaves, ou encore, le plus "exceptionnel" selon Jacky Ethéocle, un "arbre de vie et de paroles, avec un volcan, qui symbolisent beaucoup de choses". Il argumente : "On dit que le silence est d'or, mais ce silence nous a été imposé, et aujourd'hui nous rouv' nout' guèl', c'est pour ça qu'on pourra trouver sur ce char un arbre à paroles avec pleins de slogans". Il termine, enthousiaste: "Le volcan, lui, brûle les esprits racistes et les forces obscures".

"Mi veu pa voir de chaînes"

Jacky Ethéocle regrette toutefois de voir encore autant de scènes du passé; pour lui il faudrait avancer et aborder des thèmes plus "modernes", voire "avant-gardistes". "En tant qu'acteur dans le développement de cette manifestation, mi veu pa voir de chaînes. Si les français fêtent le 14 juillet, c'est qu'ils ont réussi à brûler ce passé".

Modernes ou pas, les chars devraient être prêts pour samedi et participeront tous à un concours mis en place pour "dynamiser" la participation des associations à l'événement. Rendez-vous est donc pris le 19 décembre, à 17h dans les rues de Sant-Denis, où défileront ces différents tableaux vivants.
Mercredi 16 Décembre 2009 - 18:04
Johanne Chung To Sang
Lu 1585 fois




1.Posté par JUBILATION 57 le 16/12/2009 18:31
Mais, c'est le bâteau KAF!

2.Posté par David le 16/12/2009 19:53
Ah ah, y'aura une maquette de l'A380 d'Air Austral, le fameux avion négrier ?

3.Posté par Chodronnaise le 16/12/2009 20:12
Etes vous sur qu'il y a 10 chars, je ne crois pas que le chaudron est compris dans le lot puisque ce matin même l'association ki s'occupait de cela étais très en retard sur l'avancée. J'ai une question pour le conseiller su secteur monsieur Marcelin est-ce-qu'il va dire que si lui et son association n'a pu se présenter ce serai la faute des autres associations qui n'a pas voullu l'aider ?
Une habitante du kartier

4.Posté par Bertrand le 16/12/2009 20:27
Pourquoi fête caf ( je vais pas plaire à certains tant pis )

il n'y avait seulement pas que les caffres qui ont été esclaves , il y avait aussi des malabars indiens etc.... que fait-on d'eux !!!! on les oublie ........non suis contre ce terme

pour moi il y a tromperie par la politisation ( toujours eux )de cet évènement triste de notre histoire la servitude de l'homme par l'homme ( aujourd'hui elle existe toujours sous d'autres formes )

la commémoration de la fin de l'esclavage est importante donc c'est la fête de la liberté point barre
et non nout fête a nou si ou lé un autre race vient pas c'est dans l'esprit de beaucoup
c'est dénaturé dès le départ par cette appropriation d'une race sur les autres qui l'a subie certes mais pas la seule alors ou est le nom de Réunion dans cette fête

l'abolition de l'esclavage doit être la fête de la liberté

moins lé créole mi pense comme ça


5.Posté par lim le 16/12/2009 23:39
Moi non plus "mi veut pas voir de chaîne"!
Pourtant, des chaînes, il y en a encore de nos jours. Ces chaînes empêchent certains d'accéder au travail, d'accéder à la culture, aux loisirs, de réussir à l'école, de s'épanouir tout simplement dans leur vie. Ces chaînes maintiennent maintiennent la société Réunionnaise dans l'inertie.
Depuis 161 ans, les classes sociales Réunionnaises ont globalement glissé vers un mieux-être. Cependant, ce sont toujours les mêmes qui sont enchaînés au dernier barreau de l'échelle sociale de la Réunion. A qui cela profite-t-il?

6.Posté par amed le 17/12/2009 01:04
On avais entendu dire que Jeumon ne pouvait plus recevoir aucune personne

7.Posté par bugg le 17/12/2009 08:00
moi non plus ce me dit rien le 20 decembre on ne va quand meme feter l'esclavagisme .parfois on le materialise avec des case en feuille de coco ou paille.partout dans le monde il y des personnes qui habitent dans ces genre d'habitat ,peut etre ils sont pauvre mais il ne sont pas des esclaves,en d'autre terme a la reunion, des personnes qui sont loges dans des appartement avec le confort qui va avec et qui ont comme salaire 2000 euros qui par la crise ont ete licencie et qui touche a peu pres 1500 euros d'assedic sont reduit a l'etat d'esclave par le systeme pour un smic environ 1000 euros .ce sont les esclaves des temps moderne qu'ils faut abolir

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales