Société

Femmes du "gourou": Les manifestations sportives suspendues, la mairie négocie

La ville de Saint-Louis se voit dans l'obligation de mettre en suspens les activités prévues au stade Théophile Hoareau suite à l'occupation qu'en font les femmes du gourou. La municipalité communique les mesures à suivre :


Femmes du "gourou": Les manifestations sportives suspendues, la mairie négocie
Depuis vendredi dernier, les "femmes de papa Sané" ont investi le stade Théophile Hoareau à Saint-Louis. Jusqu'à présent, la municipalité ne leur a pas demandé de quitter les lieux mais a interpellé les services de l'État sur la situation actuelle.
 
Ces femmes ne veulent parler à personne. À maintes reprises, les services communaux ont tenté de leur parler mais elles refusent. Elles veulent juste que la commune leur trouve une maison F8 pour les héberger mais celle-ci n'est pas en mesure de satisfaire leur demande. Le maire leur a donc proposé un centre d'hébergement à Saint-Pierre mais elles n'en veulent pas.
 
Aujourd'hui, la Ligue réunionnaise de football demande à l'élu délégué aux sports d'annuler toutes les rencontres sportives si ces femmes se trouvent toujours dans le stade. À la demande du maire, cet après-midi, l'élue déléguée à la valorisation de l'accueil des familles migrantes, Mme Sara Haféji, ira à leur rencontre pour leur demander de quitter le site.

Suite à cette rencontre, la municipalité demandera aux autorités compétentes d'éditer un référé administratif pour quitter le stade et ainsi permettre la tenue de toutes les manifestations sportives.
Mardi 5 Avril 2016 - 12:28
Lu 5340 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

58.Posté par Vahney Saa le 06/04/2016 15:17 (depuis mobile)
Miler pa raciste mais mi compren pa pk bana i accepte pa pourtan le maire la propose azot un truk pou heberge azot..bin la pk absolumen un F8?? Bana i pren zot pou kisa don..anou ici ns cour derriere pdt des annees pou avoir un simple F2, na intraler demoune i atende mem un logemen et azot laba isa assiz su terrain pou demander..bin ler bon, amoin si demain maler assiz su terrain pou demande un logemen..mipense ke vite fai bien fai, va degage amoin le jour mem mdr mdr

57.Posté par môvélang le 06/04/2016 14:18
Après bana i prétend protège à nous contre terroristes !

56.Posté par Choupette le 06/04/2016 13:58
36.Posté par jean

Personne ne les a traitées de "sorcières".

C'est vous le premier qui ramenez ce mot.

Faut oser quand même !

55.Posté par Choupette le 06/04/2016 13:55
46.Posté par Australopithèque

Drôle d'endroit quand même pour méditer.

Vous pourriez, vous, méditer dans un endroit où il y a sans cesse du passage et entendre des jurons quand les joueurs sont sur la piste à taper dans le ballon ?

On peut très bien s'adonner à ce genre d'activité transcendante, le Q dans un fauteuil chez soi, il me semble. 'fin moi, ça m'arrive de le faire.

Maintenant, si elles veulent un F8 de la part de l'Etat, qu'elles introduisent une demande auprès de l'émir du Qatar via Sarkozy qui a ramené Mayotte dans ses filets. Y'en a avec piscine justement.

54.Posté par chavez le 06/04/2016 13:28
mais c est quoi ? des personnes occupent un lieu privé et on laisse faire , quid des autorités ! sevrées aux .......nouilles

53.Posté par madibastard le 06/04/2016 12:25
Post 24 et 32, zot i donn amwin anvi de vomir dosi zot gèl de rasiste.



Dixit le champion péi du racisme antiblanc, on sait désormais avec quoi se douche Bayoune tous les matins, ses rendus de rhum et de dodo de la veille qu'il conserve dans un seau au pied de son lit...

52.Posté par Zoé le 06/04/2016 11:06
Retour Mayotte tout négocié !

51.Posté par ZOREIL le 06/04/2016 11:00
hé oui Mesdames et Messieurs les Réunionnais : vous vivez aujourd hui ce que nous z'oreils avont vécu dans les années 80 avec l'immigration du Maghreb, mais à l'époque vous nous taxiez de racistes car on refuser, comme vous l'inégalité qui commençait ! Vous la découvrez avec ces "nouveaux migrants" qui choisissent votre ile... et ce n est que le début !

50.Posté par lila le 06/04/2016 10:05
Jusqu'à quand va t on arrêter de prendre l'argent des contribuables pour loger ces gens. Dehors et avec le concours de la force publique ! Le tout est de savoir si la mairie a engagé la procédure d'expulsion....

49.Posté par Kréo974 le 06/04/2016 10:00
C'est du n'importe quoi !!!!! vous imaginez si tous les réunionnais qui sont en attente de logement, faisaient comme ces marionnettes , qui sont occasionelement des femmes pour le plaisir de leur gourou... et on laisse faire ça .... et la liberté de conscience à ses limtes ... les évènements n'arrètent malheureusement pas le prouver... A bon entendeur

48.Posté par boulitos le 06/04/2016 07:51
et bien.... veux qui veulent défendre ses femmes. prennent leur voiture les récupères au stade et les loge chez eux tout simplement.....

47.Posté par ZembroKaf le 06/04/2016 09:03
moin mi vé un T6 avek un pissine !!!
je ne comprend pas pourquoi "tolérer" cette situation, elles occupent un domaine public communal...le maire (Malet ou hamilsirop) prend un arrêté et les fait déloger !!!

46.Posté par Australopithèque le 06/04/2016 08:36
A Saint-Louis le vrai scandale

Au risque de choquer, de susciter la réprobation générale, voire d’attirer sur moi un déferlement d’injures, je m'en vais prendre le contre-pied de tous ceux qui se sont exprimés dans les colonnes de nos journaux sur ce sujet controversé. Bien que n'ayant aucune tendresse pour l'Islam en général (bien au contraire !), je ne suis pas loin d’être révolté par le sort qui a été réservé à ces jeunes musulmanes de Saint-Louis qui n'ont fait de mal à personne, dont le seul crime est d'avoir voulu vivre une version piétiste et mystique de l'Islam relevant du soufisme, une pratique religieuse (d’après ce que je crois savoir, car je ne prétends pas, comme d’autres, être un islamologue autorisé) prioritairement orientée vers la méditation et la contemplation, une façon de vivre leur foi pouvant, mutatis mutandis, être rapprochée de celle que l’on trouverait chez les béguines ou les moniales de chez nous.

Pour mieux disqualifier ces jeunes femmes, pour les « stigmatiser » comme il est de bon ton de dire aujourd’hui, on a eu vite fait d'en faire les membres d'une secte fanatique, disciples d'un affreux « gourou » qui les aurait envoutées et embrigadées, mises sous sa coupe. Peut-être. C’est possible. Après tout, je n’y suis pas allé voir de près. Ce que je sais bien cependant, parce que cela je l’ai lu dans le journal, c’est que les troubles qui ont naguère agité Saint-Louis ne sont pas venus d’elles, ni de leur prétendu gourou, mais d’une milice islamiste qui est venue assiéger la maison où elles s’étaient paisiblement installées et tenter de lyncher le prédicateur sénégalais dont elles avaient voulu suivre l’enseignement, le fameux « Papa Sané ».

Chose curieuse, les forces de l’ordre, au lieu de s’en prendre aux émeutiers intolérants qui prétendaient, par la violence et l’intimidation, faire régner la charia à Saint-Louis, ont préféré arrêter et retenir en détention provisoire, depuis le mois d’octobre, le dangereux prédicateur ainsi que sa femme (que peut-on bien reprocher à celle-ci, si ce n’est d’être la femme d’un vilain gourou ?). De plus, non contentes de persécuter (sous quels chefs d’inculpation au juste ?) les « meneurs » de la secte, les autorités ont décidé de persécuter également les pauvres jeunes femmes qui l’ont rejointe, lesquelles, pour s’être seulement permises d’organiser un « sit-in » pacifique de protestation devant la gendarmerie, vont être bientôt présentées au tribunal de Saint-Pierre. On croit rêver !

On en vient alors à se poser de sérieuses questions. Sommes-nous encore dans un état de droit où la liberté de conscience, c’est-à-dire la liberté de pratiquer la religion de son choix ou de n’en pratiquer aucune est garantie à tout citoyen ? Qu’en est-il des libertés d’expression et de manifestation, également garanties par notre république, en théorie, à tout citoyen ? Ces libertés seraient-elles donc réservées aux seuls énergumènes violents, ceux qui (on vient encore d’en avoir de nombreux exemples ces jours-ci à travers le pays) n’hésitent pas à saccager les rues de nos villes et à agresser violemment les forces de l’ordre tandis que, dans le même temps, en seraient privés ceux et celles qui ne font que tenter d’informer pacifiquement la population du déni de justice dont ils/elles s’estiment victimes ? Qu’en est-il de l’habeas corpus quand, depuis plusieurs mois, on maintient non seulement un homme, mais aussi sa femme, auxquels rien de grave apparemment ne peut pourtant être reproché, proprement embastillés ?

Qu’attendent donc les organisations qui font profession de défendre les droits de l’homme pour se manifester et protester publiquement contre ce véritable scandale, ce patent déni de justice ? Qu’attendent nos élus de tous bords, tous nos démocrates proclamés, qu’attendent nos si vigilants humanistes et nos féministes si sourcilleuses, pour aller demander des comptes aux autorités ?

André Pouchet, le 5 avril 2016

P.S. : Je ne vois pas en quoi le fait que ces femmes (qu'on a - rappelons-le ! - expulsées de façon arbitraire et brutale du logement qu'elles occupaient paisiblement avec leur prétendu "gourou") se soient installées dans un coin des tribunes du stade rendrait le terrain de foot inutilisable par les joueurs. N'y aurait-il pas là, de la part de la Ligue de football qui fait annuler les rencontres sportives prévues, une volonté d'envenimer les choses et de faire monter inutilement la pression ?

45.Posté par Bayoune le 06/04/2016 08:16
Post 24 et 32, zot i donn amwin anvi de vomir dosi zot gèl de rasiste. Comment être réunionnais, si zot ilé - et vomir tant de saletés sur ces femmes - qui ne seraient pas des dames pour la pauvre Choupette délavée ou mal lavée dans la colonie. Remarquez les commentaires se valent les uns aux autres dans l'expression du mépris et du racisme français. Si pour vous, la présence de ces femmes à la Réunion seraient illégale, elle pourrait être légitime. Mi fé romarke azot osi, que la France occupe illégalement Mayotte au mépris des condamnations de l'ONU...

44.Posté par sanérien le 06/04/2016 06:09
Sané doit être nommé 2e Mahomet , sa réincarnation et ces dames ses apôtres !

Le tour est joué !

43.Posté par darkcity le 06/04/2016 00:37
la police n'existe pas à la reunion ?
Même 3 pauvres filles esclaves paralysent l'état ?
On croit rêver.

42.Posté par Fundisantim le 05/04/2016 23:59
@30 jean : Nous sommes tous egaux sur terre, et pourtant y'a un groupe de groupie qui pourrit la vie de toute une ribambelle de travailleurs pour avoir un f8 alors que bien des gens ages ou dans le besoin seraient content de faire quelques concessions pour avoir un toit au dessus de leurs tete. Lhumanite.....ca depends du point de vue en fait.

41.Posté par Tir Malol le 05/04/2016 21:57
Post 30 par Jean mina l'impression ou vé emmène deux trois dansent tou ni davoir ? quel l'humanité allez faire le vers dans zot pays va voir tangage ....aprés papa Hollande sa obligé ni sersse à ou

40.Posté par 51889 le 05/04/2016 21:36
@30 Non, ce ne sont pas des sorcières.... Mais le premier quidam qui s'amuse à squatter un équipement public de fait déloger -à raison- manu-militari par les forces de l'ordre...

Nous sommes sans doute égaux, mais quand certains se croient plus égaux que d'autres et profitent de la démocratie et de la tolérance pour f... le bo..., je me dis que la démocratie a des limites... Et si d'aventure, notre démocratie ne leur convient pas, qu'elles demandent l'asile politique, ou simplement émigrent vers ces paradis de la démocratie que sont l'Arabie Saoudite et les autres états du Golfe persique...

39.Posté par ohbenkwe le 05/04/2016 21:33
cafreman,to penser bane reunionnais la pas meriter tout bane lenmerdement la?a force pren dimone pour kk to vine kk, on appelle cela le retour du baton, bon nombre ici renie leur origines se declarent plus blanc que blanc quand sa les arrange, a un point que leur veste est usee, les politques vendraient leurs meres pour le pouvoir et le pognon, jusqu'a enterrer les leurs apres vous venez faire les grandes gueules parce que des femmes squattent le stade, pathetique, pourtant le 5 lela, allons boire sur le compte de la france c'est que nous savons le mieux faire, laisser les conflits religieux,culturels a ceux qui ont ete un peu a l'ecole.....

38.Posté par Curiosus le 05/04/2016 21:25
Les saint-louisiens vont finir par se rendre à l'évidente vérité, il n'y a pas ou plus de camion poubelle dans leur foutue commune ! Il doit bien y avoir quelque part, dans cette ville, une vieille benne à ordures...? Si oui, même abandonnée elle peut faire l'affaire !

37.Posté par almuba le 05/04/2016 20:53
IL n'y a rien à négocier.
A dégager, point barre.

36.Posté par jean le 05/04/2016 20:06
Je comprends la detresse de ces femmes, que dieu benisse les personnes qui savent !
vos commentaires font honte à la reunion, je suis desolé mais ce ne sont pas des sorcieres...
EH, HO ! reveillez vous ! l'humanité ???vous avez oublié ce que cela veut dire ?
nous sommes tous egaux sur terre et pourtant ...
un etre humain

35.Posté par Joe l''''Indien le 05/04/2016 20:02
La mairie est devenue soumise comme ses Femmes
Bravo Monsieur le gourou ti é trop fort...

34.Posté par li le 05/04/2016 19:57
Et là on ne peut toujours pas les interpeller, leur mettre une amende, les incarcerer ?
Bizarre .

33.Posté par Tir Malol le 05/04/2016 19:31
La bas ils obligent aux Hôtesses AF de mettre le voile ici zot y oblige la République de s’emmailloter OUSSANOUSSA moin mi trouve il faut par commence bat le maire dehors l'année prochaine ce gouvernement qui vend l'ame de la France et des ses enfants qui passe leur temps à commémorer des victimes de tout ces crétins venus d'ailleurs ascuse souplé moin lé en colère ....

32.Posté par ti kaf le 05/04/2016 19:11 (depuis mobile)
Organisons la résistance

31.Posté par ti kaf le 05/04/2016 19:08 (depuis mobile)
Mr le maire sortez un arrêté, et conduit les a la frontière s'il vous plaît

30.Posté par Choupette le 05/04/2016 18:48
22.Posté par Mwa la pa di

Où t'as vu des dames, là-dedans ?!

29.Posté par Choupette le 05/04/2016 18:47
Un F8, ça tient dans une mosquée ça, non ?

Ou bien, quelque communauté à Saint-Louis peut très bien transformer un F2 en F8, vite fait, aussi ... .

Ok, j'ai trouvé. Ce sont les phéromones mâles, très très mâles, qui les tiennent scotchées là-dedans.

28.Posté par Mwa la pa di le 05/04/2016 18:36
La loi s'applique à tout le monde, même à ces dames !

27.Posté par LEVENEUR Gérard le 05/04/2016 18:31
Est ce que ce Sané a un droit de séjour en terre française, il faut juste le faire retourner en AFRIQUE dans le pays d'où il est originaire et cela sans pensée raciste, il est en train de mettre la merde dans cette île, que fait-il là, c'était quoi le motif de son voyage dans notre île, il ne peut pas avoir un visa comme ça pour rentrer en FRANCE, il faut que le motif soit valable et encore on n'accorde plus de visa aussi facilement aujourd'hui pour les africains, qu'il aille faire cela chez lui dans son pays d'origine et vous verrez ce qu'on lui ferait tout de suite, la prison automatiquement, cela se fait qu'en FRANCE ce genre d'affaire... Vivement un grand changement de politique dans notre pays..

26.Posté par almuba le 05/04/2016 18:22
Certains n'ont plus peur d'afficher leur impuissance devant des femmes.

25.Posté par Eno2016 le 05/04/2016 18:07
Les femmes sont "sacrées" ...
Pas touche !
Que nos machos péi cessent de critiquer ces pauvres femmes saintes , dévouées à Dieu ... des nonnes !

24.Posté par Pamphlétaire le 05/04/2016 17:26
A l'Elysée, il y a beaucoup de pièces de libres et le Président est célibataire...En plus des femmes qui ne parlent pas, cela ne dérange pas la vie élyséenne...

23.Posté par ALEXANDRA le 05/04/2016 17:00
du n'importe quoi !
expulsion immédiate M. le Maire, faites vous respecter !!

22.Posté par Olivier Montfort le 05/04/2016 16:27
Les lycéens, et autres collégiens sont quasiment massacrés par la police à coup de matraque en plein visage. Là ces masses de chair occupent illégalement les lieux , empêchant le monde de vivre en toute impunité. Alors il serait bon que la loi s’applique à tous, là, en l’occurrence il suffirait de sortir les lances à incendie, pour déloger ces créatures, et ça récurerait les lieux et les créatures. Mais bon, " il ne faut pas faire au truies ce que l'on ne voudrait pas que l'on nous fasse". Saint Louis continue sa lente dérive vers la " No Go Zone". Le bien vivre ensemble à l Réunion ? Sincèrement je me demande comment on peut vivre dans cette..... ville ?

21.Posté par La vérité vraie... le 05/04/2016 16:25
J'ai vu ce midi au journal de Réunion 1ère que les gouroutées refusaient de répondre aux journalistes tout comme...la mairie. Cyrille Hamilcaro et ses sbires sont-ils acculés ?
Cette commune, vraiment...Et c'est à droite ça hein !
Plus surprenant encore : aucun journaliste n'a interrogé le préfet ou, à défaut, le procureur de la République qui suit le bébé depuis le début !
Néna in zafér ké nou koné pa ?

20.Posté par perkal974 le 05/04/2016 14:24
Bien vu Eno 2016 ! Bienvenue à saint Louis, après les caïra qui brulent les poubelles, v'là que les femmes de papa Sané qui s'en mêlent !

19.Posté par Caffreman le 05/04/2016 16:00
Moi petit mauricien qui na jamais quitter l`ile Maurice , je suis aller chercher sur Google c`est quoi une maison F8 et là surprise : Mais c`est un Château carrément :O
Et vous réunionnais vous laissez ces femmes faire ce qu`elles veulent?
Si cela s`était passer ici à l`ile Maurice , elles serais parties de gré ou de force direction une cellule ou dans le centre de refuge proposer!

18.Posté par APRESKOIENCORE??? le 05/04/2016 15:54
SORTE LABAS ET VIENT COMMANDE LA RENYION !!! VIENT BARRE TOUTE POU ZOT !!!!

ET LA LE MAIRE Y GAGNE PAS DIT RIEN??? PAS FAIT RIEN ??
ZOT LA POINT UN SYSTEME DE SECURITE DONT???

BIN SI LA Y LAISSE FAIRE, BIN LA REYNION Lé TOTOCHééé

17.Posté par mirigole le 05/04/2016 15:49
Ces femmes veulent vivre en communauté: c'est leur droit. Dans d'autres religions, aussi, on a des hommes ou des femmes qui vivent en communauté. Mais, ces hommes ou ces femmes, se débrouillent par leurs propres moyens, ou avec l'aide de leurs coreligionnaires, pour se trouver un logement. Les "femmes de Papa Sané" n'ont qu'à faire la même chose. De quel droit exigent-elles un logement de la mairie?

16.Posté par GTu le 05/04/2016 15:39
C'est pas possible, c'est le monde à l'envers!
La Réunion lé pu pou nou...

Il faut faire un référendum pour le droit du sol.

15.Posté par marie le 05/04/2016 15:30
Koi i attendre la police pour faire degager les sales bourrik qui non rien ds la tete. En faite elles veulent un f8 ils vont se retrouver a 50 dedans. Apre je comprend pas ya til pas une securite pour les faires degager . Mais ou vas ton ? Aou ti creole alez fait affaire comme sa bombe lacrymogene pou ou vite fait et bien fait.

14.Posté par candide le 05/04/2016 15:05
CQFD : Il suffit de faire quelque chose d'illégal pour obtenir un droit ! Vive la France !

13.Posté par titiasse le 05/04/2016 14:27 (depuis mobile)
Bravo local974, ou la tt dit !!!

12.Posté par zarlor le 05/04/2016 14:15
bien parlé local974

11.Posté par eno 2016 le 05/04/2016 14:06
Femmes au pouvoir !
Match annulé !

Super !

10.Posté par pos le 05/04/2016 13:59 (depuis mobile)
Le ptit créole allé sur le stade et empêche les matchs de se déroulés zot va voir comment les flics y arrive ,le maire c'est le magistrat et responsable des policiers de sa commune envoi les flics qu'est ce qu'il fou ce maire

9.Posté par pos le 05/04/2016 13:54 (depuis mobile)
Les pas possible le maire leur propose une place pour dormir elles ne veulent pas , ce qu''elles voudraient c''est un f8 sa va pas non,combien de personnes attendent un logement depuis des années que le préfet envoi des gendarmes

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales